En Islande, on trouve des volcans et des lacs. Des fjords et des toundras. Des solfatares et des geysers. Des glaciers. Surtout des glaciers. Au total, ce sont un peu plus de 11% de la surface de l’île qui sont recouverts par ces gigantesques calottes. Mýrdalsjökull, situé sur la côte sud, est l’une d’entre elles et, en français, son nom signifie « glacier de la vallée du marais ».

site-touristique-islande-glacier 1 jour
Note du site :
Vaut le détour

Et pour cause : dominant les Hautes Terres d’Islande, il laisse ses fronts glaciaires s’étendre très largement, jusqu’aux abords de la réserve naturelle de Fjallabak, connue pour ses points d’eau. Si vous voyagez dans le sud de l’Islande, ne manquez certainement pas une occasion de voir – sinon de gravir – ce géant blanc, qui compte parmi les splendeurs d’Islande.

Langue glaciaire du mýrdalsjökull

Un peu de culture…

Du fait de sa grande taille, le Mýrdalsjökull est classé dans la catégorie des calottes glaciaires. Après le Vatnajökull, le Langjökull et le Hofsjökull, il est le quatrième plus grand glacier d’Islande. Sa grande superficie (596km²) lui permet de recouvrir des espaces considérables et principalement volcaniques.

L’Islande étant « le pays des volcans », tout cratère que vous pourrez observer fera nécessairement partie d’un réseau de cratères. Autrement dit, il n’y a pas de volcans isolés, mais plutôt des systèmes volcaniques. Celui sur lequel repose le Mýrdalsjökull s’étend jusqu’à l’Eldgjá, une fissure éruptive colossale très prisée des randonneurs.

L système volcanique dont il est question englobe notamment le volcan Katla. Si vous espériez voir celui-ci (grandement réputé pour ses éruptions fréquentes et particulièrement dévastatrices) se dessiner telle une cheminée de feu dans le ciel nordique, vous serez surpris. En fait, dans la zone du volcan, se trouve une caldeira, sorte de dépression de 110km² (soit une bonne partie de la calotte tout entière !) dont la présence est un témoignage éloquent de la puissance de l’activité éruptive à cet endroit.

La calotte est située dans le voisinage d’un autre glacier, certes plus petit mais non moins célèbre pour l’éruption cataclysmique qui le secoua en 2010 : l’Eyjafjallajökull. Si l’envie vous prend d’aller vous balader entre ces deux montagnes de glace, sachez qu’un simple col, le Fimmvörðuháls (pas plus long que 2km) les sépare. Autant dire qu’ils sont pratiquement rattachés l’un à l’autre.

Le Mýrdalsjökull a pour point culminant un dôme de glace du nom de Góðabunga. Celles et ceux qui se trouvaient (peut-être) à cet endroit au moment de l’éruption de l’Eyjafjöll en 2010, à près de 1500 mètres d’altitude, auront pu assister au déferlement ininterrompu des jökulhlaups jusqu’à la vallée de Þórsmörk ; un spectacle certainement incroyable.

Glacier mýrdalsjökull

À visiter dans la région du Mýrdalsjökull

Le glacier est très apprécié par les amateurs de motoneige, qui viennent y vivre des sensations fortes, le long des langues glaciaires de Sléttjökull ou encore de Sólheimajökull. Vous pouvez vous en donner à cœur joie si c’est le genre d’expérience que vous recherchez. Autrement, la calotte est aussi abordable à pied, en jeep, en raquettes…

Par ailleurs, les régions qui environnent le Mýrdalsjökull sont toutes plus somptueuses les unes que les autres. Vous pourrez notamment profiter de la vie dans des chalets à flanc de montagne, faire du snowboard et du ski parmi les terres accidentées, marcher dans un désert de sable noir (à Fjallabak) et profiter des sources d’eau chaude, véritable offrande de la nature que les volcans mettent à notre disposition.

En définitive, la région du glacier, ainsi que la calotte glaciaire en elle-même, font partie des lieux les plus incontournables d’Islande. Vous y découvrirez des paysages variés et y pratiquerez des activités diverses. D’un bout à l’autre de la calotte, vous marcherez à côté des champs de lave de l’Eldgjá, recouverts de mousse, et prendrez de la hauteur pour apprécier le sud de l’Islande et le Landmannalaugar dans toute leur splendeur…

mýrdalsjökull

L’accès au Mýrdalsjökull

Le glacier se trouve dans le sud de l’Islande, au sud ou à l’est de Þórsmörk et au nord de la côte, à proximité de Skogafoss, de Dyrhólaey et de l’Eyjafjallajökull. Il est accessible principalement par le col Fimmvörðuháls, par la vallée de Þórsmörk ou par la Route 1 et donc seulement accessible à pied après une randonnée de plusieurs heures.

Coordonnées GPS :

63° 65′ N
19° 19′ O

Infos pratiques sur le Mýrdalsjökull

  • Prix : Gratuit pour le glacier
  • Horaire : Site naturel accessible principalement dans l’été (sauf condition météo particulière). Le centre est accessible de 9h à 18h de juin à août, de 10h à 16h en mai ou septembre et de 11h à 16h le reste de l’année (mais fermé les jours fériés et weekends)
  • Durée : 5 heures minimum, une journée si vous souhaitez vous balader
  • Plus d’infos sur Icelanderupts.is

Hébergements et hôtels



Booking.com

Mýrdalsjökull
4.7 (93.33%) 3 vote[s]