700 000 touristes se sont rendus en Islande en 2021

Vestrahorn Islande

Les chiffres concernant le tourisme en Islande ne sont pas ce qu’ils étaient avant la pandémie de Covid19. Cependant, la terre de glace et de feu a enregistré une hausse considérable par rapport au flop historique de 2020. En effet, en 2021, près de 700.000 touristes étrangers, sont venus visiter l’Islande et ses mille et une merveilles.

Le tourisme ne se porte pas si mal en Islande

Le tourisme fait partie des piliers économiques d’Islande, au même titre que la pêche et l’agriculture. Mais comme partout dans le monde, le secteur a subi une sacrée chute à cause du Covid-19. Le nombre de touristes étrangers, venus visiter l’Islande, a dépassé les 2 millions en 2019. En 2020, les chiffres ont enregistré une chute libre. Seulement près de 490.000 visiteurs sont venus. Certes, ce chiffre est non-négligeable compte tenu de la situation sanitaire d’alors, mais l’écart avec les chiffres de 2019 a été colossal.

Mais le gouvernement islandais a été parmi les plus réactifs par rapport à la pandémie. Malgré un nombre très limité de visiteurs, le secteur touristique a quand même pu rester hors de l’eau. Selon Skarphéðinn Steinarsson, responsable au sein de l’Office du tourisme islandais, une entreprise sur trois a pu dégager des bénéfices en 2020, malgré des conditions sanitaires sans précédent. Et en 2021, peu d’entreprises œuvrant dans le secteur du voyage ont été obligées de déclarer faillite. D’ailleurs, Skarphéðinn Steinarsson de continuer « On s’attendait à ce que 2020 soit terrible, mais la situation n’a pas été aussi catastrophique qu’on ne l’avait craint »

Des problèmes d’endettement dans l’industrie du voyage en Islande

Malgré une situation plus ou moins stable, le responsable de l’Office du tourisme soulève un problème de dettes dans le secteur. Elles ont tendance à augmenter tandis que les capitaux propres des propriétaires d’entreprises diminuent.

Ainsi, bien qu’elle ne soit pas négligeable, la hausse de la fréquentation touristique enregistrée en 2021, n’est pour le moment pas synonyme de consolidation du secteur. En effet, la plupart des entreprises de voyage sont de très petites structures. Le développement attendu n’a donc pour le moment pas encore commencé.

Pour rappel, un partenariat entre le cabinet comptable KPMG et l’Office du tourisme islandais a permis de soulever que les problèmes d’endettement devaient être traités en 2021. Une consolidation du secteur a alors été planifiée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here