Lac de Mývatn

Entouré de champs de lave, de failles et de volcans, le lac de Mývatn se trouve dans l’un des paysages les plus spectaculaires d’Islande. Très bien desservi car situé sur la route 1, le lac est donc naturellement un lieu touristique d’envergure qu’il faut faire absolument lorsque l’on vient dans le nord de l’Islande.

Vous découvrirez sur cette page les nombreuses activités qu’offre ce lac sur ses rives mais aussi à proximité immédiate !

Lieu lac 5h
Note du site :
Vaut le voyage
Note du « Guide Vert » :
Vaut le voyage selon un guide touristique

Myvatn

Un peu de culture…

Littéralement « le lac des mouches », Myvatn est situé dans le nord de l’île, dans la région de Norðurland eystra (nord-est), et il se trouve au niveau de la dorsale qui traverse l’Islande entre le sud-ouest et le nord-nord-est. Logiquement, l’activité volcanique y est très importante, et on trouve à proximité du lac de nombreuses coulées de lave, ainsi que plusieurs volcans, dont le célèbre Krafla ou bien le stratovolcan Hverfjall, ou encore de nombreuses failles et sources d’eau chaude. Le lac est, en lui même, marqué par le volcanisme avec la présence de pseudo-cratères sur son flanc sud. Mais attention, cette formation qui ressemble à s’y méprendre à des cratères de volcans n’en est pas et il n’y a pas de cheminée volcanique dessous. Il se forme tout simplement lorsqu’une coulée de lave rencontre l’eau du lac, la vapeur d’eau va alors exploser et former cet ensemble de pseudo-cratères de Skútustaðir. Pseudo cratères Myvatn En plus de ses particularités géologiques, le lac de Mývatn est aussi connu comme étant le seul endroit des Hautes-Terres d’Islande à être habité toute l’année, et cela depuis la colonisation de l’île. Cependant, il n’y a réellement qu’un petit village sur sa rive est, Reykjahlíð, qui dispose des services essentiels (station service, restaurants, hôtel, camping, centre de santé, supérette, école ou piscine). Troisième étendue d’eau naturelle du pays (quatrième si on compte les lacs de barrage), Myvatn fait une surface 37 km2 et, comme il se situe en altitude (vers 350 mètres), il reste gelé une bonne partie de l’année (entre 4 et 6 mois). Son nom n’est pas un hasard, car il est envahi en été par de petites mouches, les Chironomidae, qui servent de nourriture aux très nombreux canards que l’on trouve sur le lac à partir d’avril (15 espèces, dont la plus connue est le garrot d’Islande), ainsi que les oiseaux d’eau douce. Le lac, son émissaire le Laxá í Aðaldal et les marais qui se trouvent autour font partie d’une aire protégée.

Région de Myvatn

A visiter

Le joli lac de Mývatn dispose de plusieurs sites touristiques d’importance qui attirent de très nombreux touristes. Le plus simple est souvent de faire le tour de l’île en partant du village de Reykjahlíð, puis de prendre la route 1 au sud du lac vers l’ouest, puis de prendre la route 848 vers le nord-est et enfin de repartir vers le sud-est et rejoindre le village de Reykjahlíð. Découvrez dès maintenant les principaux sites touristiques autour du lac :

  • Reykjahlíð – petit village de moins de 200 habitants situé au nord-est du lac, il ne dispose pas véritablement de centre, mais est un véritable centre de service pour les touristes, et donc il est très pratique de s’en servir comme camp de base pour découvrir la région.
  • Grotte de Stóragjá – elle est située tout près du lac et du village, et il s’agit d’une grotte formée dans une ancienne coulée de lave. On pouvait s’y baigner il y a quelques années, mais elle est aujourd’hui impropre à la nage, et la température y est plus faible.
  • Höfði – d’un petit promontoire, on peut admirer les rives du lac et ses îlots peuplés d’oiseaux, ainsi que les piliers d’Höfði qui ressemblent à s’y méprendre aux formations de Dimmuborgir.
  • Pseudo-cratères de Skútustaðir ♥♥ – au sud du lac, se trouve une série de « cratères » qui avance dans le lac. Ces cônes ne sont donc pas des cratères, mais des pseudo-cratères formés par le contraste entre l’eau et la lave et ils entourent la lagune de Stakhólstjörn. Il est possible de faire de belles marches de 30 min à 1 heure pour monter sur les différents cônes.
  • Vindbelgjarfjall ♥ – après avoir passé le déversoir du lac (la Laxá í Aðaldal), on arrive au pied du sommet du bassin du Myvatn. Cette montagne de 529 m offre un beau panorama sur le lac.
  • Musée des oiseaux de Sigurgeir – ouvert toute l’année, juin à août de 9h à 18h, septembre à octobre de 12h à 17h et de novembre à mai de 14h à 16h, plus d’informations sur fuglasafn.is – situé sur la péninsule de Neslandatangi dans la partie nord-ouest du lac. C’est un musée privé qui abrite une belle collection de 330 oiseaux naturalisés, dont la plupart des oiseaux aquatiques d’Islande. On peut aussi admirer dans les alentours du musée les oiseaux qui nichent et trouvent refuge dans le lac et les marais à proximité. Il est possible de louer des jumelles pour observer les oiseaux.

Pseudo cratères de Skútustaðir à Myvatn Juste à côté de Myvatn, et plus particulièrement à l’est, on trouve d’autres sites touristiques :

Lac de Myvatn

L’accès au lac de Mývatn

L’accès au lac de Myvatn est relativement simple car on y accède directement depuis la route 1. On peut venir aussi au lac depuis Husavik. Cependant, Myvatn est assez éloigné des villes islandaises, sauf d’Akureyri. Il faut compter presque 6 heures et 450 km depuis la capitale, 2h20 et 174 km depuis Egilsstaðir et 1h10 et 80 km depuis Akureyri.

Coordonnées GPS :

65° 60′ 21″ N
17° 00′ 02″ O

Infos pratiques sur Myvatn

  • Prix : Gratuit, sauf pour le musée aux oiseaux
  • Horaires : les sites et le lac sont ouverts toute l’année
  • Entre 5h et 1 journée

Activité à proximité

Autour de Myvatn

Hébergements et hôtels



Booking.com