Dans l’est du Landmannalaugar, à une soixantaine de kilomètres du village de Kirkjubaerjarklaustur, se trouve la plus grande fissure éruptive connue sur Terre : Eldgjá, la gorge de feu. Ses dimensions époustouflantes et la beauté de ses paysages en font un site incontournable, à visiter armés de vos appareils photos. Vous verrez surgir devant vous des étendues d’une verdure majestueuse, traversées de part en part par la célèbre faille, un ensemble de cratères et de gorges uniques au monde. Vous pourrez la parcourir à pied ou en voiture. Mais certaines cascades nécessiteront de la marche. Le jeu en vaut la chandelle !

site-touristique-islande-faille 5h
Note du site :
Vaut le voyage
Note du « Guide Vert » :
Intéressant selon un guide touristique

Faille de l'Eldgjá

Un peu de culture…

La faille Eldgjá est incluse dans la chaîne du Katla et se trouve à quelques encablures des Lakagígar. On pense qu’elle est issue d’une éruption du Katla, survenue aux alentours de l’an 934 et ayant duré 6 ans. Durant cette période, près de 18 km3 de lave ont été déversé et 1,3 km3 de Tephra explusé ce qui en fait l’une des plus grosses éruptions magmatiques des temps historiques. Elle s’étend sur près de 40 kilomètres, entre deux des plus grandes calottes glaciaires du pays, le Mýrdalsjökull et le Vatnajökull (au niveau de la rivière Skafta).

Au centre de la fissure, se trouve une gorge de 8 kilomètres de long qui forme, avec la rivière Norðari-Ófæra y passant, une impressionnante cascade du nom de Ófærufoss. Jusqu’en 1991, une arche naturelle facilitait le passage d’un versant à l’autre de la déchirure, juste au-dessus de la chute d’eau. Mais ce pont providentiel s’est effondré et il n’en reste plus aujourd’hui que quelques blocs de roche encore visibles émergés de l’eau.

Eldgjá et la cascade d'Ófærufoss

Par endroits, la profondeur de l’Eldgjá peut atteindre 270 mètres, mais elle fera généralement 140 mètres. En largeur, elle s’étend cependant jusqu’à 600 mètres ! Ce lieu hors du commun, dans lequel les entrailles de la planète ont été creusées, permet de révéler des matières naturelles vraiment intéressantes.

Du basalte et des hyaloclastites datés à plus de 700 000 ans ont ainsi été retrouvés. À l’époque de son éruption, la faille avait libéré quelques 19,4 km3 sur une surface de 781km². La quantité de téphras et de dioxyde de souffre émis au cours de l’événement comptent parmi les plus importantes enregistrées dans l’Holocène.

Au cours de votre balade dans le ventre de la fissure, vous tomberez nez à nez avec des gorges et des cratères tous plus magnifiques les uns que les autres. De plus, vous pourrez observer les coulées de lave, dont les traces se voient encore très bien. Cependant, il faut savoir que l’activité, notamment aux alentours de 1783, des Lakagígar situés non loin, a en partie recouvert les coulées originelles.

Ófærufoss

À visiter

Ce site empreint de grandeur et de majesté est propice à de longues randonnées dans un décor sublime, parfois lunaire et parfois verdoyant. Lorsque vous arriverez à Eldgjá, le mieux est de garer votre voiture ou votre 4×4, et de vous préparer à affronter la faille à pied. Prenez un pique-nique et des affaires chaudes, car les vents qui s’engouffrent entre les parois peuvent être un peu frisquets.

Vous pouvez évoluer au cœur de la gorge, en longeant la rivière. Vous vivrez alors ce sentiment de petitesse face aux imposants flancs de la déchirure. Vous pourrez également voir de gros rochers sur lesquels est inscrite une date : celle du jour où ils se sont décrochés de la falaise pour venir s’écraser dans la gorge. Rassurez-vous, il n’y a encore jamais eu d’accident ! Mais si la perspective vous angoisse, vous pouvez évoluer sur la crête de l’Eldgjá via un chemin qui est assez compliqué et raide. De là, en toute sécurité, vous aurez une vue plongeante et imprenable sur l’ensemble de la faille. D’ailleurs, dès les premières minutes de marche, vous verrez certainement déjà apparaître au loin les eaux tourbillonnantes de Ófærufoss…

Eldgjá

L’accès à l’Eldgjá

Difficilement accessible, ce site touristique se trouve dans la région du Landmannalaugar, entre le Vatnajökull au nord-est et le Mýrdalsjökull au sud-ouest. En effet, pour vous y rendre, il est nécessaire d’avoir un tout-terrain et de faire plusieurs heures de pistes avec de nombreux passages de gués ! Il est possible de s’y rendre en passant par l’ouest (en venant du Landmannalaugar) ou par le sud-est. En partant du Landmannalaugar, il faut prendre la F208 par l’ouest pendant environ 35 km (soit 1h30 de piste) et tourner à gauche vers l’Eldgjá (5 km de piste). Par le sud de Vik, il faut prendre la route 1 vers l’est, puis au bout de 50 km, il faut tourner à gauche sur la route 208 qui se transforme en 16 km après en une simple piste (continue la route pendant 24 km), puis il faut tourner à droite vers l’Eldgjá (5 km de piste).

Coordonnées GPS :

63° 96′ 59″ N
18° 60′ 81″ O

Infos pratiques sur l’Eldgjá

  • Prix : Gratuit
  • Horaire : Site naturel ouvert lorsque les chemins sont ouverts
  • Durée : 1 heures minimum, une journée si vous souhaitez partir en randonnée

Hébergements et hôtels



Booking.com