Trek et randonnée en Islande

Trek et randonnée en Islande
5 (100%) 1 vote

Terre de feu et de glace, l’Islande offre à ses visiteurs des paysages à couper le souffle. Même si nombre d’entre eux sont accessibles depuis la route, il vous faudra souvent marcher pendant plusieurs minutes, plusieurs heures, voire même plusieurs jours pour découvrir cette île à la beauté à l’état brut ! Alors, il serait dommage de les rater, surtout que le pays propose un très large choix d’activités sportives de type randonnée ou trek qui vous permettront de vous évader à l’écart de la civilisation et de découvrir des sites touristiques exceptionnels. Ce n’est pas pour rien que ce pays est l’un des plus beaux endroits au monde pour faire des treks ou des randonnées.

L’Islande, un pays de la marche !

Pays très apprécié par les randonneurs ou les trekkeurs du monde entier, l’Islande dispose d’un impressionnant réseau de sentiers balisés qui s’adresse aussi bien aux néophytes qu’aux amateurs endurcis. Vous aurez donc le choix entre des randonnées faciles de seulement une heure, à des treks de plusieurs jours qui nécessitent un certain entraînement, un équipement de qualité, ainsi qu’une bonne organisation.

On trouve, sur cette île, plusieurs grandes zones de randonnées très appréciées des touristes, mais aussi des locaux avec notamment le Landmannalaugar, la région de Thórsmörk, le Parc national de Vatnajökull (notamment Skaftafell), le lac Myvatn, les gorges et cascades autour de Dettifoss, les fjords de l’est ou encore la superbe région des fjords de l’ouest. La plupart des itinéraires sont bien aménagés et l’on trouve notamment de nombreuses zones de camping ou des refuges.

Quels équipements pour la randonnée ou le trek ?

Avant de partir marcher, il est nécessaire de bien s’équiper sous peine d’avoir une mauvaise expérience (blessure, risque de se perdre, etc.). Voici la liste des équipements importants pour bien randonner :

  • Les chaussures de randonnée : il faut en choisir des hautes qui tiennent bien les chevilles, mais attention à les avoir « cassé » avant de partir sous peine d’ampoules. Concernant la matière, il faut préférer des chaussures en cuir cirées ou Gore-Tex qui pourront à la fois tenir chaud, être respirantes et surtout imperméables à l’eau (pluie, flac ou neige).
  • Les gants et bonnets : même en été la température peut descendre en dessous de 10°C, voire même sous les 5°C dans les Hautes Terres.
  • Les vêtements : optez pour la stratégie du multi-couche car les températures et le temps varient en permanence. Surtout, il faut prévoir des vêtements chauds (température moyenne de 10 à 15°C l’été) et bien imperméables par exemple en Gore-Tex. Il faut avoir souvent un pantalon, une veste softshell, un kway et pourquoi pas des guêtres. Le plus important est d’éviter des vêtements en coton qui sèchent mal, pour prendre des fibres synthétiques. N’oubliez pas aussi d’avoir des pulls en laine ou des polaires, ainsi que des sous-vêtements longs si vous dormez dans une tente.
  • Les chaussettes : elles sont très importantes si vous ne souhaitez pas avoir d’ampoule après seulement quelques heures de marche. Il faut choisir des chaussettes de randonnée respirantes, mais relativement chaudes.
  • Les bâtons de marche : ils sont très utiles si vous voulez faire de longues randonnées ou du trekking, car ils vous permettent d’avoir un meilleur appui, de ne pas faire travailler seulement vos pieds et de faciliter la marche sur les terrains difficiles en sable, mousse, roches volcaniques ou en montagne. Il sont aussi idéaux pour passer les gués des rivières et ruisseaux parfois nombreux (une paire de chaussures résistantes à l’eau peut être utile aussi).
  • Les cartes de randonnéepour ne pas vous perdre, une carte (voire un GPS spécial randonnée) est toujours obligatoire. L’avantage de la carte est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une couverture satellite ou internet pour que cela fonctionne.
  • Le sac à dos : très utile pour ranger les différentes affaires que vous allez prendre (nourriture, équipements, etc.). Sa taille variera, selon la durée de vos expéditions, de 10 litres pour une petite randonnée à plus de 60 litres pour le trekking (transport de la tente, du matelas, etc.).
  • La trousse de soin : n’oubliez pas d’avoir une petite trousse de soin pour réparer de petites chutes, coupures, ampoules ou autres problèmes. On trouve le plus souvent dedans des pansements (dont des pansements à ampoules), du désinfectant, des compresses, de l’anti-douleur, un gel anti-inflammatoire, etc.
  • Lampe frontale : surtout utile entre août et début mai, la lampe frontale permettra de continuer la marche même lorsque la nuit commence à tomber.
  • Equipement de camping : si vous partez faire du trek, n’oubliez pas l’équipement de camping, c’est-à-dire les matelas, tentes, duvets, etc. Plus d’infos sur cette page.
  • La nourriture et les boissons : même si l’Islande regorge d’eau, dans certaines régions (les déserts des Hautes Terres) on note l’absence d’eau, emportez donc 2 litres par personne et par jour pour être tranquille. Même pour une randonnée de quelques heures, n’oubliez pas d’acheter quelques barres énergétiques ou boissons énergétiques qui permettent d’éviter les malaises.
  • Le matériel électronique : il vous faudra sans doute des piles, des batteries, des batteries solaires, mais aussi vos appareils photos et/ou vidéos, ainsi que des cartes mémoires. L’ensemble doit être stocké à l’abri de l’humidité.

