Skaftafell et ses glaciers

Un peu à l’image du Landmannalaugar, Skaftafell a une certaine aura auprès des marcheurs, et pour cause. Ses immenses langues glaciaires qui descendent du Vatnajökull jusque dans la plaine tombent dans un oasis de verdure, alors que tout autour n’est que cendre, roche et neige. Le contraste est alors grandiose entre le blanc, le gris et le vert, on y trouve aussi toute une variété de paysages, des pics montagneux, un sandur d’une platitude extrême traversé par des centaines de bras de rivière, des collines recouvertes de basses végétations, des montagnes avec de la toundra. Et surtout le titanesque Vatnajökull qui, en véritable empereur des glaces, entoure la région de ses glaces et neiges éternelles.

A découvrir absolument si vous passez dans le sud-est de l’Islande, cette région offre de fabuleuses randonnées, des marches sur glaciers, de l’escalade pour admirer Skaftafell depuis le sommet des montagnes.

site-touristique-islande-glacier 1 jour
Note du site :
Vaut le voyage
Note du « Guide Vert » :
Vaut le voyage selon un guide touristique

Un peu de culture…

Skaftafell se trouve au sud de l’immense calotte glaciaire du Vatnajökull qui, avec ses 8 500 km², est l’une des plus grandes d’Europe. On trouve à l’ouest le lobe glaciaire de Skeiðarárjökull qui fait plus de 10 km de large au nord la calotte, à l’est le volcan d’Öræfajökull – le sommet du pays se trouve dessus sur le pic de Hvannadalshnjúkur à 2 110 mètres – et au sud le Skeiðarársandur (le plus grand sandur du pays et du monde avec 1 300 km², qui est parcouru de multiples rivières).

La région doit son nom à plusieurs lieux :

  • une localité, Skaftafell, qui était une ancienne grande ferme qui fut déplacée entre 1840 et 1850, certaines anciennes fermes ont aussi été transformées en maisons d’hôtes.
  • un petit massif montagneux, le Skaftafellfjöll.
  • une langue glaciaire du nom de Skaftafellsjökull.

Skaftafell est entouré de glaciers, et plus particulièrement de trois imposantes langues glaciaires souvent de couleur grise à cause de la cendre volcanique. La plus proche est Skaftafellsjökull, au nord nous trouvons Morsárjökull, et au sud c’est le glacier de Svínafellsjökull. Du glacier de Morsárjökull, naît la rivière Morsár. En remontant un peu sur ce glacier, on découvre la plus haute cascade du pays (227 mètres officiellement, mais probablement 240 mètres si l’on compte les parties cachées par la glace), Morsárfoss, qui fut découverte seulement en 2011 !

Sur les pentes au-dessus de Skaftafell et de Morsárjökull (qui comprend aujourd’hui un camping et un centre d’information), on trouve la petite forêt de Baejarstadaskogur, l’une des plus grandes du pays, qui est composée d’une des plus grandes variétés de végétaux en Islande (200). Cette forêt est notamment composée de bouleaux, sorbiers et saules en bas des pentes. Les arbres atteignent parfois 10 mètres de haut et on y trouve parfois de nombreux oiseaux, dont les passereaux. En montant un peu, les buissons et la toundra remplacent les arbres et on trouve des lagopèdes alpins et aussi des renards polaires. Pourquoi une telle variété de faune et flore à Skaftafell ? C’est sans doute grâce à son climat, l’un des plus doux et ensoleillés de l’île, car la région est protégée par les différentes zones montagneuses et glaciers aux alentours.

Le site a la particularité d’être le lieu de naissance du Parc National de Skaftafell. Fondé le 15 septembre 1967 avec pour objectif de protéger la nature des montagnes du Skaftafell et de la plaine de Skeiðarásandur, il fait au début 500 km². Cependant, il va grandir rapidement, car le 27 juin 1984 il passe à 1 600 km², puis en 2004 il grandit encore pour prendre en compte les deux tiers du Vatnajökull et les cratères du Laki (4 807 km2). Le 7 juin 2008, le parc national devient le Parc National du Vatnajökull, qui est le plus grand d’Europe avec 13 952 km² (13% du pays), car il comprend l’ensemble de la calotte, plus le Laki, l’Eldgja, le Langisjor, l’Askja au nord ou encore Jökulsárgljúfur (dans le nord du pays).

