Islande Explora / Blog sur l'Islande / Recettes islandaises / Comment manger végétarien en Islande ?

Comment manger végétarien en Islande ?

Comment manger végétarien en Islande ?
5 (100%) 1 vote

L’alimentation islandaise classique est omnivore et comprend même des produits carnés assez inhabituels aux yeux du Français moyen… Même le plus aventureux des voyageurs pourra être étonné par la consommation de viande de baleine (dont certaines espèces sont en voie de disparition) ou de macareux en Islande ! Toutefois, il reste tout à fait possible de manger végétarien en Islande, et nous allons tout de suite voir comment faire pour que ce soit le plus simple et savoureux possible !

Cuisiner soi-même

Quand on va en voyage, on a souvent des dépenses assez nombreuses et importantes avant même d’arriver sur place ! Entre les billets d’avion, la location d’un véhicule pour se déplacer et les assurances diverses et variées, on en a déjà pour une certaine somme. De plus, quand on voyage en Islande, il est nécessaire d’acheter des équipements adaptés (tente, chaussures et vêtements de randonnée) si on ne les a pas déjà dans son arsenal. Il est alors intéressant de penser à faire des économies sur place en évitant de manger au restaurant deux fois par jour ! Surtout que cela peut arriver de s’arrêter pour la nuit dans une zone qui ne déborde pas de restaurants… Et aussi, soyons honnêtes, on en a un peu assez des repas riches et copieux à tout va au bout de 10 jours de voyage !

Lorsqu’on loue un camping car pour faire un road trip en Islande, on a généralement accès à un coin cuisine pour préparer des repas simples. Vous n’y trouverez peut-être pas de blender dernier cri ni de machine à croque-monsieur, mais les ustensiles basiques devraient y être !

Il suffira alors de faire le plein de courses dans un supermarché islandais, et vous pourrez préparer vos repas presque comme à la maison ! N’hésitez pas à consulter ce guide d’ustensiles de cuisine à emporter avec vous en voyage, si vous êtes un cuisiner en herbe qui ne peut se séparer de son économe favori ! Attention à bien emballer tout cela et ranger votre « kit de survie du cuisinier » dans votre valise en soute et non en cabine, au risque de voir votre économe finir à la poubelle à la sécurité de l’aéroport… Et lorsque vous préparerez vos repas, attention à ne pas jeter vos déchets dans la nature ! Il faudra penser à les garder sous le coude jusqu’à ce que vous voyiez une poubelle sur votre chemin.

Pour faire vos courses, vous pouvez vous tourner vers des épiceries et supermarchés comme celles de la chaîne Krónan, Hagkaup, Víðir… Cet article (en anglais) répertorie tous les supermarchés du pays, avec leurs avantages et inconvénients ainsi que les adresses des magasins. Cela pourra vous être utile au moment de prévoir l’itinéraire de votre road trip ! A savoir : dans les supermarchés islandais, les rayons pour les régimes particuliers (sans gluten, sans lactose…) sont assez bien garnis, vous serez donc a priori bien servis si vous souhaitez manger végétarien ou végétalien en Islande ! Attention toutefois à prévoir un petit budget pour vos courses durant votre séjour, car le coût de la vie en Islande est beaucoup plus élevé qu’en France.

Quelques spécialités islandaises végétariennes

Pauvre en légumes et plantes à cause de son climat rigoureux (même si la géothermie est utilisée pour faire pousser des plantes du sud), le pays est surtout connue pour le goulash d’agneau, du macareux et des steaks de baleine, mais la cuisine islandaise comporte aussi des plats végétariens. Voici quelques spécialités à découvrir sur place, au restaurant ou dans les magasins locaux.

Le skyr est un incontournable de la cuisine islandaise du quotidien. Ce fromage blanc épais se mange en dessert, souvent en compagnie de confiture ou de sucre. Testez aussi les autres fromages de l’Islande (ils en fabriquent près de 80 variétés !) qui ressemblent assez à certains fromages français, et qui se mangent plutôt avec du pain noir (Seytt rúgbrauð ) ou du pain de seigle. La cuisson du pain de seigle islandais peut se faire dans une cocotte que l’on enterre pour qu’il cuise grâce à la géothermie ! On a un aperçu de cette drôle de technique de cuisson dans cette vidéo :

La géothermie s’utilise aussi pour cultiver des fruits et légumes frais en Islande, alors que le climat n’est pas propice à l’agriculture de prime abord. Les tomates cultivées en serre se mangent très bien en soupe, à la place du traditionnel ragoût à base de viande. La coutume islandaise veut qu’on serve la soupe dans un pain rond préalablement vidé de sa mie moelleuse afin d’en faire un bol 100% comestible ! Et comme ça, pas de vaisselle à nettoyer.

Quelques restaurants veggie-friendly !

Vous le savez peut-être : l’Islande bénéficie depuis quelques années d’une augmentation importante du tourisme. Les amoureux de la nature et de la randonnée sont nombreux à apprécier la beauté des paysages islandais ! Parmi ces voyageurs, on trouve forcément des individus qui ne souhaitent pas consommer de la viande à tous les repas (voire pas du tout), ni de la viande d’espèces menacées. Ainsi, les Islandais ont dû s’adapter. C’était tout à fait cohérent de créer des restaurants veggie-friendly pour plaire aux voyageurs qui passeraient par leurs contrées ! A savoir aussi : dans la plupart des restaurants classiques en Islande, même en dehors de Reykjavik, on trouve quelques plats végétariens ou végétaliens sur la carte. Ils sont souvent indiqués par le biais d’un sigle vert.

Voici une petite liste non exhaustive de restaurants où il fait bon manger végétarien en Islande.

  • Kryddlegin Hjörtu, qui regorge de salades et soupes fraîchement préparées, d’houmous et de pain fait maison. Il existe même un certain choix de plats bio.
  • Gló, qui est une chaîne de restaurants qui proposent des plats omnivores, végétaliens, végétariens ou mêmes crus ! Ils ont aussi un bar à jus qui vaut le détour.
  • Garðurinn, un des seuls restaurants 100% végétariens du pays, est situé à Reykjavik, tout comme nombre d’autres restaurants proposant des plats sans viande. Ils proposent des tartes et gâteaux en tous genres, mais le restaurant n’est pas ouvert le soir.
  • Kaffi Vinyl : un restaurant totalement végétalien, et lui aussi situé à Reykjavik. On n’y trouvera peut-être pas les plats les plus typiques de la cuisine islandaise, mais on se régale avec leur carte colorée !

Pour tous ces restaurants, attention à bien vérifier les horaires d’ouverture et les heures de fréquentation importante pour ne pas repartir bredouille ! Et si jamais vous ne trouvez pas de restaurant ayant des plats adaptés à votre régime végétarien en Islande, vous pouvez tout à fait demander aux restaurateurs de vous préparer un plat simple sur mesure. Ils seront nombreux à répondre à votre demande avec plaisir !

Et vous, vous avez des bons plans pour manger végétarien en Islande ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*