Accueil Voyage en Islande Sud de l’Islande Gígjagjá et Hjörleifshöfði

Gígjagjá et Hjörleifshöfði

A quelques kilomètres à l’est de Vik, sur une colline isolée au milieu des sandurs de Mýrdalssandur, se trouve une grotte à la forme étonnante et qui est devenue très populaire sur les réseaux sociaux. En effet, lorsque l’on admire la grotte de Gígjagjá de l’intérieur, on peut découvrir la forme d’un Yoda.

Cependant, ce n’est pas la seule chose à découvrir, car le promontoire Hjörleifshöfði, juste au-dessus de la grotte Yoda, offre un superbe panorama sur Myrdalssandur, la côte et le glacier de Mýrdalsjökull.

Hjörleifshöfði
2h

Note du « Guide Vert »

picto-interessant-guide

Note du site

Un peu de culture...

Signifiant en islandais la résidence d’Hjörleifur, Hjörleifshöfði est donc un immense rocher ou promontoire qui se trouve à environ 10 km à vol d’oiseau de Vík í Mýrdal. Isolé au milieu d’un immense sandur, celui Myrdalssandur, le rocher de Hjörleifshöfði était à l’époque une île isolée du reste de l’Islande. Mais suite à des éruptions volcaniques, le sandur s’est agrandi et a entouré l’île, qui est devenue alors une simple colline à 2 kilomètres de la côte.

Aujourd’hui, la Hjörleifshöfði est haute de 221 mètres et elle est entourée de deux stacks (des éperons rochers), dont celui de Lásadrangur qui a sans doute été transporté par une éruption Katla. Il s’agit d’un mont palagonite

D’un point de vue historique, ce lieu est l’un des premiers colonisés par les Scandinaves et l’épisode de son peuplement est d’ailleurs consigné dans le Landnámabók. C’est à Hjörleifr Hróðmarsson, beau-frère de Ingólfr Arnarson – le premier colon viking en Islande au IXe siècle -, que l’on doit le nom de ce promontoire. Il s’installe sur Hjörleifshöfði et construit une ferme (dont on a retrouvé des ruines) au sud face à l’océan Atlantique. La position est stratégique, en hauteur pour se protéger et avec un accès facile à la mer.

Cependant, l’histoire d’Hjörleifur se finit tragiquement, car ses esclaves irlandais le tuent et se cachent ensuite dans les îles Vestmann qui prennent alors ce nom. Son beau-frère va alors le venger en tuant les anciens esclaves et en libérant les femmes captives.

Situés à proximité du Katla, le promontoire et ses environs subissent les affres du volcan, car en 1721 les torrents glaciaires détruisent en partie la ferme qui subit de nouveau une éruption en 1918 et le jökulhlaup.

Aujourd’hui, Hjörleifshöfði est connu car il est apparu dans plusieurs films dont Star Wars : Rogue One, notamment pour le piton de Lásadrangur. La grotte de Yoda est aujourd’hui de plus en plus populaire, grâce à son apparition sur les réseaux sociaux.

Au niveau de la faune et la flore, le sommet du mont est herbeux, le contrebas est plutôt en sable noir, même si de nombreux lupins d’Alaska ont été plantés ces dernières décennies pour éviter les tempêtes de sable. Les principales espèces animales sont des oiseaux, et surtout le pétrel fulmar qui y niche par milliers.

Hjörleifshöfði grotte Yoda

Visite de Hjörleifshöfði et de la Yoda Cave

Vous souhaitez vous prendre en photo dans la célèbre grotte de Yoda, alors il faut savoir qu’il n’y a pas que cela à voir dans ce lieu. Il est notamment conseillé de partir découvrir les alentours et notamment la colline de Hjörleifshöfði.

Gýgagjá ou la grotte Yoda

Lors de votre visite de ce site touristique islandais, vous pouvez vous rendre directement en voiture jusqu’au pied de la Yoda Cave. Celle-ci se trouve juste après le parking de Bæjarstaður qui permet d’accéder au promontoire et vous pourrez y accéder à pied, soit en voiture. L’accès y est possible même sans 4×4, même s’il faudra faire attention à votre garde au sol.

