Accueil Voyage en Islande Sud de l’Islande Épave d’avion à Sólheimasandur

Épave d’avion à Sólheimasandur

Perdue sur une plage de sable noir de la côte sud de l’Islande, située juste en-dessous du Mýrdalsjökull, à proximité de la magnifique arche de Dyrhólaey, se trouve l’épave d’un vieux DC-3 de l’armée américaine qui s’est abîmé là il y plusieurs décennies. Lieu étrange, dans un paysage de rêve, l’avion de la plage de Sólheimasandur vaut le détour, surtout si vous aimez les épaves !

PICTO île
2h

Note du site

Note du « Guide Vert »

Un peu de culture…

Par une froide après-midi de novembre 1973 (le 24 pour être plus précis), un avion américain de l’U.S. Navy est en perdition et obligé de se poser d’urgence sur une plage de sable noir coincé entre Vik et Skógar.

Cet avion, un Super DC-3 de chez Douglas (aussi appelé Dakota ou C-117 dans la terminologie militaire) est pris dans le mauvais temps. En manque de carburant, son pilote doit donc faire tout son possible pour atterrir et sauver l’équipage. Avec une grande chance, il arrive à poser l’appareil sur la plage de Sólheimasandur sans trop de dommage et l’équipage est ensuite secouru par un hélicoptère de l’US Air Force en provenance directe de l’aéroport de Keflavik.

L’avion est ensuite tout simplement abandonné par l’armée américaine, qui en retire les pièces détachables. Les 4,5 tonnes du fuselage de cet avion vont donc rester pendant plusieurs décennies soumis aux déchaînements des éléments islandais. Vent, pluie, neige et soleil vont donc détériorer la carlingue de l’avion. 40 ans plus tard, le DC-3 de Sólheimasandur est largement abîmé, il lui manque notamment les ailes et la queue, et son fuselage est criblé de trous.

Plusieurs légendes entourent l’épave d’avion de la plage de Sólheimasandur. On dit qu’un fermier local aurait découvert qu’un des réservoirs du C-117 DC-3 était plein, à cause d’une erreur des pilotes. Il put donc récupérer l’ensemble du carburant pour faire fonctionner ses engins ! La queue fut, quant à elle, vendue un à hôtel qui aurait pour thème l’aviation.

Concernant le lieu, l’avion s’est donc posé sur une superbe page de sable noir en plein sur la côte sud de l’Islande à proximité des grands glaciers de l’ Eyjafjallajökull et de Mýrdalsjökull, entre l’arche de Dyrhólaey et la cascade de Skógafoss. La région est donc magnifique, tout comme le lieu et les paysages autour de l’épave !

A visiter

L’avion étant fort éloigné de la route numéro 1 (4 km), une piste permettait avant d’y accéder en voiture, mais à cause de la dangerosité des lieux, les autorités ont préféré fermer l’accès des véhicules au site. Il faut donc maintenant s’y rendre à pied, mais il faut être prêt pour cela à marcher pendant 8 km aller-retour à travers une plate piste désolée. Cependant, si vous n’avez pas le courage, vous pouvez aussi prendre la navette The Plane Wreck Shuttle qui permet via un bus tout-terrain de se rendre en 15 minutes sur l’épave (rotation toute les 30 minutes).

En arrivant, vous allez découvrir au loin la silhouette décharnée d’un vieux DC-3 de l’armée américaine. On découvre alors un avion qui a subi les affres du temps… En effet, il manque les ailes, le nez et la queue de l’appareil.

Vous pourrez alors admirer l’avion dans les moindres détails, mais attention, il n’est plus possible de rentrer dedans et il est conseillé de respecter cela. La carlingue est d’ailleurs criblée de trous et, aujourd’hui, toute trace de peinture a disparu. Les paysages autour de l’avion permettent aussi de faire de sublimes photos avec, au choix, les glaciers ou bien la mer en arrière-plan. Vous pourrez alors avoir des clichés à la fois mystique et sublime…

Malheureusement, et malgré les contraintes pour accéder maintenant à l’épave de Sólheimasandur, il y a énormément de touristes qui se rendent sur les lieux. Pour prendre des photos, ce n’est pas toujours facile et il faut parfois se faire de la place pour pouvoir prendre l’avion en photo.

L’accès à Sólheimasandur

Pour accéder à Sólheimasandur, il va falloir dépasser Skógar, puis parcourir encore quelques kilomètres pour s’arrêter devant un petit panneau indiquant l’avion, vous le reconnaîtrez facilement grâce au grand nombre de voitures qui y sont garées. Ensuite, il faut marcher sur un chemin de 4 km ou prendre la navette. Cette épave d’avion se trouve donc à 22 kilomètres de Vik, 70 km de Hella ou 160 kilomètres de Reykjavik.

Coordonnées GPS :
63° 45′ 86″ N
19° 36′ 76″ O

Infos pratiques sur Sólheimasandur

  • Prix : parking payant à 750 ISK pour une voiture particulière, la navette qui permet de se rendre sur le lieu coute 2900 ISK par personne.
  • Horaire : Site naturel accessible toute l’année, mais il faut marché depuis la route pour l’atteindre.

Activités à proximité

Autour de Sólheimasandur

  • La ferme et le musée de Skógar permet de mieux comprendre l’Islande, à faire absolument.
  • L’étonnante cascade de Seljalandsfoss permet de passer derrière l’eau.
  • L’archipel des Iles Vestmann permet de découvrir des volcans, macareux et une belle nature sauvage.
  • La cascade de Skógafoss est l’une des plus belles d’Islande.
  • L’arche de Dyrhólaey est un lieu impressionnant qui domine l’océan.

Hébergements et hôtels

Météo à Vik

Vik
couvert
5.8 ° C
5.8 °
5.8 °
92 %
9.2kmh
100 %
dim
7 °
lun
9 °
mar
10 °
mer
8 °
jeu
7 °