WOW Air en faillite : quelles conséquences pour l’Islande ?

Il y a maintenant deux semaines, le jeudi 28 mars pour être plus précis, la seconde compagnie aérienne d’Islande faisait faillite et avec, pour conséquence, de laisser sur le carreau plusieurs milliers de passagers, parfois en Islande ou bien en Europe ou en Amérique du Nord. La low-cost qui participait largement au succès touristique de l’Islande et de son aéroport international n’existe plus !

Mais quelles seront les conséquences pour le pays, aujourd’hui si dépendant de l’activité touristique ?

L’histoire d’une compagnie qui a grandit trop vite…

Créée en 2011 à Reykjavik par l’homme d’affaires Skúli Mogensen, via sa société Titan, la compagnie low-cost va très rapidement se développer. Dès 2012, elle propose des vols vers l’Europe, puis elle rachète cette même année sa concurrente Iceland Express, ce qui lui permet d’obtenir un réseau.

En 2015, elle lance les vols vers l’Amérique du Nord et en profite pour proposer des vols longs courriers transatlantiques avec une escale à Keflavik. Le succès est alors au rendez-vous et en 2017 WOW Air transporte plus de 3 millions de passagers !

Cependant, la hausse des coûts du pétrole et la concurrence accrue va emporter à partir de 2018 plusieurs compagnies low-cost européennes dont WOW Air. Dès novembre, la low-cost islandaise manque de liquidité et elle commence à négocier avec Icelandair, mais c’est un échec. Elle négocie ensuite avec le fond américain Indigo Partners.

Le 20 mars 2019, Icelandair et Indigo Partners annonce qu’il arrête de négocier avec WOW Air. Le gouvernement islandais n’a rien pu faire et la compagnie doit annoncer le 28 mars 2019 sa cessation d’activité et l’annulation des vols avec effet immédiat.

La compagnie cherche aujourd’hui une solution avec ses créanciers pour établir un plan de restructuration et peut-être se relancer.

Quelles conséquences pour l’Islande ?

Même si WOW Air n’est pas aussi importante pour l’Islande que ne l’étaient ses banques géantes avant la crise de 2008, la compagnie aérienne a un poids non négligeable dans l’industrie touristique du pays, qui est aujourd’hui la première du pays (23% du PIB liés au tourisme). En effet, WOW Air aura transporté environ 1/3 des touristes en Islande en 2018 !

Selon les premières estimations, la faillite de Wow Air pourrait coûter de 0,9 à 2,7 points de PIB à l’Islande à cause de plusieurs facteurs :

  • Licenciement des 1000 salariés de WOW Air et impact sur les sous-traitants de WOW Air, soit environ 4000 personnes.
  • Baisse de la fréquentation touristique en 2019, car il n’y a pas de possibilité de remplacement de l’ensemble des vols vers l’Islande par les autres compagnies (manque d’avions surtout depuis la crise du 737 Max qui impacte directement Icelandair et Air Canada). Il y aura aussi une hausse des coûts des vols vers l’Islande.
  • Image négative pour les touristes bloqués en transit en Islande, ou bien directement sur l’île, ou encore qui n’ont pas pu partir en vacances.
  • Baisse de la monnaie et donc hausse de l’inflation sur l’île, alors que le coût de la vie est déjà très élevé.

La grande gagnante sera donc sans doute Icelandair qui n’aurait pu à subir la concurrence par les prix de son ancienne rivale. Mais l’Islande n’en sortira pas gagnante, tout comme les touristes qui se rendent sur place.

Vous avez un billet d’avion WOW Air, comment vous faire rembourser ?

Épineuse question en effet, car dans ce type de cas pour une compagnie non européenne, se faire rembourser peut relever d’un véritable parcours du combattant.

Lorsque le nom du liquidateur judiciaire sera communiqué au Centre Européen des Consommateurs, il faudra s’inscrire au registre des créanciers de la compagnie. Cependant, et comme dans toutes les liquidations judiciaires, les créanciers doivent servir en priorité l’Etat, les employés, puis les fournisseurs. Les clients sont souvent les derniers servis et donc il est peu probable de se faire rembourser…

Cette situation est le cas si vous avez réservé votre billet en direct sur WOW Air, mais si vous êtes passés par un Tour opérateur ou une agence de voyages, alors la situation est différente. Si votre intermédiaire n’a pas encore réglé le vol, alors vous pourrez être remboursé.

Dernière situation, il vous est possible de demander une opposition à votre banque pour qu’elle vous rembourse le billet. Cela est possible dans le cadre d’une liquidation judiciaire.

Quelles suites à l’affaire ?

Maintenant que WOW Air n’existe plus, que va t-il se passer ? Que va devenir la flotte d’Airbus A320 de la compagnie ?

L’une des premières pistes viendraient de l’ancien PDG Skúli Mogensen, qui souhaite relancer la compagnie en achetant les actifs de WOW Air et notamment les avions A321 neo et A320 neo. Cependant, pour que cela marche, la nouvelle compagnie aurait besoin d’un investissement initial de 40 millions de dollars US. Au niveau de l’actionnariat, Skúli Mogensen resterait majoritaire avec 51%, les autres actionnaires auraient 49% des parts.

A partir de juin 2019, la nouvelle WOW Air offrirait 13 destinations à partir de l’aéroport de Keflavik, dont 10 vers l’Europe et 3 vers l’Amérique du Nord. Elle commencerait avec 5 avions, puis 7 en 2020 et 10 en 2021.

Cependant, on peut encore douter de la réussite de cette reprise, car le PDG qui a mené WOW Air à la faillite serait toujours en place.

Notez cette page

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here