En arrivant sur la façade sud de l’immense rocher de Hjörleifshöfði, on découvre la grotte de Gýgagjá qui semble de l’extérieur assez commune. Mais lorsqu’on y rentre, on comprend pourquoi elle se nomme depuis quelques années Yoda Cave : en effet, de l’intérieur on découvre que les deux ouvertures (dont l’une de 20 mètres de haut) qui donnent la forme du Maître Jedi de Star Wars, Yoda. On peut alors prendre une belle photo de l’intérieur avec le bon angle pour faire apparaître le célèbre Jedi.

A proximité, se trouve le beau stack de Lásadrangur que l’on peut découvrir en faisant le tour.

Gígjagjá (The Yoda Cave)

La randonnée au sommet de Hjörleifshöfði

Avant ou après avoir découvert la Grotte de Yoda, il est largement conseillé de faire de la randonnée qui permet de découvrir Hjörleifshöfði. Vous allez partir du parking d’où vous pourrez voir deux panneaux explicatifs qui racontent l’histoire géologique du lieu et l’itinéraire pour la randonnée.

On va alors commencer à monter sur la colline par l’un des rares endroits accessibles, car le reste d’Hjörleifshöfði est entouré de falaises abruptes. Il s’agit de Slatturbrekka, en français la Pente Fauchée, car la piste de Klif qui monte vers l’est était à l’époque fauchée. Ce chemin est bien raide et étroit au début car la piste s’est enfoncée par rapport au reste du terrain.

Après avoir atteint un plateau, il faut descendre vers le sud et suivre le chemin plus plat et balisé par des poteaux jaunes. On atteint ensuite l’un des sommets sur lequel se trouve la tombe du viking et d’où l’on voit un splendide panorama sur l’océan, le sandur et les volcans alentour.

Il faudra ensuite descendre vers l’ouest par un chemin qui longe la pente et découvrir les ruines de la ferme de Hjörleifur. Ensuite, vous pourrez redescendre vers le parking en suivant le cours d’un petit torrent.

La randonnée, assez simple à moyenne (surtout lorsque le terrain est gelé) dans l’ensemble, avec un bon dénivelé, une distance de 3,5 km et une durée de 1h à 1h30 est à vraiment faire pour découvrir un magnifique panorama très photogénique, surtout en fin de journée !

Hjörleifshöfði

Accès à la Yoda cave & Hjörleifshöfði

Vous souhaitez aller à Yoda Cave et au mont Hjörleifshöfði, il faut prendre la route vers l’est en sortant de Vik. 12 km à la sortie de la ville, vous tournerez à droite sur un petit chemin où est indiqué Hjörleifshöfði. Le lieu est situé à 212 km de Reykjavik.

Coordonnées GPS :
63° 41′59″ N
18° 76′43″ O

Infos pratiques

  • L’accès aux deux sites est gratuit.
  • La grotte et le mont sont accessibles après un petit chemin de 2 km qui peut parfois boueux ou glissant.

Autour de Gígjagjá

Ces deux sites se trouvent à proximité des lieux touristiques suivants :

  • Le village de Vik qui se situe au dans l’extrême sud du pays.
  • Le sandur de Mýrdalssandur se trouve autour de la colline.
  • Eyjafjallajökull : le glacier est connue pour son volcan qui fut actif en 2010.
  • A l’ouest de Vik se trouve Reynisdrangar, des beaux pitons rocheux.
  • Le champ de mousse de Eldhraun propose un paysage hors du commun, une ancienne coulée de lave recouverte de lichens centenaires.

Hôtel à proximité de Hjörleifshöfði et Gígjagjá

Météo à Vik

Vik
couvert
-0.8 ° C
-0.8 °
-0.8 °
53 %
1.2kmh
88 %
jeu
2 °
ven
-1 °
sam
-2 °
dim
3 °
lun
4 °