Les meilleurs saisons pour marcher

Le climat islandais n’étant pas particulièrement sec, ni chaud, certaines saisons sont préférables pour faire des randonnées et surtout des treks. Les périodes s’échelonnent donc de mai à septembre pour la randonnée, et de fin juin à mi-septembre pour les treks. Il est aussi possible de faire de petites randonnées en hiver ou bien de la randonnée en ski ou en raquettes surtout entre février et mars (avant, la période de jour est trop courte), mais la plupart du temps il faut les faire en groupe ou accompagné.

Avant de partir marcher, n’oubliez pas en tout cas de vous renseigner sur la météo pour éviter de vous faire surprendre par une tempête, de la neige (oui en été dans les Hautes Terres c’est possible !) ou de la pluie.

Les plus beaux treks d’Islande

Si vous êtes un peu sportif et que la marche à pied ne vous fait pas peur, même s’il s’agit de parcourir plusieurs dizaines kilomètres par jour pendant 4 à 8 heures, alors le trekking est sans doute ce qu’il vous faut. Vous devrez certes parfois affronter de difficiles conditions climatiques, mais en échange vous pourrez profiter des paysages spectaculaires, parmi les plus beaux du monde et surtout découvrir les trésors naturels de l’île. Faire du trek en Islande, c’est aussi l’occasion de dormir loin de toute civilisation (et donc de Reykjavik) en plein milieu d’une véritable carte postale !

Parmi les treks les plus beaux et célèbres de ce pays, nous avons notamment :

  • Le trek du Laugavegur : mondialement connu et considéré comme l’un des plus beaux sur Terre, le départ se trouve au Landmannalaugar pour finir à Thorsmork. Il faut compter 4 à 5 jours, pendant lesquels vous pourrez découvrir des panoramas à couper le souffle !
  • Le trek de Víknaslóðir : situé dans les fjords de l’Est, ce trek de 5 à 10 jours (cela dépend si vous faites l’ensemble du parcours) permet de découvrir la nature sauvage de la côte est de l’île.
  • Le tour de la pointe de Svalvogar : perdue dans l’immensité des fjords du nord-ouest, cette randonnée n’a pas vraiment de difficulté, mais elle vaut largement le coup.

Il est aussi possible de faire des treks dans des régions encore plus sauvages, les Hautes Terres d’Islande, mais nous vous conseillons dans ce cas-là de faire appel à un guide local.

Les plus belles randonnées d’Islande

Au royaume de la marche à pied, on trouve de nombreuses randonnées de seulement quelques heures à une journée. Partir découvrir certains régions sur les sentiers est l’occasion de découvrir une nature plus sauvage, à l’écart de l’afflux touristique. L’avantage de l’Islande est que les paysages changent rapidement, et surtout l’absence quasi totale de végétation permet d’avoir de spectaculaires panoramas.

Parmi les régions qui offrent les plus belles marche, on trouve :

  • Landmannalaugar : découvrez l’ensemble des randonnées de cette belle région sur cette page.
  • Mývatn
  • Skaftafell : plus d’informations sur cette destination et ses nombreuses randonnée juste ici.
  • Thórsmörk : découvrez cette région, avec de belles randonnées en perspective.
  • Dettifoss
  • Westfjords

Les conseils importants avant de partir

Avant de partir randonner ou trekker, n’oubliez pas quelques règles :

  • Faites attention à bien vous équiper (voir ci-dessus).
  • La météo étant très capricieuse, il faut faire attention à ne pas être surpris par un changement de temps. Si vous sortez des sentiers balisés, il est conseillé d’indiquer votre itinéraire et vos horaires d’arrivée à la National Association of Rescue Groups, comme cela ces secouristes pourront partir à votre recherche en cas de problème…
  • A moins d’être un spécialiste de la randonnée ou d’être accompagné d’un guide local, suivez les chemins de randonnée qui sont balisés. Ne vous aventurez pas sur les glaciers ou dans les zones géothermales, car vous risquez les accidents.
  • Renseignez-vous sur le site en.fi.is pour trouver le bon refuge.
  • Regardez toujours la météo juste avant, par exemple sur Vedur.is