Islande Explora / Circuits et itinéraires en Islande / Road Trip et Autotour en Islande / Autotour : 7 jours dans le sud de l’Islande entre Hautes Terres et côtes

Autotour : 7 jours dans le sud de l’Islande entre Hautes Terres et côtes

Autotour : 7 jours dans le sud de l’Islande entre Hautes Terres et côtes
4.5 (90%) 6 votes

Vous vous rendez en Islande et vous avez envie de prendre un grand bol d’air frais et de découvrir la nature à l’état brut ? Alors, si vous partez une semaine, ce road trip devrait vous plaire. Vous pourrez découvrir les magnifiques paysages de cette île, et essentiellement du sud du pays donc certains sites d’exception comme le Landmannalaugar ou Thorsmork. Mais attention, il est nécessaire d’être bien équipé pour la randonnée, mais aussi au niveau de la voiture.

Vous trouverez sur cette page toutes les informations pour bien organiser votre autotour de 7 jours dans le sud de l’Islande avec les différentes étapes du circuit, mais aussi tout ce qu’il faut savoir pour bien se préparer.

Durée : 7 jours

Distance parcourue : 926 km

Bien se préparer

Partir 7 jours en Islande, surtout dans les Hautes Terres, ne se prépare pas à la légère. Effectivement, vous allez traverser des terres sauvages avec peu de présence humaine, vous aurez plusieurs belles randonnées à faire et vous devrez emprunter des pistes parfois bien difficiles. Alors, il faut bien se préparer, tant au niveau de l’équipement que de la voiture, de l’hébergement ou encore de votre parcours.

Quand partir pour faire ce road trip de 7 jours ?

Si vous souhaitez faire cet autotour, il est conseillé de partir entre fin juin et début septembre. Tout simplement parce que certains sites sont accessibles seulement à partir de cette saison lorsque les pistes de montagnes commencent à ouvrir (entre fin mai et début juillet). L’avantage de partir entre fin juin et mi-juillet est que vous aurez le droit à avoir le soleil de minuit. Durant les mois de juillet et d’août, c’est le gros de la saison touristique avec de nombreux touristes. En septembre, la période de nidification des oiseaux est terminée, mais la fréquentation est moins importante.

Vous trouverez d’autres informations sur la période à laquelle partir en Islande sur cette page. Quand vous aurez choisi la bonne date, alors vous pouvez trouver plus d’informations pour choisir votre vol d’avion.

Quelle voiture choisir ?

Comme il s’agit d’un autotour où vous allez souvent emprunter des pistes F, il vous sera nécessaire de prendre un tout-terrain. A moins de posséder un 4×4 et d’être prêt à monter jusqu’au Danemark pour prendre ensuite le ferry, il vous faudra donc louer un 4×4 sur place. Le plus pratique est de prendre votre véhicule à Keflavik (l’aéroport) ou bien à Reykjavik pour ensuite partir en road trip pendant 7 jours.

Au niveau du véhicule, vous devez absolument prendre un tout-terrain, mais comment bien le choisir ? Au vu de la difficulté de la route, du nombre de gués traversés (plus de 50 pendant 1 semaine) et de la distance parcourue sur des pistes, il est préférable d’opter pour un 4×4 performant et confortable. Malheureusement, avec la mode des SUV et crossover, les véhicules qui correspondent à ce choix se sont réduits comme peau de chagrin, surtout si vous souhaitez ne pas vous ruiner.

Voici différents tout-terrains qui conviendront le mieux :

  • Suzuki Jimny : petit 4×4 qui convient pour 2 personnes sans beaucoup de bagages
  • Dacia Duster : 4×4 de taille moyenne et très accessible niveau tarif avec des performances très correctes
  • Toyota Land Cruiser, Mitsubishi Pajero ou Nissan Patrol : gros 4×4 très performant, pratique et qui passera la plupart des difficultés techniques
  • Superjeep : véhicule transformé par les Islandais et qui est l’arme absolue du tout-terrain, mais très onéreuse

Malheureusement, le prix de location d’un 4×4 est très élevé en Islande, mais il est important de bien choisir son véhicule pour être sûr de ne pas rencontrer des difficultés.

Vous trouverez plus d’informations sur la location de 4×4 en Islande sur le site. Il est aussi possible de louer un camping-car 4×4 (sur la base d’un pick-up).

Vous pouvez aussi trouver des offres de location ci-dessous :

Où et comment dormir ?

En faisant ce road-trip, vous allez traverser des régions sauvages et sans présence humaine, il est donc important de se demander comment et où dormir. Les moyens les plus pratiques sont :

  • Le camping-car ou le camper van en version 4×4 pour dormir dans les campings ou en pleine nature (interdit dans les parcs nationaux).
  • La tente, même s’il faudra supporter les conditions météo. Plus d’informations sur le camping en Islande.
  • Les refuges, qui permettent d’avoir un vrai toit, par exemple dans le Landmannalaugar.

Il est aussi possible de dormir dans des hôtels ou des guesthouses, mais pas dans les zones inhabitées comme le Landmannalaugar ou Thorsmork.

