En difficulté, Wow Air se fait racheter par Icelandair !

Wow Air et Icelandair sont des compétiteurs de haut vol sur le marché du transport aérien islandais. Avec l’explosion touristique en Islande (de 489 000 touristes en 2010 pour 1,7 million en 2016), jamais les vols n’ont été aussi nombreux que ces dernières années. Pourtant, la compagnie low cost Wow Air a dû reconnaître la défaite et a accepté, le lundi 5 novembre 2018, d’être racheté par sa plus grande rivale, Icelandair.

Un rachat (in)attendu ?

Ce rachat, malgré le fait qu’il fasse la une des plus grands journaux, était presque attendu pour cette année 2018. À la suite d’une offre publique d’échange (OPE), la hausse du cours du pétrole a frappé de plein fouet la compagnie, qui n’a pas eu d’autres choix que de se retirer.

Pourtant, Wow Air était rapidement devenu l’un des leaders low cost sur les vols vers l’Islande et transatlantiques depuis sa création en 2011. Les derniers mois ont cependant été durs, surtout avec la remontée du pétrole et la fin de la forte hausse du tourisme en Islande.

En fait, la compagnie aérienne islandaise s’est sans doute trop rapidement développée suite à l’explosion du tourisme en Islande. Son PDG, Skulli Mogensen, a voulu prendre les choses en main en fermant trois escales outre-Atlantique, telle une dernière bouée jetée à la mer pour tenter de sortir la tête de l’eau. Ce ne fut malheureusement pas suffisant et Wow Air s’est rendu à l’évidence lundi 5 novembre 2018 en acceptant de se faire racheter par son concurrent historique.

Les deux compagnies islandaises, Icelandair et Wow Air, font désormais partie de la même famille, mais continueront de voler sous leurs patronymes d’origine. Icelandair ne fait donc pas disparaître totalement son concurrent, mais rachète son nom pour 18 millions de dollars (15,8 millions d’euros). Les actionnaires se verront remettre 5,4% de la part de Icelandair pour ce rachat et ne pourront pas vendre leurs parts ces six prochains mois. À noter que désormais, Icelandair & Wow Air représentent 3,8% du marché transatlantique et 80% des vols vers l’Islande !

Les conséquences sur le long terme

Ces deux transporteurs aériens ne se font donc plus concurrence et vont désormais voler ensemble depuis l’aéroport de Keflavik, près de la capitale islandaise Reykjavik. À noter qu’Icelandair va rajouter à sa collection de Boeing 737, 757, 767 et 787 des avions A320 et A330 de Wow Air. Afin de rentabiliser cet achat, Icelandair va partir sur une offre plus drastique des vols Wow Air dans les mois suivants.

Si la compagnie avait fait faillite, les conséquences auraient pu être terribles pour le pays avec une baisse de 3 points de PIB d’après le gouvernement islandais.

L’autre grande question est de savoir comment la situation va évoluer du côté des low cost grand public, et en particulier Norwegian. Cette dernière semble aussi avoir du mal à décoller pour s’imposer comme leader, et des groupes comme Lufthansa ou IAG ont déjà proposé son rachat. Il ne s’agit que d’une question de temps – et de mois pour certains – avant que Norwegian ne suive la même voie que Wow Air.

L’envolée islandaise n’est cependant pas perturbée si vous avez réservé une place dans un avion Wow Air, rassurez-vous !

En difficulté, Wow Air se fait racheter par Icelandair !
Notez cette page

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here