Partir en Islande en hiver

Partir en Islande en hiver
5 (100%) 2 votes

Partir en Islande en hiver ? Cela vous semble un peu fou et pourtant de plus en plus de touristes tentent cette expérience unique de découvrir cette île perdue sous les hautes latitudes de l’Atlantique Nord pendant la saison hivernale.

Et pourquoi donc ? Sans doute pour découvrir des paysages encore plus sauvages, marqués par la nature et sa puissance, recouverts la plupart du temps d’un magnifique manteau blanc et éclairés de nombreuses nuits par ces lumières magiques que l’on appelle aurores boréales ! Alors, bien sûr, partir en Islande pendant l’hiver c’est aussi le risque de devoir subir la météo, entre tempête, pluie, blizzard et neige, de vivre au rythme du soleil très peu présent ou encore de s’aventurer dans une nature plus sauvage et dangereuse que pendant l’été.

Pourtant, l’expérience est unique et souvent très réussie, alors partons découvrir dès maintenant tout ce qu’il faut savoir sur un voyage en Islande pendant la saison hivernale de décembre à mars. Y aller, c’est découvrir une destination spectaculaire !

Faire un voyage en Islande en Hiver

Pourquoi voyager en hiver ?

A première vue assez farfelu, un voyage pendant la saison froide (entre décembre et mars) islandaise n’a pas que des inconvénients. C’est ce que vous allez pouvoir voir ci-dessous.

Avantages

Voici une petite liste des avantages les plus importants lors d’un voyage hivernal en Islande :

  • Les paysages magnifiques, car la plupart du temps recouverts de neige, on découvre alors des panoramas qui n’ont rien à voir avec ceux sans neige.
  • La fréquentation touristique est beaucoup plus faible pendant l’hiver, vous pourrez donc mieux profiter des principaux sites touristiques qui sont parfois assaillis par les foules en été.
  • Mieux profiter des Islandais, car en hiver ils sont plus présents que pendant les autres mois de l’année.
  • Admirer les magnifiques aurores boréales qui illuminent le ciel nocturne de l’Islande. Elles apparaissent majoritairement entre septembre et mars.
  • Profiter de tarifs plus avantageux, car les hôtels sont souvent moins chers pendant cette saison.

Inconvénients

Et maintenant, nous nous intéressons aux côtés plus négatifs de cette période de l’année :

  • A part si vous aimez le froid ou que vous y êtes habitué, la météo islandaise hivernale est assez rude sans forcément être froide (plus d’infos dans le paragraphe ci-dessous). Cependant, il pleut ou neige souvent, les températures sont froides mais sans plus, par contre le vent est souvent terrible !
  • La durée du jour est très faible surtout en décembre et janvier avec seulement 5 heures de jour à Reykjavik et moins dans le nord.
  • Beaucoup de sites touristiques sont fermés car inaccessibles pendant l’hiver, ce qui est vraiment dommage.
  • Les routes peuvent souvent être fermées à cause de la météo, il est donc important de prévoir un itinéraire plutôt souple.

Le climat hivernal

L’un des principaux freins à un voyage en hiver en Islande, c’est bien sûr le climat. Cette île de l’Atlantique n’est en effet pas connue pour sa météo très clémente, et cela même en été. Alors pendant l’hiver le temps ne s’améliore pas.

Pourtant, malgré la latitude très élevée, les températures ne sont pas basses grâce au Gulf Stream (enfin plus particulièrement la Dérive Nord-Atlantique) qui apporte une certaine douceur. A Reykjavik, la température moyenne tourne autour de -2°C à 0°C, ce qui équivaut à peu près à Munich ou New-York. Le littoral sud est encore plus doux avec des températures souvent positives et une neige qui tient rarement longtemps au sol. Par contre, les régions du nord-ouest, du nord et de l’est connaissent une météo beaucoup plus fraîche et neigeuse. Dans le centre du pays, le climat se continentalise et les températures peuvent souvent approcher les -10°C, voire -20°C.

Le courant chaud de la Dérive Nord-Atlantique qui baigne le sud de l’Islande apporte donc une relative douceur en Islande, mais il crée aussi de forts contrastes de masse d’air avec la présence du Groenland et d’un courant froid au nord de l’île. L’Islande se situe donc dans l’un des endroits les plus dépressionnaires de la Terre, ce qui provoque de régulières tempêtes parfois très fortes (plus de 200 km/h !), de fréquentes précipitations (neige, mais aussi pluie) et des variations de températures régulières (en une journée, il peut faire 5°C le matin et -5°C l’après-midi).

Bien sûr, il peut aussi faire sec pendant plusieurs jours, mais lors d’un voyage en hiver en Islande il faut plutôt s’attendre à de fréquents changements de temps et donc avoir un trajet adaptable. Alors, regardez bien la météo tous les jours !

Se préparer pour partir en Islande en hiver

Vous avez décidé de partir en Islande pendant la saison hivernale, alors attention à bien vous préparer, car cette période apporte son lot de dangers. Vous trouverez ici tout ce qu’il faut savoir pour bien organiser son séjour, de la réservation des billets d’avion, en passant par la location d’une voiture ou encore ce que vous devez emporter…

Réserver son avion

La saison est beaucoup moins touristique, sauf aux alentours de Noël et du jour de l’an, mais il faut quand même s’y prendre à l’avance pour réserver son vol, car il y a moins de compagnies qui desservent ce pays. Vous pourrez tout de même profiter de tarifs un peu moins élevés qu’en été.

