La reine des neiges 2 : l’Islande comme terre d’inspiration !

Reine des Neiges 2

Terre de feu et de glace portant son nom à la perfection, l’Islande est une destination inspirante, mais pas uniquement pour les touristes. L’Islande est aussi une source d’inspiration dans le cinéma et les films d’animation. C’est ainsi que certains réalisateurs s’inspirent de ses sites naturels uniques pour le décor de leurs œuvres. On retrouve notamment cette inspiration dans le décor de la Reine des neiges 2, de Chris Buck et Jennifer Lee.

La Reine des neiges 2, une fierté pour l’Islande

Les autorités islandaises ne manquent pas de mettre les projets de grande envergure qui choisissent l’île nordique en tant que décor. L’accueil de la production de la Reine des neiges 2 (Titre original : Frozen 2) est donc une réelle fierté pour le pays. Il faut toutefois souligner qu’aucun tournage n’a eu lieu sur l’île de glace et de feu. Contrairement aux scènes de Game of Thrones qui ont été filmées sur place, l’Islande a, cette fois, servi d’inspiration. En effet, aucun tournage in situ n’est nécessaire pour les films d’animation de ce type. Tout est réalisé en studio.

Auparavant, les studios Disney faisaient venir le décor nécessaire aux différents tournages à leur siège californien. Cette méthode fonctionnait parfaitement, mais la barre est placée toujours de plus en plus haut dans l’industrie cinématographique. Les exigences ont changé et, désormais, les scénaristes se déplacent aux quatre coins du monde pour trouver l’inspiration. Pour la Reine des neiges 2, la production a choisi l’Islande (et un peu la Norvège et la Finlande).

cPitons de Reynisdrangar

Marc Smith explique les raisons d’un tel investissement

On retrouve à travers le deuxième volet des aventures d’Elsa, Anna et Olaf certains paysages et certains monuments islandais, en prises de vue réelles. Rappelons que cette technique est très sophistiquée. Elle se différencie de la prise de vue image par image. Beaucoup de gens peuvent alors se demander si un tel investissement était indispensable.

Marc Smith, le scénariste en chef du projet, s’est exprimé à ce propos. Les pays explorés ont été choisis parce qu’ils représentent les traits de caractère des personnages principaux. Le choix se basait en réalité sur une question, celle de savoir les origines des pouvoirs des Princesses du Royaume d’Arendelle.

En faisant quelques recherches, le scénariste a découvert des légendes et des contes islandais qui collaient avec la personnalité d’Elsa. La nature mythique et le côté sauvage sont également à son image. Elsa est toujours prête à partir sur le champ de bataille en se disant que le destin l’attend de toute façon au tournant et qu’il faut y aller même si l’issue peut être tragique. Et, avec la nature d’apparence paisible et les volcans qui peuvent exploser à tout moment, l’Islande représente cette personnalité à la perfection.

Le personnage d’Anna n’a pas été en reste. Sa personnalité correspond un peu plus à la Norvège qui, selon toujours le scénariste en chef Marc Smith, possède un côté très « conte de fées ». Anna croit aux fins heureuses et est de nature enthousiaste. Elle est du genre à se lancer dans n’importe quelle aventure avec la certitude que tout se terminera bien. Elle se dit alors qu’il n’y a aucune raison d’hésiter dans la mesure où tout se finit toujours bien.

L’Islande a été une grande source d’inspiration dans la réalisation du deuxième volet de Frozen, mais le cadre naturel islandais n’a évidemment pas été présenté entièrement dans l’animation. On peut cependant identifier la plage de sable noir de Reynisfjara. L’équipe de Disney n’a pas résisté à la puissance naturelle que dégage cette plage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here