Que faut-il amener ?

Vous souhaitez partir pour un roadtrip de 7 jours dans les hautes terres du sud de l’Islande, alors voici une liste d’affaires qu’il ne vous faudra pas oublier dans votre valise :

  • Des vêtements chauds : pulls, polaires, softshell, pantalons, polos à manches longues
  • Des vêtements pour la pluie : Kway, anorak, guêtres de randonnée
  • Des affaires de randonnée : bonnes chaussures de randonnée montantes et imperméables, t-shirts et pantalons de randonnée et des bâtons de randonnée et même des crampons pour la neige si vous faites de grandes randonnées
  • Des vêtements d’été : quelques t-shirts et shorts
  • Des affaires de baignade pour profiter des bains chauds
  • Des lunettes de soleil et de la crème solaire, car la neige accentue la réverbération
  • Des cartes, GPS, lampes, boussoles, etc.
  • Vos appareils photos et vidéos
  • Si vous faites du camping, n’oubliez pas la tente, le duvet, les couvertures de survie, etc.

Le programme par jour

Découvrez jour par jour le programme de votre autotour d’une semaine dans le sud de l’Islande entre la côte et les Hautes Terres.

Jour 1 : de Haifoss au Landmannalaugar – ♥♥♥

Dès la première journée, vous allez vous éloigner de la côte pour rentrer directement vers les Hautes Terres.

Trajet en km : 171 km

Le programme de la journée :

  • Keflavik : départ de l’aéroport de Keflavik vers l’est en direction de Reykjavik, puis Selfoss et enfin en prenant la route 32 vers le nord-est.
  • Haifoss – ♥♥♥ : magnifique cascade (en fait il y en a deux) qui tombe de plus de cent mètres de haut.
  • Veidivotn – ♥♥ : après la traversé d’une région désertique (cendre noire), on arrive vers un ensemble de lac dans des paysages plus verts.
  • Route F208 – ♥♥♥ : belle piste qui traverse des territoires marqués par le volcanisme pour arriver au Landmannalaugar.
  • Landmannalaugar – ♥♥♥ : l’une des plus belles régions d’Islande avec ses paysages colorés.

En option :

  • Gjáin – ♥♥ : belle ravine verdoyante avec des cascades.
  • Ferme de Stong – ♥ : ruine d’une ferme et on trouve à quelques kilomètres une reconstitution de la ferme en tourbe.

Où loger ?

  • Dans une tente dans le camping du Landmannalaugar ou avec un camping car 4×4 (ou camper van).
  • Dans le refuge du Landmannalaugar ce qui permet d’avoir un intérieur et de profiter d’un peu de confort.

Jour 2 : randonnée dans le Landmannalaugar – ♥♥♥

Pendant deux jours vous allez découvrir le Landmannalaugar pour admirer ses magnifiques paysages.

Trajet en km : 171 km

Le programme de la journée :

  • Landmannalaugar – ♥♥♥ : vous allez pouvoir vous balader dans la région et faire des randonnées dans le Landmannalaugar.
    • Bláhnúkur – ♥♥♥ : randonnée pour monter au sommet de Blannakhur pour avoir un magnifique panorama sur la zone.
    • Laugahraun – ♥♥ : marche dans la coulée de lave de Laugahraun pour découvrir les champs de mousse qui sortent juste en bas de Brennisteinsalda.
    • Vondugil – ♥♥♥ : randonnée dans la belle vallée de Vondugil qui est traversée par de multiples bras de rivières et qui est entourées de belles montagnes colorées.

Où loger ?

Vous dormirez de nouveau au Landmannalaugar, soit au refuge, soit dans une tente ou soit dans un camping car.

Jour 3 : randonnée dans le Landmannalaugar et route F208 – ♥♥♥

Randonnées dans le massif du Landmannalaugar, puis vous allez prendre la F208 sur quelques dizaines de kilomètres.

Trajet en km : 171 km

Le programme de la journée :

  • Landmannalaugar – ♥♥♥ : de nouvelles randonnées s’offre à vous dans la région.
    • Skalli – ♥♥♥ : grande randonnée d’une journée qui commence par emprunter le fameux Laugavegur pour emprunter ensuite les crêtes déserte et enneigées vers le Skalli.
    • Brennisteinsalda – ♥♥♥ : découverte de ce volcan crachat encore des fumerolles. Il est possible de montée en haut pour avoir un très beau panorama.
  • Route F208 vers l’est – ♥♥ : départ du Landmannalaugar pour arriver au camping de Hólaskjól-Higlandcenter. On traverse une belle région où l’on trouve des lacs, montagnes, désert de cendre, gorges, mais aussi l’Eldgja ou encore de nombreux gués.

Où loger ?

  • Dans le refuge de Hólaskjól-Higlandcenter, il est possible de dormir dans le refuge ou dans des cottages.
  • Dans une tente du refuge Hólaskjól-Higlandcenter, vous pouvez aussi planter votre tente à côté d’une cascade.

Jour 4 : l’Eldgja et Langisjór – ♥♥♥

Partez à la découverte des merveilles volcaniques de cette région, mais aussi des lacs ou de grandes vallées.

