Plongée en Islande

Faire de la plongée en Islande, vous trouvez cela bizarre ? Et pourtant, le pays est reconnu pour avoir un spot de plongée parmi les plus impressionnants de notre belle planète ! En effet, les eaux d’une grande clarté qu’offre cette île permettent aux plongeurs en bouteille ou snorkeling de pratiquer cette activité sportive. Comme quoi, découvrir les profondeurs des eaux n’est pas seulement réservé aux eaux tropicales et aux pays chauds ! Alors découvrez dès maintenant tout ce qu’il faut savoir sur la plongée en Islande, comment en faire et surtout où…

Plongée avec un tuba en Islande

Pourquoi faire de la plongée ?

Eh oui ! On pourrait se demander à première vue pourquoi aller plonger en Islande ? En effet, ce pays est avant tout reconnu pour ses paysages spectaculaires et sa météo très capricieuse et froide. Alors pourquoi plonger dans l’eau glaciale que l’on trouve dans ce pays ? Tout simplement car dans certains lieux on trouve une eau d’une transparence si impressionnante que l’on voit à trois cents mètres ! On le doit aux failles qui parcourent le pays, mais aussi à l’eau qui est filtrée dans les volcans.

Nager sous l’eau est alors une expérience unique qui vous restera en mémoire pendant des années, car vous allez vous retrouver dans une combinaison de plongée étanche dans une eau si claire que vous avez l’impression de « voler » dans l’eau !

En tuba ou avec une bouteille ?

Plonger en bouteille si on ne l’a jamais fait, ce n’est pas facile et il est nécessaire de faire son baptême et donc d’avoir un cours. Si vous ne souhaitez pas le passer, que vous n’avez pas le temps ou tout simplement que la plongée vous fait un peu peur, vous pouvez aussi faire du snorkeling. Ce type de plongée se fait avec masque, tuba et palme, ce qui vous permet d’aller un peu en profondeur (si vous êtes bon nageur), mais seulement en apnée. Vous vous équipez alors d’une combinaison de plongée étanche qui vous protège entièrement du froid, vous mettez ensuite un masque, un tuba et des palmes et c’est parti pour la découverte des profondeurs islandaises.

La plongée en bouteille va par contre vous permettre de vous balader plus librement dans l’eau, dans les trois dimensions et non plus seulement à la surface. Cela permet donc de profiter d’une meilleur expérience, mais il faut pour cela avoir déjà fait de la plongée sous-marine et donc avoir déjà passé son baptême de plongée, car ce n’est pas facile de le faire en Islande.

Plongée en bouteille en Islande

Plongée dans de l’eau froide, comment s’y prendre ?

Comme vous vous en doutez, l’eau est glacée en Islande, qu’il s’agisse des lacs ou de la mer. Les seuls endroits avec de l’eau chaude sont les sources géothermales et elles sont peu propices à la plongée. Donc, pour ne pas mourir rapidement d’hypothermie, il est primordial de bien s’équiper et, en l’occurrence, il est préférable d’avoir une combinaison étanche.

Grâce à ce type d’équipement, vous allez pouvoir plonger dans l’eau totalement au sec, contrairement aux combinaisons les plus classiques… Plusieurs avantages donc :

  • Vous êtes au sec, ce qui vous permet de rester avec vos habits même sous l’eau
  • L’isolation est quasi-parfaite, ce qui permet de plonger dans de l’eau à moins de 5°C sans aucun problème

Par contre, il faut faire attention à bien mettre sa combinaison, car la moindre erreur peut favoriser une petite fuite d’eau glaciale qui gênera votre plongée. Ce type de combinaison a aussi l’inconvénient de vous faire un peu flotter et donc de ne pas faciliter la nage en profondeur.

Il est aussi possible de nager avec une combinaison humide, ce qui permet de plonger plus en profondeur. Cependant, il fait beaucoup plus froid que dans la combinaison étanche, donc ce type de combinaison est à préférer seulement pour les plongeurs qui ont l’habitude des eaux glaciales.

Où plonger en Islande ?

L’Islande est connue dans le monde de la plongée pour abriter l’un des meilleurs spots pour nager, mais il n’y en a pas qu’un seul, car ce pays dispose en fait d’une multitude de lieux où il est possible de plonger, que cela soit dans des lacs, mais aussi dans la mer.

