Cette localité islandaise de moins de 2500 habitants est située tout au nord du pays, bien loin de la capitale ou même d’Akureyri. Pourtant, elle est très connue depuis toujours car Húsavík est considérée comme la capitale européenne de l’observation des baleines ! Elle attire donc de nombreux voyageurs durant la saison des cétacés ! C’est d’ailleurs une région dans laquelle on n’a jamais pratiqué la chasse à la baleine, les marins locaux préférant la pêche à la morue et au hareng.

Partons donc découvrir dès maintenant ce beau village de pêche situé dans la région nord, aux confins de l’Islande dans une baie nommée Skjálfandi…

Ville 5h

Note du site :
Mérite un détour

Note du « Guide Vert » :
Mérite un détour

Husavik coucher de soleil

Un peu de culture…

Le petit port de Húsavík abrite de nombreux bateaux, plus mignons et colorés les uns que les autres. Depuis une trentaine d’années, cette localité profite d’un tourisme accru grâce aux nombreuses espèces de baleines qui se trouvent dans la baie de Skjálfandi. Toutefois, la pêche reste toujours une industrie florissante pour cette région tout comme dans la majorité du pays. Toutes sortes de poissons vivent dans la baie, du plancton au hareng en passant par la morue, sans oublier des mammifères comme le dauphin à bec blanc et de nombreuses baleines (essentiellement des baleines à bosse, des baleines de Minke et les géantes baleines bleues).

Husavik, qui se situe dans la région de Norðurland eystra, est dans une zone géologique variée avec la région du rift qui passe au sud (le lac de Myvatn à 50 km) et à l’est (la dorsale médio-Atlantique rejoint l’océan vers Kelduhverfi à environ 20 km) et qui est fortement marquée par le volcanisme. Les alentours de la ville sont assez montagneux avec le sommet Húsavíkurfjall qui culmine à 417 mètres et domine le lac de Botnsvatn. Un peu plus loin vers l’ouest, plusieurs monts dépassent les 700 mètres.

Pour finir la présentation de ce grand village, il faut s’intéresser à son histoire, car Húsavík fut sans doute l’un des tous premiers lieux colonisés par les Vikings lorsqu’ils arrivèrent dans l’île. C’est en tout cas ce que nous dit le Landnámabók, car dès 870 les Scandinaves auraient passé l’hiver dans le futur lieu de la ville. Ils étaient emmenés par Garðar Svavarson, un Suédois qui donna à l’île son premier nom connu : Garðarshólmur. Pour lui rendre hommage, le port a placé une statue devant l’école.

Ville d'Husavik

Que faire à Húsavík ?

Húsavík n’est pas la capitale européenne de l’observation des baleines pour rien ! Il s’agit d’une activité incontournable si vous passez dans la région. Nous vous conseillons d’y aller en été si votre emploi du temps vous le permet : c’est la période où le plancton se fait le plus nombreux, et donc les baleines aussi ! Il n’existe pas moins de 11 variétés de cétacés dans la baie de Skjalfandi, sachant qu’on en a trouvé 23 espèces dans les eaux islandaises. On peut admirer les baleines lors d’une sortie en mer, ainsi que des dauphins sauvages qui s’amusent parfois à surfer sur les vagues créées par les bateaux. Si vous avez de la chance, vous aurez peut-être l’occasion de voir une baleine bleue, une espèce extrêmement rare et présente dans les eaux environnantes de Húsavík.

Observation au baleine d'Husavik

Dans la même thématique, on trouve l’impressionnant musée des baleines à Húsavík. On peut contempler d’énormes squelettes accrochés au plafond et découvrir le mode de vie des baleines dans cet établissement qui propose de nombreuses informations (en anglais) sur ces incroyables mammifères.

La ville de Húsavík est également connue pour son église en bois construite en 1907 et dont vous avez un aperçu ci-dessous :

Husavik

Même si l’essentiel de l’activité de Húsavík se concentre autour du port et de l’observation des baleines, on peut aussi faire de magnifiques balades en dehors de la saison des cétacés. Nous vous conseillons notamment la falaise de Húsavíkurfjall, qui permet d’observer l’île islandaise de Grimsey qui se situe à 40 km de la côte islandaise.

Le Musée de la maison de la culture séduit également ses visiteurs en donnant un bel aperçu de la vie des Islandais de 1850 à 1950, ère durant laquelle le pays était extrêmement isolé. On devine la simplicité forcée de cette vie révolue à travers les lampes à huile, luges et autres objets du quotidien.

L’hiver, il est aussi possible de rester quelques jours à Husavik et d’y faire du ski, car la ville est reconnue en Islande pour son beau domaine skiable.

Plan d'Husavik

L’accès à Húsavík

Pour se rendre à Husavik, il faut tout d’abord se rendre dans le nord de l’Islande. Deux routes sont possibles, mais toujours en empruntant la route 1. Vous pouvez donc venir de l’est et il vous faudra donc prendre route 87 après avoir quitté Reykjahlíð au niveau de Myvatn, vous rejoindrez ensuite la 85 juste avant d’arriver dans ce port de pêche. En venant de l’ouest, juste avant Goðafoss, il faut prendre la route 85. Ce village est distant de 94 km d’Akureyri, de 55 km de Reykjahlíð ou encore de 220 km d’Egilsstaðir.

Coordonnées GPS :

66° 04′46″ N
17° 33′95″ O

Infos pratiques sur Húsavík

Voici toutes les infos pratiques sur ce village :

  • Prix : Gratuit
  • Horaire : Village accessible toute l’année, mais certains lieux ont des horaires comme le centre touristique de la ville (entre juin et août : 8h00-18h00 ou 10h00-18h00 le week-end, en septembre : 10h00-16.00 la semaine)
  • Durée : une petite heure pour visiter la ville, mais une après-midi si vous souhaitez partir à la rencontre des cétacés
  • Plus d’information sur le site du village

 

Autour de Húsavík

Hébergements et hôtels



Booking.com