Les plats islandais pour vous garder au chaud cet hiver

On vous en a déjà parlé, la gastronomie islandaise est surprenante ! Si vous visitez l’Islande cet hiver, il y a plusieurs façons de compenser le temps froid, y compris certains mets délicieux et copieux. Les Islandais ont su développer une cuisine épanouissante qui aide les locaux à traverser le long et sombre hiver de cette petite île. Et bien sûr, cela implique beaucoup de poisson.

Soupe de poisson

Comme il est impensable de ne pas boire une bonne Guinness dans une taverne dublinoise lors d’un voyage en Irlande, la soupe de poisson islandaise appelée Fiskisúpa est définitivement un aliment de base en Islande, surtout en hiver. La plupart des recettes tournent autour de l’omble chevalier, du saumon, de l’aiglefin, de la morue ou de la plie, accompagnés de légumes de saison locaux tels que les oignons, les poireaux, le céleri et les tomates, puis garnis de crème et de porto ou de sherry.

Soupe de homard

La soupe de homard que le restaurant Sægreifinn sert est riche et crémeuse. Elle est rapidement devenue un must en hiver en Islande et surtout à Reykjavik, où les clients apprécient la recette aujourd’hui classique transmise par le pêcheur excentrique qui a ouvert le restaurant.

Soupe de hommard

Plokkfiskur

Le Plokkfiskur qui signifie « poisson cueilli », est un copieux ragoût de poisson avec des pommes de terre, des oignons et de la sauce Béchamel. C’est un plat favori commun dans les cuisines islandaises toute l’année, mais surtout pendant les longs mois d’hiver. Les recettes varient à peine d’une cuisine à l’autre et sont servies dans de nombreux restaurants à Reykjavik et dans les environs.

Tête de mouton

Le Svið, ou tête de mouton, est une spécialité islandaise locale qui regorge de protéines. La vue de ce plat particulier peut faire fuir aux premiers abords, mais cette tête de mouton bouillie s’avère être un délicieux repas d’hiver. La tête de mouton est couramment consommée lors du festival de Þorrablót en hiver. Assurez-vous d’essayer la joue, qui est censée être la partie la plus charnue et la plus savoureuse.

Svið

Poisson séché

Le hardfiskur ou poisson séché est considéré comme un mets délicat en Islande et vous pouvez le trouver absolument partout. Si vous aimez le boeuf séché, il y a de fortes chances que vous aimiez aussi la version islandaise et que vous trouviez ce casse-croûte plutôt savoureux. Il est préférable de le servir avec du beurre islandais pour encore plus de saveurs authentiques. L’odeur se répand rapidement, alors assurez-vous de le manger vite !

Du poisson, du poisson, et encore du poisson

Eh oui, on y revient toujours, il n’est pas surprenant que l’Islande compte de nombreux restaurants incroyables proposant des fruits de mer alléchants, car c’est un pays maritime qui pratique depuis des siècles les meilleurs préparatifs possible pour les différents poissons locaux. Le Fiskmarkaðurinn qui signifie « le marché aux poissons », occupe l’un des plus anciens bâtiments du centre de Reykjavík et propose les meilleurs fruits de mer islandais, notamment de la morue salée, du poisson-chat de l’Atlantique, du saumon, de la lingue bleue, des queues de langoustine et du flet.

Cheesecake au skyr et myrtilles

On termine avec une douceur : le skyr islandais est devenu un symbole de santé au cours des deux dernières années. Cette spécialité laitière est faible en gras et riche en protéines, et elle est délicieuse associée à de la crème dans un cheesecake garni de myrtilles fraîches ou de confiture. C’est un excellent dessert d’hiver, en particulier avec un bon schnaps à la myrtille.

Cheesecake Skyr et myrtille

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here