Petite visite

La visite de Skaftafell commence donc à côté de la route 1, à l’écart de la civilisation. En effet, le village le plus proche est Kirkjubæjarklaustur, à 70 km de là, même si l’on trouve un petit hameau avec une station-service à 5 kilomètres au sud. Juste au pied d’une montagne, se trouve donc le centre d’information touristique local qui permet de découvrir la région avec une petite exposition. La zone offre donc de nombreuses possibilités en terme d’activités touristiques, entre randonnées dans les montagnes et sur la glace, découverte de cascades, etc.

Svartifoss

Véritable joyau de Skaftafell, Svartifoss ♥♥♥ est une belle petite chute d’eau entourée d’orgues basaltiques. Pour l’atteindre, il faudra grimper quelques dizaines de minutes sur les flancs de la montagne.

Les autres randonnées

En plus de Svartifoss, vous pouvez aussi continuer votre randonnée par les différents chemins situés à proximité :

  • L’un des chemins continue pour surplomber le Skaftafellsjökull et pour monter jusqu’à 650 m.
  • Un autre va partir vers Sjónarsker. De ce sommet, à 280 m, on admire un panorama à 360° sur Skaftafell avec le noir du sandur, l’eau étincelante de l’océan, les différents glaciers ou encore les montagnes déchiquetées de Kristínartindar.
  • Un chemin longe la montagne pour arriver dans la Morsárdalur, qui permet d’admirer les calottes glaciaires et les impressionnantes montagnes. On trouve durant cette randonnée une source d’eau chaude où il est possible de se baigner, après avoir traversé la Morsár. Le chemin continue ensuite vers le puissant glacier.

Randonnée sur les glaciers

Entouré par des glaciers, le site de Skaftafell est idéal pour faire des randonnées sur la glace et donc marcher sur ses impressionnantes structures naturelles. Cependant, ne vous aventurez pas dessus tout seul, sauf si vous êtes alpiniste chevronné, car les glaciers comportent de nombreux risques, comme les chutes dans les crevasses, les rivières souterraines, etc. Justement, vous trouverez à côté du Visitor Center plusieurs agences qui proposent de vous initier à la marche sur glace, à l’escalade, voire même à monter au sommet de l’Islande !

Équipé de crampons, vous monterez dans un ancien bus scolaire pour vous rendre au pied de Skaftafellsjökull ou de Svínafellsjökull. Expérience à faire une fois dans sa vie, vous pourrez admirer la beauté de la glace d’Islande avec ses teintes si particulières allant du bleu au gris en passant par le blanc !

Le hameau de Hof

A quelques kilomètres au sud de Skaftafell, se trouve le hameau de Hof, surtout connu pour sa belle chapelle avec son toit en herbe et son cimetière avec des tombes là-aussi recouvertes d’herbe. Un lieu à voir absolument !

L’accès à Skaftafell

Pour se rendre à Skaftafell, rien de plus simple. Si vous venez de Reykjavik ou Vik, il faut rouler vers l’est et, après avoir traversé Skeiðarársandur, vous tournerez à gauche sur la route 998 qui mène 2 km plus loin au camping et centre d’information de Skaftafell. En venant de Höfn, il faut prendre vers l’ouest et, après avoir contourné l’Öræfajökull, vous devez prendre la 998 à droite. Depuis Reykjavik, on compte 320 km et 4 heures de route, depuis Vik ou Hofn il faut compter environ 140 km et 1h40.

Coordonnées GPS :

64° 02′72″’ N
16° 97′44″ O

Infos pratiques sur le Skaftafell

  • Prix : Gratuit, sauf si vous voulez partir pour une expédition sur les glaciers où il faut réserver
  • Horaire : Site naturel faisant partie du Parc National du Vatnajökull, il est ouvert toute l’année, mais les chemins de randonnées peuvent être fermés selon la météo.
  • Durée : une demi-journée grand minimum, mais il est facile de rester une journée complète si vous voulez randonner et profiter de l’ensemble des points d’intérêt.

Activités à proximité

  • Randonnée dans la région de Skaftafell
  • Randonnée sur les glaciers
  • Balade à cheval grâce à une ferme à proximité

Hébergement



Booking.com

Skaftafell et ses glaciers
4.1 (82%) 10 votes