Nord-est de l’Islande

Entre Akureyri à l’ouest et les gorges de Jökulsárgljúfur à l’est,en passant par le Krafla ou le lac Myvatn, cette vaste région offre aux visiteurs de passage des paysages d’une rare beauté entre mer et montagne, lac et volcan, cascade et rivière, champs de lave et zone géothermique. Étape essentielle dans le Nord de l’Islande, cette région permet d’admirer les multiples facettes de l’Islande, alors partez la visiter.

Vous découvrirez sur cette page tout ce qu’il faut savoir sur le nord-est de l’Islande avec les principales zones touristiques et les sites les plus intéressants.

Un peu de culture…

Terre très récente, car située juste au-dessus du rift qui sépare les plaques américaine et européenne, cette région est donc logiquement marquée par le volcanisme. Plusieurs failles la découpent et, lorsque que l’on se trouve à l’extrême l’ouest, on est sur la plaque américaine alors que, lorsque l’on se trouve à l’extrême est, on est sur la plaque européenne. Le territoire est donc parsemé de phénomènes géothermiques avec, comme moteur principal, le système volcanique du Krafla (une caldeira et un ensemble de fissures volcaniques qui s’étendent autour du volcan sur une centaine de kilomètres dans un axe sud-nord) qui a façonné la topographie de la zone centrale de la région.

Dans cette région, on trouve aussi le lac de Myvatn, qui a la particularité d’être marqué par le volcanisme avec de multiples pseudo-cratères qui jalonnent sa côte sud-est, le Krafla avec ses champs de lave encore fumants de la dernière éruption de 1984, sa zone géothermique de Námaskarð ou encore son cratère maar de Viti. On aperçoit aussi à l’œil nu la faille qui sépare les deux plaques tectoniques au niveau de Grjótagjá.

A l’ouest, le fleuve Skjálfandafljót, qui descend du Vatnajökull, tombe de 12 mètres de haut lorsqu’il passe les célèbres chutes de Goðafoss. Il est entouré à l’ouest des hautes montagnes Víknafjöll (1210 m) et à l’est par de plus petites montagnes (entre 400 et 800 mètres dans un axe nord-sud) qui le séparent du bassin du Mývatn. Le fleuve se jette dans la baie de Skjálfandi, c’est là où se trouve la seule ville des environs, Húsavík.

Et, à l’est, le puissant Jökulsá á Fjöllum trace son chemin plein nord en venant, lui aussi, de l’immense calotte glaciaire du Vatnajökull. Il pénètre ensuite dans le canyon de Jökulsárgljúfur, et chute à plusieurs reprises dans les cascades de Selfoss, Dettifoss ou encore Hafragilsfoss.

A visiter dans la région du nord-est islandais

Cette belle région située au nord-est du pays offre un large choix de sites à visiter, principalement orientés vers la nature, même si on y trouve un joli petit port (Húsavík) ainsi que la capitale du Nord (Akureyri) . Si vous passez dans le nord de l’île ou si vous souhaitez faire un tour de l’Islande, un passage par ce territoire est quasiment obligatoire tant la zone regorge de paysages magnifiques. C’est aussi l’un des principaux spots pour admirer les baleines depuis un bateau.

Les destinations touristiques incontournables

Voici une petite liste des lieux les plus importants du nord-est à visiter :

Circuit touristique entre Dettifoss et Akureyri

Pour découvrir cette région, il est nécessaire d’avoir une voiture. Le point de départ du circuit se situe sur la route 1 à la jonction de la route 864. Il est préférable de faire ce parcours en deux ou trois jours plutôt qu’en une journée.

Vous commencez l’itinéraire à la jonction de la route 1 et 864. Vous allez remonter vers le nord pour atteindre rapidement Dettifoss, puis faire le tour du canyon pour revenir vers la 862 plein sud et revoir Dettifoss de l’autre côté, ainsi que Selfoss. Vous revenez ensuite sur la route 1 pendant 20 km pour tourner et atteindre le Krafla. Plusieurs arrêts sont au programme pour découvrir le Viti du Krafla et les coulées de lave, vous faites ensuite demi-tour pour revenir vers la route 1 que vous empruntez vers l’ouest. Quelques centaines de mètres après, se trouve l’arrêt pour découvrir Hverarönd ou Námaskarð. Vous reprenez la même route et vous arrivez vers Mývatn et ses multiples sites touristiques. Il faudra prendre la 840 et la 848 pour longer la côte sud du lac. Depuis le sud de Myvatn, vous allez remonter vers le nord pendant environ 60 km pour atteindre Husavik en empruntant la 848, la 1, la 845 et la 85. Pour repartir vers Goðafoss, il faut compter 45 km en empruntant la 85, puis la 845 et la 1. La dernière étape est de 35 km.

  • 6 sites touristiques majeurs et une multitude de petits points d’intérêt
  • Quelques belles randonnées possibles sur les bords du lac, dans les coulées de lave, le long des rivières ou pour monter en haut de volcans
  • Comptez entre 2 à 3 jours pour faire correctement cet itinéraire
  • Circuit de 360 kilomètres (5h30 de route environ) en grande partie sur des routes goudronnées

Infos pratiques

  • La plupart des sites touristiques sont non soumis aux horaires d’ouverture.
  • Attention à la neige en l’hiver.

Cataracte Dettifoss

Nord-est de l’Islande
4.7 (93.33%) 3 votes