Play, la nouvelle compagnie aérienne qui remplace WOW Air

Play Airline

La faillite de WOW Air a fait grand bruit il y a quelques mois. Cette situation allait mettre l’Islande dans un contexte économique problématique. Mais Play, une compagnie aérienne low cost, a récemment rendu public un programme de six destinations européennes, incluant l’Islande.

Play pour relier Reykjavik-Keflavik aux autres capitales européennes

La compagnie Play mobilisera dans un premier temps deux AirBus pour relier l’aéroport de Reykjavik-Keflavik au reste de l’Europe. Six destinations européennes sont au programme : Alicante, Berlin, Tenerife, Londres, Paris et Copenhague.

Les vols réguliers assurés par Play pourront commencer dès l’obtention d’une licence d’exploitation. Bien entendu, celle-ci ne tardera pas dès que le financement du projet sera finalisé. La compagnie en appelle aux investisseurs privés Islandais et espère lever jusqu’à 1.7 milliard de couronnes islandaises. Ce fond s’ajoutera aux 5.5 milliards de couronnes islandaises déjà réunies grâce à un emprunt auprès des fonds d’investissement britannique Athene Capital.

Play ne fait pas les choses à moitié et choisit sa couleur pour rendre hommage à la nature islandaise. La compagnie marquera alors le ciel islandais de rouge, la couleur de la passion pour cette nature qui fait la réputation touristique de l’Islande partout dans le monde.

logo Play Airline

Vers les quatre coins du monde à partir de 2020

Play travaille déjà sur des projets de plus grande envergure avec notamment des vols à destination de grandes villes d’Amérique du Nord. En plus des deux AirBus A321 qui assureront les premiers vols, quatre autres appareils viendront renforcer la flotte d’ici mai 2020. Deux appareils seront acquis en 2021 et d’ici deux ans, plus exactement d’ici mai 2022, la compagnie projette d’exploiter une dizaine d’avions au total.

Plus d’appareils rime avec plus de destinations. De nombreuses autres seront alors reliées avec la capitale islandaise dans les années à venir.

La compagnie semble avoir appris des leçons de la faillite de WOW Air en évitant les gros-porteurs. En effet, l’A330 de l’ancienne compagnie islandaise aurait contribué à sa faillite, même si ce n’est pas la seule raison. Son expansion trop rapide a également eu des impacts néfastes sur la compagnie.

Plus de récession alors ?

La faillite de WOW Air n’a pas été sans conséquence sur l’économie islandaise puisqu’une baisse du tourisme a été rapidement constatée. La récession semblait inévitable et les Islandais s’attendaient déjà à une crise économique semblable à celle de 2008. Les impacts de la faillite de la compagnie n’ont d’ailleurs pas mis longtemps à se faire sentir.

L’emploi a immédiatement été pénalisé par la baisse du tourisme avec un manque à gagner de 20% sur les arrivées à l’aéroport de Keflavik.  Les établissements d’hébergement ont enregistré en moyenne 10% de nuitées en moins. Les réservations via Airbnb, quant à elles, ont chuté de -29%.

De telles baisses ont forcément eu de nombreux inconvénients pour cette petite économie en sachant que l’économie islandaise repose en grande partie sur le tourisme. Espérons que Play apportera le nouveau départ que beaucoup d’Islandais et de touristes attendent !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here