L’alcool en Islande

Certains pays attirent les touristes grâce à leur gastronomie, et encore d’autres grâce aux boissons alcoolisées fabriquées sur place ! Pensons à l’Ecosse et le whisky, l’Allemagne et la bière ou même la France et son bon vin… Mais même si l’on n’associe pas forcément un alcool particulier à l’Islande, ce pays produit des boissons alcoolisées variées qui valent la peine d’être goûtées ! Tour d’horizon des options qui vous attendent sur place.

brennivin

L’alcool en Islande au XXème siècle

Il n’y a pas que les Etats-Unis qui ont connu la prohibition ! En effet, en 1908 une loi a été votée interdisant la vente d’alcool en Islande. Finalement, la loi n’a été effective qu’à partir de 1915 et elle a même été levée dès 1921. Toutefois, cette interdiction démontre les débuts des difficultés culturelles qui entourent la consommation d’alcool sur l’île.

De plus, si la vente de certains alcools a été permise en Islande à partir de 1921, ce n’est pas parce que la culture du pays avait vraiment changé à ce sujet. En réalité, l’interdiction a été levée pour des raisons économiques et politiques. L’Espagne achetait beaucoup de poisson à l’Islande à cette époque et n’a pas apprécié que l’Islande arrête d’acheter du vin espagnol en retour à partir de 1915. S’en est suivi un boycott espagnol du poisson islandais en attendant la levée de la loi interdisant la vente d’alcool… qui n’a donc pas mis très longtemps à arriver !

Mais l’histoire n’est pas terminée : en Islande, on a interdit la consommation de bière à un taux d’alcool supérieur à 2,25% jusqu’en 1989 ! On voit donc que cet état d’esprit « modérateur » vis-à-vis de l’alcool a bien perduré. Voici un exemple contemporain : les « Happy Hour » et autres promotions sur l’alcool étaient interdites il y a encore quelques années afin de ne pas encourager une consommation d’alcool excessive !

islande-fete-la-biere

Le Bjórdagur

Toutefois, l’alcool fait partie de la culture islandaise, qu’on le veuille ou non. Le Bjórdagur en est la preuve ! Il s’agit en réalité de la Journée de la Bière, fêtée le 1er mars chaque année. Cette journée célèbre la fin de l’interdiction de la bière à plus de 2,25% en 1989. Le Bjórdagur a ainsi une forte portée culturelle : aujourd’hui, la bière est la boisson alcoolisée préférée des Islandais et celle qui est la plus consommée dans ce pays !

Les autres boissons locales

Vous l’aurez compris : il vous faudra goûter une bière islandaise lors de votre voyage. Mais ce n’est pas la seule boisson typique du pays ! Voici les références incontournables de l’alcool en Islande :

Le Brennivin, qui veut dire « vin brûlé » en Islandais. Attention, ce terme s’applique à tous les alcools forts et le Brennivin n’est en aucun cas du vin ! Il s’agit d’un alcool à base de pomme de terre et qui est parfumé au carvi, une plante au goût proche de celui de l’anis.

La Reyka est une marque de vodka à 40% qui est parfumée à la vanille et qui est fabriquée à partir d’une eau très pure dans le village de Borganes en Islande. Elle est très légère en bouche.

En revanche, ne vous attendez pas à trouver du bon vin islandais aux prix pratiqués en France au restaurant. En Islande, on trouve du vin surtout dans les magasins spécialisés dirigés par l’Etat. Ils s’appellent des Vínbúð et on peut également s’y procurer du tabac. Ces magasins sont volontairement éparpillés et ont des horaires d’ouverture assez restreints, alors mieux vaut faire son stock quand on tombe sur un magasin ouvert !

vinbudin

L’alcool en Islande
4.3 (86.67%) 3 votes