Islande Explora / Que voir et que faire en Islande ? / Idées de randonnées dans les fjords de l’Ouest

Idées de randonnées dans les fjords de l’Ouest

Idées de randonnées dans les fjords de l’Ouest
2.7 (54%) 10 votes

Les fjords de l’Ouest de l’Islande sont probablement la région la mieux préservée et la plus secrète de l’île. Difficile d’accès en hiver, il faut aux visiteurs plusieurs heures de route depuis Reykjavik pour la rejoindre en été. Et pourtant, la région des Westfjords est l’une des plus mystiques et des plus captivantes de la terre de feu et de glace. Et quoi de mieux que de partir pour un circuit de randonnée pour en percer tous les mystères et en découvrir tous les trésors ? Voici quelques idées de treks pour partir à l’aventure loin, très loin des sentiers battus.

Látrabjarg : une marche au bord des falaises

Difficulté : 2/5

Látrabjarg représente un passage incontournable lors de la découverte des fjords de l’Ouest et fait partie des plus beaux circuits de treks et randonnées en Islande, au Nord-Ouest proposés par exemple par Atalante ou d’autres voyagistes. Situé à l’extrême ouest des Vestfirðir, ce cap arbore près de 15 kilomètres de falaises vertigineuses, certaines culminant à plus de 400 mètres de hauteur.

Cette randonnée de 15 kilomètres mène les marcheurs le long des falaises, sur un sentier très accessible, à la rencontre des millions d’oiseaux qui peuplent la région aux beaux jours. Au programme : des fulmars, des sternes arctiques, des pingouins torda et, bien sûr, les très célèbres macareux.

Infos pratiques

Le sentier de randonnée de Látrabjarg nécessite une bonne condition physique mais reste accessible à tous grâce à son relief raisonnable. Il commence au parking de Bjargtangi bílastæði à Örlygshafnarvegur. Il suffit ensuite de longer la falaise jusqu’au point culminant (444 mètres) puis de faire demi-tour.

Kaldbakur : l’ascension du point culminant des Vestfirdir

Difficulté : 4/5

C’est au départ de Pingeyri que cette randonnée conduit les marcheurs jusqu’au point culminant de la région, à exactement 998 mètres d’altitude. Le trek entier fait 35 kilomètres mais il est possible de se faire déposer à Alftamyrarheidi en 4×4 pour ensuite grimper sur le Kaldbakur le temps d’un parcours de 5 kilomètres. Dans les deux cas, le dénivelé dépasse les 1 000 mètres et il faut donc être en excellente condition physique pour réaliser cette randonnée. Depuis son sommet, la montagne, située au cœur des Alpes des Westfjords, offre un panorama à couper le souffle sur les fjords de l’Ouest. Toute la région Nord-ouest de l’Islande s’offre alors en un seul regard.

Infos pratiques

Le sentier qui permet de grimper en haut du Kaldbakur commence à la sortie de Pingeyri, en direction de l’aéroport. Il faut ensuite suivre une piste de terre jusqu’à la ferme Kirkjubolsaà puis évoluer sur un sentier rocailleux devant des vues somptueuses sur les montagnes environnantes. Depuis le sommet, le retour se fait via la même route.

Kaldalón : panoramas sur le glacier Drangajökull

Difficulté : 3/5

Cette randonnée de 3 à 4 heures vous fait longer la rive Est de la vallée le long d’un sentier balisé, jusqu’au front du glacier Drangajökull. Le chemin est relativement accessible, même s’il faut aux randonneurs franchir quelques cours d’eau et chaos rocheux pour accéder au glacier.

Cette marche permet d’admirer les paysages lunaires de la région et l’incroyable lagon où la fonte du glacier se déverse. En plus de cet incroyable décor, cette randonnée est idéale pour observer et photographier les oiseaux islandais tels que le macareux, le huîtrier pie ou encore la mouette tridactyle.

Infos pratiques

Ce circuit de randonnée, de par la variété de ses paysages et de ses décors, est incontournable pour qui souhaite vivre des vacances sportives dans la région de Westfjords. Le chemin commence sur le parking, le long de la rive gauche de la vallée, et est balisé par des cairns. Sur la rive droite, un autre chemin, non balisé celui-ci, permet de quitter les sentiers battus mais est réservé aux randonneurs expérimentés. Équipement conseillé : des chaussures de marche étanches !

Hornstrandir : rando au cœur des paysages sauvages de l’ouest

Difficulté : 4/5

Difficile d’envisager un circuit de randonnée dans les fjords de l’Ouest sans passer par la zone la plus sauvage de la région : Hornstrandir. Paradis des randonneurs, cette réserve naturelle inhabitée n’est accessible qu’en bateau ! Seul inconvénient, du fait de son isolement, les sentiers y sont parfois mal indiqués. Mais cela fait partie du charme de l’aventure !

Pour une découverte complète de la région, il existe un sentier qui permet de relier le Sud jusqu’au Nord en 7 jours de marche (en comptant une quinzaine de kilomètres par jour). Ce sentier relie Grunnavík à Hesteyri le long de la côte Est et traverse des paysages magnifiques de falaises, de fjords et de grands espaces naturels.

Infos pratiques

Ce trek commence à Grunnavík, longe la côte Est en passant par Bolungarvik et Hornvik puis rejoint Hesteyri. Il n’est pas spécialement difficile mais sa longueur implique toutefois une bonne condition physique.

Pour avoir plus d’informations sur les différentes randonnées et sur cette région, vous pouvez aussi vous rendre aussi sur le site Westfjords.is.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*