Dans l’est de l’Islande, on trouve un petit fjord perdu au bout d’une route, son nom est Mjóifjördur. Lorsque l’on arrive depuis la route, on découvre alors un paysage d’une rare beauté et l’on est étonné par la nature sauvage qui s’offre à nous, ainsi que par l’étroitesse de ce bras de mer. Alors, si vous passez dans la région des fjords de l’Est de l’Islande, il est quasiment obligatoire de faire un petit détour par Mjóifjördur.

2h
Note du site :
Coup de coeur d'Islande Explora, à faire absolument
Note du « Guide Vert » :
Mérite un détour

Fjord Islande Mjoifjordur

Un peu de culture…

La côte est de l’île islandaise est découpée par plus d’une dizaine de fjords qui font entre 5 et 20 km environ souvent orientés d’ouest en est. Ils se sont formés suite au retrait des glaciers à la fin de la période glaciaire (environ -12000 ans), ce qui a donc créé un paysage typique de fjords. Mjóifjördur (ce qui signifie « fjord étroit » en islandais) est donc un fjord d’environ 18 km de long pour une largeur qui varie de 2,5 km à l’ouverture sur la mer, à 600 à 800 m sur les premiers kilomètres. Il est aussi entouré de deux chaînes de montagnes parallèles qui culminent au nord à 1 125 mètres au Gullþúfa et 1 144 mètres à Goðaborg.

Vers l’océan, en longeant la route qui longe le Mjóifjördur, on arrive dans un petit hameau (Brekka) d’une quarantaine d’habitants, l’un des plus petits d’Islande, qui profite d’un micro-climat plus clément et des ressources. Pourtant, lorsque l’on remonte dans le temps, cet endroit était beaucoup plus peuplé et puissant économiquement. Au XIXe siècle, une prison et aussi la plus grande station baleinière du pays construite par des Norvégiens se trouvaient ici.

Autre point particulier, il faut aussi savoir que l’ensemble du fjord est forcément coupé du reste du monde pendant l’hiver (entre novembre et mai) et il n’est donc accessible que par la mer pendant une grande partie de cette saison.

Epave dans le Mjóifjördur

Petite visite

Pour se rendre à Mjóifjördur, il n’existe qu’un seul accès la route, il faut prendre la 953 qui n’est pas goudronnée tout le long et se transforme alors en piste de graviers. Vous allez traverser alors les vallées de Slenjudalur et de Fjarðardalur avec leurs magnifiques paysages entourés des belles montagnes, mais aussi de cascades.

En montant sur le col qui sépare les deux vallées, on traverse souvent des champs de neige, même en plein cœur de l’été. On découvre alors plusieurs petits lacs et la route de graviers entame alors sa descente à travers quelques lacets. On découvre alors la rivière de la vallée qui tombe en de belles chutes et se dirige à toute vitesse vers le fjord. On admirer alors le magnifique fjord étroit de Mjóifjördur.

Arrivé au bord de la mer, on passe devant une épave de bateau et l’on peut continuer par emprunter la piste de terre qui longe la rive nord du fjord et traverse des ravins ou cascades pour atteindre à sa pointe le phare de Dalatangi qui domine l’océan. De nombreux oiseaux, dont des sternes arctiques, sont observables depuis le cap.

En plus d’admirer la nature à bord de votre voiture, il est possible de faire quelques belles randonnées et treks partant ou arrivant dans le fjord, ce qui vous permettra de découvrir cet endroit par d’autres côtés.

Lac au-dessus de Mjóifjördur

L’accès à Mjóifjördur

Comme tous les fjords de l’est, Mjóifjördur est éloigné de la civilisation et la seule grande ville à proximité est Egilsstaðir. L’accès en hiver est très compliqué et le fjord peut être coupé du monde pendant plusieurs mois. Vous pouvez arriver directement de Reykjavik en prenant l’avion vers Egilsstaðir.

Pour se rendre à Mjóifjördur, il faut prendre la 92 qui arrive ou part de Egilsstaðir, un carrefour permet de prendre la 953. Depuis Egilsstaðir, il faut compter seulement 35 km et depuis Höfn 230 km.

Coordonnées GPS :

65° 19′83″ N
13° 82′65″ O

Infos pratiques sur Mjóifjördur

  • Prix : Gratuit
  • Horaire : accessible principalement pendant la saison estivale
  • Durée : minimum d’une heure, mais on peut facilement rester un jour.

Hébergements et hôtels



Booking.com

Cascade du fjord de Mjóifjördur