Pour se rendre au Landmannalaugar, vous avez deux choix, la F225 ou la F208. En empruntant la piste F225, vous allez avoir la chance de découvrir une multitude de paysages à la fois saisissants et si diversifiés. Voyage dans le voyage, cette route est à découvrir en prenant son temps, mais attention pour s’y rendre il faut avoir un 4×4, car le terrain n’est pas facile avec de nombreux passages de gués.

site-touristique-islande-piste 5h
Note du site :
Coup de coeur d'Islande Explora, à faire absolument
Note du « Guide Vert » :
vaut-le-voyage

riviere-dans-la-region-du-landmannalaugar

Un peu de culture…

En prenant la piste F225, vous allez découvrir un ensemble de paysages marqusé par le puissant volcanisme que l’on doit à l’Hekla, mais pas seulement. Désert de cendres, cratères volcaniques, coulées de lave ou encore terres aux couleurs multiples vont donc égayer la route des voyageurs qui circulent sur la piste F225. Cependant, la région autour de cette route n’est pas seulement minérale, avec la présence de steppes herbeuses et de montagnes aux sommets enneigés.

Géographiquement parlant, quand on commence par le carrefour entre la route 26 et la F225, on peut voir au sud le terrible volcan Hekla. On entre ensuite dans une région vallonnée entre des rivières, des montagnes et des lacs. Les plus hauts sommets aux alentours culminent à 1000 mètres, mais la majorité se trouve vers 700 à 800 mètres. Vers la fin de la route, se trouve le lac Frostastaðavatn, qui porte le nom d’une ancienne ferme datant du XIIIe siècle.

route-f225-et-desert-de-centre-landmannalaugar

A visiter

Vous allez dans la plupart des cas emprunter la route F225 en venant de la route 26. La piste est au départ bien sinueuse, car elle passe à travers les champs de roches encore recouverts de cendres. Au sud, se trouve l’Hekla et c’est lui qui marque les territoires alentours de sa terrible empreinte. On traverse des véritables déserts de cendres entourés de jolis reliefs aux sommets enneigés.

On pénètre ensuite dans la réserve Fjallabak et le paysage se transforme petit à petit, la cendre laissant place à l’herbe. Le panorama qui s’offre à vos yeux va ressembler de plus en plus aux steppes mongoles avec des prairies herbeuses, des lacs d’un beau bleu, le tout surmonté par des sommets enneigés.

Sur l’ensemble de la route, vous devrez traverser deux à trois gués assez faciles (à prendre en 4×4). Cependant, attention à ne pas être trop sûr de vous, car une erreur arrive vite ! Le chemin ensuite en passant par un col, puis on arrive au carrefour avec la piste F208 d’où l’on aperçoit le Lac Frostastaðavatn qui se fait lécher par la coulée de lave de Namshraun.

Cette route pour tout-terrain d’une quarantaine de kilomètres permet donc de découvrir des paysages d’une rare beauté et d’une grande diversité, elle en devient donc une étape essentielle lors d’un voyage au Landmannalaugar, alors ne la ratez sous aucun prétexte !

lac-frostastadavatn

L’accès à la piste F225

Pour accéder à la route F225, il faut emprunter la route 1 depuis Reykjavik, puis avant Hella tourner à gauche sur la route 26 pendant 50 km. Vous arriverez ensuite devant un carrefour avec plusieurs panneaux touristiques qui permet de commencer la piste F225. L’autre accès possible se fait depuis le Landmannalaugar, car vous pouvez emprunter la F225 en prenant la F208 jusqu’au lac de Frostastaðavatn. Le début de cette route se trouve à 130 km de Reykjavik, soit 1h30 de route.

Coordonnées GPS :

64° 06′ N
19° 44′ O

Infos pratiques sur la route F225

  • Prix : Gratuit
  • Horaire : Site naturel ouvert lorsque les chemins sont ouverts (de mi-juin à mi ou fin septembre)
  • Durée : 2 heures minimum, une journée si vous souhaitez partir en randonnée

Activité à proximité

  • Randonnée sur les différents chemins qui peuplent la région

Hébergements et hôtels



Booking.com

Piste F225
5 (100%) 3 vote[s]