Coronavirus – Pourra t-on aller en Islande cet été 2020 ?

Mont Kirkjufell et Kirkjufellsfoss

Avec le déconfinement qui s’est engagé dans la plus grande partie de l’Europe, de plus en plus de personnes se pose une question : où partir en vacances cet été ? Même s’il sera souvent préférable de rester dans son pays, si vous êtes en Europe vous pourrez sans doute vous rendre dans d’autres lieux en restant tout simplement dans l’Espace Schengen, qui va progressivement rouvrir ses portes à partir du 15 juin 2020 !

Et comme l’Islande fait partie de cette zone, pourquoi ne pas se changer les esprits après ces mois éprouvants en partant voyager dans ce beau pays à la nature si magnifique ? Alors avant de vous préparer, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur un petit voyage en Islande pendant l’été 2020.

L’Islande et le Covid-19 : état des lieux de la situation

Avant d’organiser votre séjour dans ce pays, il peut être intéressant de savoir si ce dernier est sûr. La pandémie du Coronavirus a touché l’Islande mais d’un niveau bien moins important que la plupart des pays d’Europe. En effet, on ne compte que 1806 cas confirmés, 1794 cas guéris et seulement 10 morts (au 1er juin) et, au total, environ 50 000 personnes ont été testées, soit 15% de la population.

Aujourd’hui, l’Islande considère avoir éradiqué le virus du Covid-19 sur son territoire et, pour faciliter le suivi des futurs cas, elle a aussi lancé une application de suivi Ranking-C19. Pourtant, ce pays n’a pas appliqué de mesures de confinement, seulement des mesures de distanciation sociale comme la fermeture des bars, piscines ou encore boîtes de nuit, le port du masque n’est pas devenu obligatoire mais fortement recommandé, et les voyages depuis l’espace Schengen ne furent limités qu’à partir du 24 avril.

Lagon de Jokulsarlon

Peut-on voyager en Islande cet été ?

Si vous souhaitez changer d’air et prendre un grand bol de grands espaces, alors vous vous demandez sans doute si la destination Islande est ouverte au public venant de France et d’autres pays.

En fait, il est toujours possible de se rendre en Islande, même si entre le 24 avril et le 15 juin, il était nécessaire de faire une période de quarantaine de 14 jours à l’arrivée dans le pays. A partir du 15 juin, la situation va évoluer et chacun aura le choix entre se faire tester au coronavirus (pour un coût d’une centaine d’euros) ou bien être mis en quarantaine. Il sera même possible d’éviter le test si l’on a un certificat médical attestant le résultat négatif. Enfin, il sera sans doute obligatoire de télécharger et d’utiliser l’application Ranking-C-19.

Le tourisme en Islande sera donc possible cet été, surtout à partir de début juillet, lorsque la plupart des tours opérateurs reprendront leurs séjours dans ce pays comme par exemple Voyageislande.com. Il sera donc possible d’aller à l’hôtel, de manger dans les restaurants, de se baigner dans des piscines (rouvertes depuis le 18 mai), de visiter les sites naturels ou bien d’assister à des rassemblements jusqu’à 200 personnes.

Si vous vous rendez dans ce pays, vous pourrez alors profiter de nombreuses offres promotionnelles de la part d’hôtels ou de loueurs de voitures qui cherchent à attirer des clients.

Pourra t-on venir de France vers l’Islande ?

Aujourd’hui, il est encore compliqué de sortir de France avant le 15 juin, mais à partir de cette date les frontières dans l’Espace Schengen vont progressivement rouvrir avec la plupart des pays. Il sera donc possible de se rendre en Islande depuis la France, mais à une condition, qu’il existe des vols entre ces deux pays.

Il n’y a plus de vol d’avion pour l’instant, mais il est maintenant possible de réserver des vols Icelandair depuis Paris ou Bruxelles vers la capitale islandaise à partir du 15 juin. La compagnie aérienne a annoncé des vols entre Paris CDG et Reykjavik 4 fois (mardi, jeudi, vendredi et dimanche) par semaine pour l’instant seulement du 15 juin au 30 juin (plus d’infos sur Icelandair).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here