2019, une annus horribilis pour le tourisme islandais ?

Aéroport de Keflavik
Aéroport de Keflavik

Après plusieurs années d’une hausse spectaculaire du nombre de visiteurs étrangers, la situation est en train de se retourner complètement avec maintenant une baisse du nombre de touristes ! Une petite analyse de la situation s’impose donc !

Première baisse depuis plusieurs années

Depuis maintenant 2010, l’Islande connaît un afflux touristique en hausse constante ! En seulement 8 ans, le nombre de touristes a tout simplement explosé en passant de 488 622 en 2010 à 2 343 773 en 2018, soit plus de 5 fois ! En moyenne, le nombre de touristes a crû de 20% par an, avec un pic à +39% entre 2015 et 2016.

Cependant, la situation a changé en 2018, car même si le nombre de touristes est encore en hausse, il n’a augmenté que de 5% par rapport à l’année précédente.

La situation ne s’est pas assez améliorée ces derniers temps, car pour 2019 on connaît une baisse importante du nombre de touristes. Sur les 12 derniers mois, entre août 2018 et juillet 2019, le nombre de visiteurs étrangers s’établit à 2 140 983, soit une baisse de 5,1%…

Pourquoi cette baisse ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer la baisse de la fréquentation touristique de l’Islande en 2019, mais la plus probable reste la faillite de Wow Air en avril 2019.

Effectivement, la compagnie aérienne transportait 1/3 des touristes vers l’Islande. Depuis sa disparition, le nombre de vols vers ce pays a largement fondu et les aéroports qui mènent vers l’Islande aussi. La faillite de WOW Air a aussi entraîné une augmentation des prix moyens des billets, car la low-cost islandaise proposait des prix souvent attractifs. L’offre ayant diminué, certaines compagnies en ont donc profité pour augmenter leurs tarifs.

En plus de cette faillite, Icelandair, la principale compagnie aérienne du pays, a aussi été en difficultés à cause de l’arrêt des vols du Boeing 737 Max, car une partie de sa flotte est aujourd’hui dans l’impossibilité de voler, ce qui a participé à la suppression de vols.

L’une des autres raisons de la baisse du nombre de touristes, c’est sans doute les coûts prohibitifs de cette destination. En effet, l’Islande est l’un des pays les plus chers d’Europe et du monde, il faudra souvent compter pour 150 à 200 euros pour une nuit d’hôtel, 50 euros par jour pour une petite voiture de location, ou encore 30 à 40 euros par personne dans un restaurant ! Le pays devient donc de plus en plus cher et souvent inaccessible pour les jeunes.

Plus de détail dans les statistiques touristiques

Lorsque l’on regarde dans le détail les statistiques sur les touristes en Islande, on voit plusieurs informations intéressantes sur les 12 derniers mois (entre août 2018 et juillet 2019) :

  • Les Français sont la cinquième nationalité de touristes étrangers avec 4,3% des touristes.
  • Les touristes français restent en majorité 8,8 jours par séjour, soit l’un des scores les plus élevés.
  • Au niveau des dépenses, la France prend la 4ème position avec 4,2 milliards de dollars de dépenses.
  • Seuls 52% des touristes dorment à l’hôtel, 16% en guesthouses et le reste dans des autres hébergements (camping et camping-car notamment).
  • La majorité des visiteurs passe par la péninsule de Keflavik, Reykjavik ou le sud, une plus petite part visite le nord, l’est et l’ouest.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here