La faille de Silfra ou Silfrugjá

C’est le site le plus important et le plus connu d’Islande pour la plongée grâce à ses eaux cristallines (avec une visibilité d’environ 100 m !), d’une pureté sans égale dans le monde. Pourquoi une telle clarté ? Tout simplement car l’eau qui descend des glaciers (entre 2°C et 4°C toute l’année dans cette faille) pénètre dans le sol et elle est filtrée par le sol volcanique. En plus de l’eau transparente, Silfra a la particularité de se trouver à Thingvellir entre deux plaques tectoniques (américaine et européenne), vous pourrez alors plonger entre deux continents !

Aujourd’hui très reconnue, cette faille est l’un des trois spots de plongée les plus beaux au monde, Silfrugjá est devenu très populaire auprès des touristes qui visitent l’Islande et donc de nombreux spécialistes vous proposent des excursions. Il sera alors possible de profiter de la faille de Silfra en snorkelinkg ou bien avec une bouteille et de découvrir pendant plusieurs dizaines minutes, voire heures, le rift avec son hall, sa lagune et la cathédrale de Silfra (une fissure de 100 mètres de long sur 63 mètres de profondeur).

Litlaa

En islandais, Litlaá signifie « la petite rivière ». Il s’agit donc d’un spot de plongée pour snorkeling de faible profondeur (7 mètres) qui en plus est baigné d’une eau chaude ! En effet, on trouve sous le lit de cette rivière de la côte nord de l’Islande une activité géothermale qui réchauffe l’eau à 17°C et surtout qui produit de sublimes effets visuels grâce aux sables volcaniques.

Le site de Strytan

L’autre spot de plongée incontournable de l’Islande ne se trouve pas dans un lac, mais dans la mer et plus particulièrement dans le fjord de Eyjafjörður (celui d’Akureyri). On trouve au milieu de la baie un site unique au monde, aujourd’hui réserve naturelle sous-marine. On trouve en effet plusieurs cheminées géothermiques dont certaines atteignent 55 mètres profondeur, à seulement 15 mètres de la surface. Les 100 litres d’eau qui sortent des cheminées sont à plus de 72 degrés, ce qui permet de trouver une faune et une flore beaucoup plus importante.

Plonger dans ce lieu d’exception permet de découvrir la seule cheminée volcanique visible depuis la surface. Cependant, pour découvrir Strýtan, il faut être un plongeur de bon niveau et disposer du brevet Advanced Open Water Scuba Diver PADI.

La Davidsgja (la crevasse de David)

Beaucoup moins connue de Silfra, cette crevasse se trouve pourtant juste à côté, dans le lac de Thingvallavatn. La Davídsgjá (de l’anglais David’s Crack) est pourtant très appréciée des plongeurs islandais, car on peut y plonger à 116 mètres de profondeur pour y découvrir un fond très accidenté et beaucoup plus sauvage.

Pour trouver ce spot de plongée, il faut se rendre sur les rivages du lac, où l’on trouve à un endroit une corde qui permet de guider les plongeurs jusqu’à la faille de Davidsgja situé 7 mètres plus bas. L’eau est beaucoup moins transparente que dans la faille voisine, tout du moins au début car en pénétrant dans le rift on découvre un super canyon bleu où la visibilité est superbe. L’endroit est aussi peuplé de nombreux poissons comme les truites et les ombles chevaliers.

L’épave d’El Grillo (« Le Grillon »)

Plonger pour découvrir une épave, c’est aussi possible en Islande et plus particulièrement à Seydisfjördur. On trouve à 45 mètres de profondeur un pétrolier britannique coulé par les Allemands le 10 février 1944, le El Grillo. Le découvrir est revenir des dizaines d’années en arrière pour découvrir l’Histoire et l’un des rares vestiges de la Seconde Guerre Mondiale en Islande.

Pour plonger et découvrir cette épave, il faut, là aussi, disposer du brevet Advanced Open Water Diver PADI.

Gardur

A une heure au sud de Reykjavik, on trouve un autre site de plongée océanique avec Gardur. En islandais, cela signifie littéralement « jardin », car on y trouve une flore marine d’une grande richesse avec des forêts de kelp et de 40 autres algues marines, mais aussi de corail. Forcément avec cette flore, la faune est aussi nombreuses et l’on y trouve des poissons-scorpion, des lottes, des crabes ou encore des poissons-loups.

Pour y plonger, il faut la plupart du temps passer par un opérateur de voyage.

Pour plus d’informations sur la plongée en Islande, vous pouvez-vous rendre sur le site dive.is