En sortant de Vik et en prenant la route 1 vers l’Est, on découvre une autre facette de la côte sud islandaise. Une immense plaine désolée de 30 à 40 kilomètres s’est formée au fil des éruptions volcaniques du puissant Katla. En y pénétrant, vous serez sans doute dérouté par ce paysage étonnant, alors partons découvrir dès maintenant la plaine de Mýrdalssandur.

1h
Note du site :
Intéressant
Note du « Guide Vert » :
A voir selon un guide touristique

Mýrdalssandur depuis la route 1

Un peu de culture…

Au pied de l’immense Mýrdalsjökull, la plaine de Mýrdalssandur est en fait un sandur d’une grande dimension. En effet, avec ses 700 km² et ses 30 à 40 kilomètres de long, cette plaine est délimitée à l’ouest par le Hjörleifshöfði et le Mýrdalsjökull, au nord par des montagnes et au nord-est par le Kirkjubæjarklaustur.

Ce sandur s’est constitué au fil des siècles à la suite des éruptions sous-glaciaires, qui ont eu lieu sous le Mýrdalsjökull à cause du volcan Katla. Sous cette immense glacière, la lave va rencontrer et faire fondre la glace qui s’accumule jusqu’à ce qu’elle s’échappe d’un coup dans d’immenses crues qui dévastent tout sur leur passage, les jökulhlaups. Ces dernières déposent alors d’impressionnantes quantités d’alluvions qui forment une plaine très plate.

Au niveau du paysage, le Mýrdalssandur est un vaste sandur très plat de cendres volcaniques avec, en arrière-plan, le glacier Mýrdalsjökull. Elle est traversée par seulement quelques petites rivières. Cette zone subit une désertification à cause des vents violents qui empêchent à la végétation de s’implanter, et c’est pour cela que l’herbe y est très rare. Pour finir, lorsque l’on se rapproche de l’océan, le gris du sandur se confond étrangement avec la couleur de la mer.

Mýrdalssandur et la calotte glacière au fond

A visiter

Désertique et quasiment inhabité, ce sandur n’est pas la première attraction touristique du pays, mais ces paysages insolites en font un lieu étonnant pour les visiteurs. Pour cela, il est quasiment obligatoire d’avoir une voiture.

En sortant de Vik et en s’éloignant de la Route 1, vous pourrez découvrir Hjörleifshöfði, une ancienne île de Tuf qui se situe maintenant à 2 km de la mer, suite à de multiples jökulhlaups qui ont apporté suffisamment de sédiments pour faire reculer l’océan.

Vous pourrez ensuite parcourir l’immensité du Mýrdalssandur pour admirer la monotonie du paysage qui n’est troublée que par quelques arpents d’herbe ou des renards arctiques.

Mýrdalssandur

L’accès à Mýrdalssandur

Situé sur la Route 1, juste à la sortie du village de Vik, Mýrdalssandur est donc très facilement accessible. Pour se rendre dans cette plaine, il faudra parcourir une petite dizaine de kilomètres depuis Vik, 120 km depuis Skaftafell ou encore 200 km depuis la capitale islandaise.

Coordonnées GPS :

63° 27′ N
18° 39′ O

Infos pratiques sur Mýrdalssandur

  • Prix : Gratuit
  • Horaire : Site naturel ouvert toute l’année.
  • Durée : 1 heure à 2 heures

Hébergements et hôtels



Booking.com