Egilsstaðir

La grande ville de l’est de l’Islande se trouve sur la Route 1 et elle est donc une étape essentielle pour les visiteurs qui découvrent cette région. Même si, à première vue, la ville n’est pas très attirante avec son ensemble de maisons sans trop de charme, elle recèle dans ses environs directs de très nombreux lieux à découvrir entre les grandes forêts alentours, le lac Lagarfljót, les fjords de l’est à quelques dizaines de kilomètres ou bien les Hautes Terres sauvages au sud et à l’ouest.

Egilsstadir
picto-lieux-ville
1h

Note du « Guide Vert »

picto-si-vous-avez-le-temps-guide

Note du site

Un peu de culture...

La ville d’Egilsstaðir est une ville assez récente, fondée officiellement en 1947 par le gouvernement pour en faire un centre de commerce et de transport. Elle se trouve à l’emplacement d’une ancienne ferme sur un carrefour important. En effet, la ville est située sur les rives Lagarfljót (aujourd’hui transformées en lac sous le nom de Lögurinn), dont la vallée nord-sud et les accès vers les fjords de l’est et vers l’ouest (Myvatn et Akureyri) en font un endroit stratégique. En effet, plusieurs routes, dont la Route 1, se rejoignent dans la ville, et le pont au-dessus du lac Lögurinn permet de passer d’est en ouest.

La ville fait aujourd’hui environ 2500 habitants et elle dispose d’un aéroport, elle est la capitale régionale de l’Austurland et elle compte aussi un hôpital, une université, un office de tourisme et plein d’autres services.

Pour finir la présentation de cette ville, Egilsstaðir dispose d’un climat froid, avec une continentalisation plus marquée, vu son isolement dans une vallée et sa distance de l’océan. Il fait froid l’hiver, l’été est frais mais il peut être marqué par des journées assez chaudes, avec des températures supérieures à 25°C. Au niveau des précipitations, elles sont assez abondantes avec 1334 mm par an, le mois le plus sec étant juin avec un peu moins de 70 mm et le plus humide octobre et janvier avec environ 150 mm.

Egilsstadir et le lac

Que visiter à Egilsstaðir et aux alentours ?

La ville en elle-même n’a en fait que peu d’intérêt, en effet, il n’y a pas de monument intéressant, ni même de paysage somptueux. Il s’agit surtout d’une étape pratique pour les visiteurs de l’Est de l’Islande, car on y trouve des campings, des supermarchés, des hôtels, des restaurants et une piscine.

Il y a principalement deux petits lieux qui méritent le détour directement dans la ville, le parc de Tjarnagarður avec un petit lac et un endroit où jouer au frisbee golf, ainsi Sláturhúsið (L‘abattoir) qui est un centre culturel fondé en 2005 mettant en avant les arts de la danse et le théâtre.

Il faut donc faire quelques kilomètres autour d’Egilsstaðir pour trouver des lieux intéressants à visiter.

Se baigner dans les bains géothermaux de Vök

À moins de 10 minutes d’Egilsstaðir, il s’agit de superbes bains géothermiques qui permettent de se plonger dans des eaux entre 37 et 40°C dans plusieurs bassins dont deux qui flottent dans le lac Urriðavatn. Il est d’ailleurs possible d’y faire trempette, mais celui-ci est bien plus frais, moins de 0° à environ 10°C selon la saison !

Faire des randonnées dans les forêts autour de la ville

Sur la rive droite du lac, et donc à proximité de la ville, sur la route 1 qui va vers les Fjords de l’Est, se trouvent quelques beaux chemins de randonnée qui longent des torrents et vous font passer dans les forêts.

Longer les bords du lac Lagarfljót ou Lögurinn

Ce long lac abriterait en son sein l’équivalent islandais du monstre du Loch Ness, le Lagarfljótsormur. Vous pourrez faire le tour de ce plan d’eau et découvrir les forêts qui le bordent, dont la célèbre forêt d’Hallormsstaðaskógur, ou bien faire une croisière depuis Egilsstaðir. Il fait 24 km de long, pour une largeur maximale de 2 km et une profondeur de 112 m.

La plus grande forêt d’Islande : Hallormsstaðaskógur

Située sur les rives orientales du lac, elle fait plusieurs kilomètres carrés (plus de 23 km²), elle est peuplée de bouleaux, mais aussi d’espèces importées dont des épicéas. On y trouve un arboretum, de très nombreux chemins de randonnée, un camping et des arbres de plus de 20 mètres de haut, exceptionnel pour l’Islande !

L’une des plus grandes et belles cascades de l’île se trouve à quelques dizaines de kilomètres au sud de cette ville. Elle est connue pour ses étonnantes strates noires et rouges et la cascade de Litlanessfoss avec ses orgues basaltiques.

East Iceland Heritage

Il s’agit d’une petite ferme typique du XVIe siècle qui a été restaurée et qui abrite un musée sur cette région avec de nombreux objets anciens (épée, objets religieux), mais aussi une exposition dédiée aux rennes qui peuplent la région ou au tissage.

Hallormsstaðaskógur

Accès à Egilsstaðir

La grande ville de l’est est très accessible, car elle se trouve sur la route 1, à la jonction de la route 93 vers Seyðisfjörður, la 94 vers le nord et le 95 vers le sud. Egilsstaðir se trouve à 250 km d’Akureyri et à 635 km de Reykjavik. La ville dispose d’un aéroport avec des liaisons vers Reykjavik.

Coordonnées GPS :
65° 26′38″ N
14° 39′93″ O

Infos pratiques

  • La ville est accessible facilement toute l’année
  • Certains lieux peuvent être non accessibles à cause des conditions météos.

Autour d'Egilsstaðir

Ce site se trouve à proximité des Fjords de l’est et notamment de :

Hôtel à proximité d'Egilsstaðir

Météo à Egilsstaðir

Egilsstaðir
légères chutes de neige
-5.8 ° C
-5.8 °
-5.8 °
93 %
2.5kmh
100 %
jeu
-5 °
ven
-7 °
sam
-6 °
dim
-3 °
lun
2 °