Tour en bateau pour observer les aurores boréales

Elding croisière northern light

Partir en Islande entre septembre et mars, c’est l’occasion de découvrir les aurores boréales ! Cependant, si vous rester près de Reykjavik et que vous n’avez pas par exemple de véhicule, cela peut être assez compliqué à cause de la luminosité de la capitale islandaise. Alors pourquoi ne pas tenter une excursion en bateau pour découvrir les aurores boréales depuis le port de Reykjavik ?

Petite présentation du tour en bateau

La plupart des croisières pour découvrir les aurores boréales en Islande se font à partir de Reykjavik, même s’il en existe dans d’autres villes comme Akureyri ou Husavik. Il s’agit d’ailleurs souvent des mêmes compagnies qui réalisent aussi les croisières pour observer les baleines.

Vous allez donc embarquer dans un bateau dans le port de Reykjavik, situé à quelques pas de l’Harpa et non loin aussi du Musée des Sagas. Il s’agit souvent des bateaux assez gros pouvant accueillir entre 50 et 100 personnes avec bien sûr de grands espaces extérieur en haut, à l’avant ou à l’arrière pour observer les aurores.

Les bateaux partent alors pour une excursion de 1H30 à 2H30 dans la baie de Faxaflói qui se trouve au large de Reykjavik, car l’objectif est de s’éloigner des lumières urbaines de Reykjavik ou de Keflavik qui perturbent l’observation de ses phénomènes cosmiques.

Le navire va donc s’éloigner de plusieurs kilomètres pour se trouve bien loin des sources lumineuses et l’observation va pouvoir commencer. Pendant la navigation, vous pourrez d’ailleurs profiter des belles vues sur Reykjavik de nuit pour faire quelques photos.

Il vous faudra être bien attentif, car les aurores ne sont pas toujours facilement observable à l’œil nu, surtout si elles sont faibles, mais par contre une photo prise dans de bonnes conditions avec un appareil permettant de régler l’ouverture, le temps d’exposition et les ISO permettra souvent d’avoir des beaux résultats (n’oubliez pas aussi le pieds).

La plupart du temps les expédition commence vers 21h, mais les horaires peuvent changer selon les saisons et les compagnies.

Aurore boréale

Choisir sa compagnies pour une Northern Light Cruise

De nombreuses compagnies proposent des excursions pour découvrir les aurores boréales depuis le port de Reykjavik et comme dit, elle propose la journée des croisières pour observer des cétacés.

Parmi les meilleurs tours, on trouve ceux de Elding qui proposent d’embarquer dans leur navire pour découvrir ce sublime phénomène et vous aurez le droit :

  • Des informations sur les aurores boréales en papier et à l’oral
  • Un tutoriel pour bien prendre en photo les northern lights avec son appareil
  • Une guide qui reste sur le pont et scrute le ciel pour vous prévenir si elle en voit et anime aussi la croisière avec quelques explications sur ce que vous voyez.
  • Des couvertures chaudes pour rester à l’extérieur
  • Un bar avec des boissons et snacks (payant)
  • Une boutique sur un bateau lors de l’embarquement ou du débarquement.

Elding propose aussi de vous donner un bon pour refaire une croisière si vous n’avez pas eu la chance d’observer des aurores boréales lors de votre sortie en mer. Celui-ci sera valable deux ans.

Info pratique avant de partir en croisière pour voir des aurores

Avant de partir et de réserver votre excursion, il est important de bien :

  • Se renseigner pour maximiser vos chances de voir des aurores boréales. Regarder la météo sur ce phénomène, il faut éviter qu’il y ait trop de nuages (bas, moyen ou haut), sinon ils vont bloquer la vue. Il faut aussi regarder la force des aurores et l’heure où elles auront le plus d’intensité.
  • Regarder la météo classique, car si elle prévoit de la pluie, neige ou trop de vents l’excursion risque tout simplement d’être annulée.
  • Prévoir des vêtements chauds et coupant vent (anorak, Kway, bonnet, gant, écharpe, chaussures et chaussettes chaudes), car vous allez vous trouver en pleine mer avec un vent souvent froid.
  • Avoir un appareil photo permettant de régler les paramètres ISO, ouverture et vitesse d’obturation, le mieux étant qu’il dispose d’un mode M (normalement c’est le cas pour des Reflex ou Hybride). Il est préférable d’avoir un pied, car il faut souvent rester 2 à 4 secondes stables.

Avec tout cela, vous êtes prêt à voir des aurores boréales, mais attention, il n’est jamais sur d’en voir et les photos que l’on vous présente sont rarement ce que vous voyez par vos propres yeux, mais par contre ce que vous pouvez voir via un appareil photo bien réglé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here