Les principales compagnies aériennes en cette saison sont :

  • Icelandair
  • WOWair

Plus d’informations sur l’avion en Islande sur cette page.

 

Faut-il louer une voiture ?

Cela dépendra forcément de ce que vous comptez faire. Si vous voulez surtout visiter Reykajvik et faire seulement quelques expéditions organisées ou accessibles en bus, alors ce n’est pas la peine.

Si vous souhaitez découvrir le pays, alors il faut louer une voiture, vous n’aurez guère le choix surtout en hiver, car les bus sont beaucoup moins nombreux. Comme l’état des routes peut très rapidement changer pendant cette saison, il est largement conseillé de prendre un véhicule à quatre roues motrices, voire un véritable tout-terrain. Vous ne pourrez pas vous aventurer sur les pistes qui sont quasiment toutes fermées, donc par contre vous n’êtes pas obligé de prendre un super 4×4 type Land Cruiser, un Duster peut suffire.

Louer une voiture 4×4 en Islande

Autre point important, les véhicules sont normalement équipés de pneus hiver et donc la conduite sur neige ou glace n’est pas si dangereuse que l’on pourrait le croire. Il y a juste quelques points importants à respecter et à suivre pour conduire en hiver sur les routes islandaises :

  • Renseignez-vous sur l’état des routes chaque jour sur le très bon site Road.is
  • Si la chaussée est verglacée ou enneigée, ne roulez pas vite et prévoyez de grosses distances de freinage.
  • En cas de neige, blizzard ou brouillard, allumez tous vos feux et roulez au pas.
  • Pendant les tempêtes, évitez de rouler surtout dans les plaines dégagées, le vent peut renverser votre véhicule.

Ce qu’il faut emporter

Si vous partez en Islande pendant la saison froide, il faut penser à bien s’équiper sous risque d’avoir un peu froid et parfois même de souffrir d’hypothermie. Il faut donc faire attention aux vêtements que vous allez prendre.

Dans votre valise, il faudra trouver :

  • Des vêtements chauds et imperméables comme des parkas ou des vêtements de ski, des gants, des pantalons chauds, des sous-gants, des bonnets, des écharpes, des sous-vêtement chaud, etc. Attention à ne pas hésiter à prendre des vêtements de qualité. Pour avoir bien chaud, le plus simple est d’avoir plusieurs couches de vêtements : polo d’hiver, polaire, parka, etc.
  • Des chaussures pour marcher dans la neige
  • Des crampons pour ne pas glisser sur la glace.
  • Si vous comptez partir en randonnée, l’essentiel comme les cartes, GPS, bâtons de marche, sac à dos de randonnée, gourde
  • Des chaufferettes et couvertures de survie si vous vous bloquez dans une tempête

Où dormir ?

Alors qu’en été, il est possible de dormir en camping-car ou en tente, il est presque impossible de le faire en hiver tout simplement à cause du froid.

Vous allez donc devoir vous dormir soit à l’hôtel, soit dans des BnB ou encore dans des gîtes. Les prix sont alors élevés et il n’y a pas forcément beaucoup de place, car de nombreux établissements sont fermés pendant la saison hivernale.

Vous trouverez plus d’informations sur cette page sur les hébergements en Islande.



Booking.com

Que faire en Islande pendant cette saison

Qu’allez-vous donc pouvoir faire comme visites ou activités si vous venez sur cette île entre décembre et mars ? Bien que le pays soit surtout connu pour ces activités nature, il y a d’autres possibilités pour s’amuser et profiter au maximum de son séjour. C’est ce que nous allons voir ci-dessous :

  • Admirer les aurores boréales : c’est entre septembre et mars qu’elles sont visibles, et donc l’hiver est la saison idéale pour en voir de ses propres yeux. Pour cela, il est conseillé de regarder la météo des aurores boréales et de vous éloigner des grandes villes.
  • Visiter Reykjavik et profiter de ses musées : la capitale islandaise a l’avantage de proposer de nombreuses activités (comme les musées) en intérieur. Donc, même en cas de mauvais temps, vous pourrez facilement vous occuper.
  • Visiter le pays : vous pouvez aussi partir à la découverte de l’Islande plus sauvage, mais attention de nombreuses routes peuvent être fermées. Les zones les plus simples sont le Cercle d’Or, la Route 1 jusqu’au Jökulsárlón, mais vous pouvez aussi faire le tour complet de la route 1.
  • Faire du ski : l’Islande dispose de quelques petits domaines de ski alpin, vous pouvez donc en profiter pour skier dans ce pays. Les meilleures pistes se trouvent au nord.
  • Faire de la randonnée en raquettes et découvrir les superbes paysages enneigés que peut vous offrir ce lieu.
  • Visiter une grotte de glace
  • Profiter de Noël et/ou le jour de l’an à Reykajvik : c’est l’occasion de découvrir le folklore islandais et de profiter des centaines de feux d’artifice qui illuminent le ciel de Reykjavik pour la Saint-Sylvestre.
  • Se baigner dans les sources et piscines chaudes est une expérience unique surtout quand il fait très froid dehors ou même qu’il neige !
  • De l’alpinisme ou de la spéologie : certaines agences proposent des multi-activité l’hiver.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*