Étrange formation volcanique qui se trouve sur les bords du Lac Myvatn, Dimmuborgir étonne les visiteurs qui longent la route sud du lac. En effet, lorsque l’on s’aventure dans cette zone, on y découvre d’impressionnants pitons volcaniques, hauts parfois de dix mètres de haut et qui ont des formes inédites !

Alors si vous passez dans le nord de l’Islande, à proximité de Myvatn, n’hésitez pas à vous arrêter à Dimmuborgir et vous balader au milieu des rochers formés par le magma.

site-touristique-islande-champ de lave
2h
Note du site :
Vaut le détour en Islande Explora
Note du « Guide Vert » :
Mérite un détour

Dimmuborgir cheminées volcaniques

Un peu de culture sur Dimmuborgir

Ce site est situé sur la zone volcanique active qui s’étend du Vatnajökull au sud, jusqu’au Öxarfjörður au Nord, en passant par la zone active du Krafla. Quelques kilomètres au sud de ce dernier, on trouve donc Dimmuborgir, qui signifie en islandais « les châteaux sombres ». Ils s’appellent ainsi, car ils ont parfois la forme de forteresse et, dans certaines d’entre elles, il y a même des « chambres ».

Ce nom, qui semble étrange lorsque l’on ne connaît pas le lieu, est tout de suite compréhensible lorsque l’on aperçoit les impressionnants pitons rocheux et autres formes des roches magmatiques. Ce site aurait 2300 ans, quand a eu lieu une éruption volcanique qui sortait d’une faille de 12 km de long, au sud du cratère Hverfjall.

Dimmuborgir formation volcanique

Cette dernière a alors créé un lac de lave qui se trouvait sur un terrain humide. La lave à alors capturé l’eau qui, transformée en vapeur, a alors créé des colonnes de lave lors de ses remontées. Avec l’érosion, les matières les plus friables ont disparu et aujourd’hui il ne reste que ces dernières qui dominent alors les paysages avec une végétation qui a réussi à s’implanter dans les anfractuosités de la lave.

Ce phénomène géologique est assez unique sur Terre, car on ne retrouve cela qu’au Mexique, mais sous l’eau.

Les sculptures et formes étranges, ainsi que le paysage chaotique que nous offre Dimmuborgir, sont rapidement rentrés dans la riche mythologie islandaise. Effectivement, on les retrouve dans les contes nordiques comme la porte des enfers. Aujourd’hui encore, le folklore du pays fait de ce site naturel le lieu de vie de l’ogresse Gryla, qui y habite avec son mari et leurs enfants, les fameux treize lurons islandais (plus d’infos sur cette page).

Dimmuborgir

A visiter

Ce site qui se trouve dans la très belle région de Myvatn est une étape quasiment essentielle lorsque vous y passez. Avec ses paysages étonnants, ses cônes, ses cheminées et ses roches volcaniques, Dimmuborgir est le lieu idéal pour faire une petite randonnée.

Le site est très accessible avec, dès l’entrée, une boutique et un café, vous trouverez aussi juste à côté un point de vue en hauteur qui permet de voir l’ensemble de la formation.

Plan Dimmuborgir

Les différents chemins de Dimmuborgir

Vous aurez ensuite le choix de parcourir le site via différents chemins (très simples et souvent goudronnés), pour des randonnées de quelques minutes à plusieurs heures :

  • Small Circle : le petit circuit (en blanc sur la carte) fait 570 mètres pour 10 ou 15 minutes de marche. Il permet de découvrir les formations les plus emblématiques de Dimmuborgir.
  • Big Circle : le grand circuit (en jaune) fait 850 mètres pour environ 20 minutes de marche. Il permet d’accéder à Hallarflöt, une zone d’herbes entourée de pics de lave.
  • Kirkjuhringur (Church Circle) : le circuit rouge fait 2400 mètres pour environ 60 minutes de marche. Il permet de découvrir l’église de lave.
  • Krokastigur (The crooked path) : ce chemin passe au centre du champ de lave et il est plus compliqué que les trois premiers. Il fait 2 km pour environ 1h30 à 2h00 de marche.
  • Mellanahringur (The Mellond Circle) : il prolonge la boucle rouge et il fait 3,4 km, soit 1h30 à 2h00.
  • Dimmuborgir-Hverfjall-Storgja : cette grande randonnée par du site pour arriver au cratère de Hverfjall (8 km pour 2 à 3 heures).

Dimmuborgir arche

Les plus belles formes de Dimmuborgir

La lave a formé d’étranges sculptures, qui parfois semblent ressembler à des animaux. Mais parmi tous les rochers de ce lieu, certains sont très connus :

  • L’église : la lave a formé une sorte de dôme assez impressionnant qui rappelle les églises.
  • L’arche avec un trou : elle est visible de loin et, sous certains angles, on peut l’admirer avec le volcan Hverfjall

Pour finir, si vous passez pendant la période de Noël dans la région, n’hésitez pas à y faire un tour. Vous pourrez alors y découvrir le folklore islandais et surtout ses 13 lurons !

Dimmuborgir rocher écureuil

L’accès à Dimmuborgir

L’accès routier à Dimmuborgir se fait simplement, car le site est bien desservi, étant à proximité de la route 1, sur la route 848 qui fait le tour de Myvatn par le sud. Il y a un parking pour se garer.

Le site touristique est situé à 6,5 km de Reykjahlíð, 83 km d’Akureyri (environ 1h10), 2h et 171 km d’Egilsstaðir.

Coordonnées GPS :

65° 59′ 24″ N
16° 91′ 27″ O

Infos pratiques sur Dimmuborgir

  • Prix : Gratuit pour la visite du site, mais les toilettes sont payantes à 200 kr. Il est recommandé de laisser une donation.
  • Horaire : Site naturel ouvert toute l’année (sauf condition météo particulière)
  • Durée : entre 1 heure et 1 demi-journée si vous partez faire quelques randonnées.
  • Attention à bien rester sur les chemins.

Autour de Dimmuborgir

Hébergements et hôtels



Booking.com

Dimmuborgir près de Myvatn