Que faire en Islande en mai ?

Chute d'Haifoss

En Islande, le mois de mai c’est déjà l’été ! Eh oui, même si en France et dans le reste de l’Europe mai est en plein cœur du printemps, cette saison n’existe pas véritablement en Islande et on passe de l’hiver à l’été dès la fin avril.

Alors si vous partez en voyage en Islande en mai, vous pourrez profiter d’un beau soleil, de températures clémentes et surtout vous pourrez commencer à découvrir certaines régions de l’intérieur des terres ! Partons donc découvrir dès maintenant ce que vous pourrez admirer en Islande durant le mois de mai.

Partir en mai en Islande

Avec les nombreux jours fériés qu’offre ce mois de mai, il est souvent tentant de se rendre en vacances en Islande pendant cette période. Mais est-ce vraiment la bonne période ?

Les plus

  • La durée d’ensoleillement est très importante avec entre 17h et 21h entre le début et la fin du mois, du sud au nord du pays.
  • On découvre le pays encore fortement enneigé, surtout sur les hauteurs, ce qui permet d’avoir un très beau contraste entre la plaine verdoyante et parsemée de fleurs et les montagnes blanches.
  • A la fin du mois, on profite des premiers soleils de minuit, mais seulement dans l’extrême nord du pays.
  • C’est le mois le plus sec de l’année en Islande, on pourra profiter d’un fort ensoleillement et de précipitations relativement faibles.
  • Les sites touristiques sont de plus en plus ouverts.

Le point négatif

  • Beaucoup de F-road sont malheureusement encore fermées à cause de la neige et des pistes abîmées par l’hiver.

Le voyageur du soleil à Reykjavik

Quels climats en mai ?

Comme vous l’avez compris, mai est le mois le plus sec de l’année en Islande et l’un des plus ensoleillé. Cependant, il fait encore assez froid avec des températures maximales inférieures à 10°C et des températures minimales proches de 3°C.

Mais c’est aussi le mois de tous les contrastes. A Akureyri, les records sont assez impressionnants avec -10°C en minimum et 25°C en maximum. A Reykjavik, les températures sont un peu moins extrêmes avec de -8°C à 18°C.

Concernant les précipitations, elles sont donc beaucoup plus faibles, car la différence de températures entre l’Arctique et l’Atlantique Nord diminue et les tempêtes deviennent beaucoup moins nombreuses. Le nombre de jours de précipitations passe à moins de 10 à Reykjavik et 5 à Akureyri pour seulement 44 mm pour la première et 20 mm pour la seconde.

Théatre d'Akureyri

Comment organiser son séjour en mai ?

Avant tout voyage, il est important de bien se préparer, et c’est donc pareil lorsque vous partez en Islande.

Réserver ses billets d’avion

Pour vous rendre dans ce pays, il vous faut réserver vos vols d’avion. Vous aurez donc le choix entre plusieurs compagnies :

  • En France, les principales compagnies sont Icelandair, Easy Jet ou Transavia. Il y a des vols depuis Paris vers l’Islande et aussi de Bâle Mulhouse vers l’Islande.
  • En Belgique, Icelandair propose des vols.
  • En Suisse, on trouve des vols EasyJet depuis Genève et Bâle-Mulhouse.
  • Au Québec, on peut prendre des vols Icelandair entre Montréal et Keflavik.

Faut-il louer une voiture ?

Lorsque l’on part en Islande, on va rapidement se demander s’il est utile de louer une voiture. Deux possibilités :

  • Vous partez faire un road trip ou un circuit pendant quelques jours ou quelques semaines, alors la voiture est quasiment obligatoire.
  • Vous partez visiter Reykjavik et sa région proche, alors il n’est pas forcément nécessaire d’avoir une auto. Vous pourrez visiter la capitale à pied ou en transport en commun.

Où dormir en mai ?

Comment s’héberger lorsque l’on part en voyage en Islande ? Vous avez plusieurs possibilités :

  • Les hôtels : de qualité, mais souvent chers, les hôtels sont encore peu nombreux en dehors des villes et des grandes zones touristiques.
  • Les campings : ils commencent à ouvrir leurs portes partout en Islande avec la météo plus clémente. Camper peut donc être très agréable, mais attention au froid encore piquant la nuit !
  • Les auberges de jeunesse : si vous cherchez des hébergements pas chers, c’est sans doute la solution idéale !
  • Un logement de type bnb ou chez l’habitant : en ville dans des maisons ou appartements, à la campagne dans des fermes, ce type d’hébergement est très agréable et permet de découvrir les Islandais.

Que prendre dans ses bagages?

Avant de partir, n’oubliez pas de regarder tout ce qu’il faut mettre dans ses valises avant de partir en Islande.

En mai, quelles activités faire en Islande ?

Découvrez ci-dessous la liste des activités à faire en Islande pendant le cinquième mois de l’année :

  • Le printemps est la saison des oiseaux, et en Islande vous pourrez notamment voir le célèbre macareux moine, mais pas seulement.
  • Découvrir la nature en pleine renaissance.
  • Admirer la belle capitale islandaise, Reykjavik, et se balader dans les rues et les musées de la ville.
  • Se rendre dans les piscines naturelles ou spas islandais.
  • Faire une randonnée à cheval pour découvrir l’Islande d’une autre manière.
  • Dans l’agenda des événements en Islande, le mois de mai est assez pauvre : du 23 au 25 mai 2019, a lieu le Festival des arts électroniques à Reykjavík, ce festival reconnu où vous trouverez des artistes islandais ou internationaux.

Si vous ne partez pas en mai, vous pouvez aussi découvrir l’Islande :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here