Trajet en km : 171 km

Le programme de la journée :

  • Eldgja – ♥♥♥ : magnifique faille volcanique de 40 km de long d’où son sortie des kilomètres cubes de lave.
  • Langisjór – ♥♥♥ : au bout du piste, on découvre un superbe lac d’un bleu profond entouré de montagnes enneigés et verte, mais aussi de terres noires cendrées.
  • Piste F208 vers Kirkjubæjarklaustur – ♥ : les paysages sont moins spectaculaires, mais encore joli.

Où loger ?

  • Campings de Kirkjubæjarklaustur ou de Tjaldsvæðið Kleifar pour poser sa tente ou son camping car.
  • Hôtels ou BnB sur Booking ou GuidetoIceland

Jour 5 : du Laki à Vik – ♥♥♥

Pendant cette journée, vous découvrirez la magnifique chaîne du Laki, mais aussi des cascades, des gorges ou encore des magnifiques plages…

Trajet en km : 171 km

Le programme de la journée :

  • Kirkjubæjarklaustur – ♥ : seul village entre Vik et Höfn, on y trouve une petite cascade et d’autres petits points d’intérêt.
  • Fjaðrárgljúfur – ♥♥♥ : sublime canyon très découpé que l’on peut admirer près de la route 1.
  • Fagrifoss – ♥♥ : belle chute d’eau que l’on trouve sur la route du Laki.
  • Laki et Lakagígar – ♥♥♥ : cet ensemble de volcans s’étale sur 27 km et présente de sublimes cônes volcaniques, mais aussi des maars volcaniques, champs de mousse…
  • Eldhraun – ♥♥ : ancienne coulée de lave gigantesque qui a été recouverte de mousses pendant plusieurs siècles.
  • Mýrdalssandur – ♥ : grande plaine désertique, recouverte au printemps de lupin d’Alaska.
  • Vik í Mýrdal – ♥ : petit village qui dispose d’une belle église, d’une superbe plage et d’un petit musée.

Où loger ?

  • Deux campings au choix : dans le village de Vik ou bien le sublime camping de Þakgil sur une route isolée au milieu de la nature !
  • Des hôtels ou guesthouse à Vik grâce au site de Booking.com

Jour 6 : la côte sud de l’Islande – ♥♥♥

Découverte du sud de l’Islande, de ces plages, des cascades, mais aussi d’une nature impressionnante.

Trajet en km : 171 km

Le programme de la journée :

  • Vik – ♥ : petit village qui dispose d’une belle église, d’une superbe plage et d’un petit musée.
  • Reynisfjara, Reynisdrangar et Reynisfjall – ♥♥♥ : on trouve là-bas une belle plage de sable noir, avec des pitons de lave dans les flots et des parois d’orgues basaltiques sur la montagne.
  • Dyrhólaey – ♥♥ : sublime arche qui domine la mer, c’est aussi l’une des pointes sud de l’Islande.
  • Skogar Museum – ♥♥ : écomusée sur la vie des Islandais des siècles précédents, on retrouve aussi plusieurs reconstitutions de bâtiments comme des fermes.
  • Skogafoss – ♥♥♥ : puissante et haute cascade située sur la côte islandaise.
  • Seljavallalaug  – ♥ : petite piscine d’eau chaude aménagée
  • Seljalandsfoss – ♥♥♥ : belle chute d’eau derrière laquelle où l’on peut passer. On trouve juste à côté d’autres cascades, dont l’une qui finit sa chute dans une grotte !
  • Thorsmork – ♥♥♥ : belle région naturelle pour faire des randonnées et découvrir de sublimes paysages.

Où loger ?

  • Plusieurs campings Thorsmork dont Volcano Huts et Basar Hut où vous trouverez de quoi camper, mais aussi des refuges.

Jour 7 : Thórsmörk et la route 1 en allant vers l’ouest – ♥♥♥

Randonnée dans la région de Thórsmörk, puis retour vers l’aéroport par la route 1.

Trajet en km : 171 km

Le programme de la journée :

  • Thórsmörk – ♥♥♥ : vous pourrez trouver dans cette région des glaciers, montagnes, volcans, gorges et aussi des forêts ! A faire, mais seulement grâce à un 4×4.
    • Valahnúkur – ♥♥♥ : sommet de Thórsmörk qui permet d’avoir une vue à 360° sur la région.
    • Stakkholtsgjá – ♥♥ : très belle gorge avec une cascade dans une grotte au bout.
    • Langue glaciaire du Gigjökull – ♥ : glacier qui descend directement de l’Eyjafjallojökull.
  • Kerið – ♥♥ : très joli cratère de type Maar volcanique avec des flancs rougeoyants.
  • Hveragerði – ♥ : dans cette petite ville et sa région, on trouve de nombreuses sources d’eau chaude et fumerolles.
  • Blue Lagoon – ♥♥♥ : ensemble de spas et piscines d’eau chaude naturelle qui permettent de se baigner dans une eau à 40° C.

Vallée de Thorsmork

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*