Le poisson en Islande

Si vous visualisez ne serait-ce que vaguement l’Islande, vous savez qu’il s’agit d’un pays insulaire tout au nord de l’Europe et qui est entouré… d’eau ! De ce fait, le pays s’est naturellement tourné vers les ressources que propose l’océan atlantique. En Islande, le poisson fait partie intégrante de la culture du pays !

La pêche en Islande : une industrie florissante

Aujourd’hui encore, l’Islande entretient une économie traditionnelle qui se repose essentiellement sur la pêche, et en second lieu, l’agriculture. L’exportation de poissons représente environ 60% des revenus généraux liés à l’exportation : cela en dit long sur l’importance de cette industrie. Toutefois, le prix des produits de la mer que l’on exporte d’Islande connaît forcément des variations. Ceci a un impact direct sur la santé de l’économie de ce pays insulaire.

De plus, le secteur de la pêche en Islande créé de nombreux emplois ! Pensons notamment à la plus grande minorité immigrante de ce pays : les Polonais, qui sont environ 10 000 à s’être installés sur l’île. (N’oublions pas que ce pays ne compte que 330 000 habitants aujourd’hui !) Une partie importante de la diaspora polonaise est employée par l’industrie de la pêche.

Les quotas de pêche imposés par l’Union Européenne sont même la raison principale du retrait de la candidature d’entrée à l’UE de l’Islande. En effet, le pays avait déposé sa candidature en 2009 avant de geler cette dernière en 2013. C’est face aux potentielles restrictions sur la pêche en Islande que le pays a officiellement retiré sa candidature en 2015.

La pêche en Islande n’a pas seulement un impact économique sur le pays, mais bien une influence culturelle forte également. En effet, le poisson est un produit récurrent dans la gastronomie islandaise !

peche

Le poisson, un élément phare de la cuisine islandaise

En Islande, le poisson est donc un élément essentiel de la cuisine du pays, qu’ils viennent des rivières ou de la mer. Omble, saumon, requin, aiglefin, morue ou merlan se préparent de maintes façons différentes. Il se mange frais, en soupe, séché… Nous allons nous attarder sur cette dernière préparation qui fait partie du quotidien de la plupart des Islandais ! Nombreux sont les pays qui font sécher la chair de différentes espèces sous-marines. Toutefois, cela reste une spécialité typiquement islandaise que les locaux dévorent très régulièrement !

soupe

Le harðfiskur, le poisson séché islandais

Le poisson séché islandais est un aliment très, très protéiné : plus de 80% de protéines pour 100g ! On retrouve des poissons variés, mais surtout de l’aiglefin, de la morue, du loup de mer ou du cabillaud. Le poisson est préservé dans du sel mais n’a pas un goût salé très prononcé. On sent surtout le goût du poisson frais mais avec une texture très sèche et un peu dure.

Cette spécialité islandaise se conserve très simplement : en hiver, on fait sécher le poisson sur de grandes plaques sur lesquelles on étale du sel. On recouvre ensuite les filets de sel pour que la chair ne soit pas en contact avec l’air environnant, et on attend que ça sèche ! Le produit fini se trouve dans n’importe quel supermarché sur l’île, prêt à a consommation.

Le poisson islandais, une fois séché, se mange surtout en « snack » ou apéro avec un verre d’alcool islandais (ou pas) à côté. Attention à prévoir des serviettes pour les mains pour s’essuyer les doigts ! Voici un article qui détaille l’expérience gustative que représente le poisson séché islandais.

poisson-seche-islandais

Une petite idée recette

Pour vous initier en douceur au poisson islandais, mieux vaut le consommer sous une forme qui reste reconnaissable dans nos contrées. Evitons la soupe d’ailerons de requin pour commencer…

Pour consommer cet aliment comme les Islandais, toutefois, un bon test est le poisson séché sur du pain noir, dit Rúgbrauð en islandais. C’est un apéro original mais qui peut s’apparenter aux petites tartines d’œufs de poisson que l’on connaît déjà en France.

Beurrez des tartines de pain noir (avec du beurre doux, le poisson étant déjà bien salé) et recouvrez le tout de morceaux de filet effilochés à la fourchette. Dégustez le tout avec du vin ou de la bière islandaise si vous en trouvez !

Le poisson en Islande
4.3 (86.67%) 3 votes