Partez à la découverte d’un volcan de toute beauté dans le sud de l’Islande, et plus précisément dans le Landmannalaugar, accessible facilement, et idéal pour réaliser des photographies de la région environnante : la Brennisteinsalda culmine à 855 mètres de hauteur et fait elle-même partie d’un strato-volcan rhyolitique accompagné d’une série de volcans sous-glaciaires, réunis sous le nom de Torfajökull. Outre son aspect unique, la montagne vous réserve de nombreuses surprises palpitantes, entre randonnées, champs de lave et volutes de fumée…

site-touristique-islande-volcan 5h
Note du site :
Coup de coeur d'Islande Explora, à faire absolument
Note du « Guide Vert » :
vaut-le-voyage

Brennisteinsalda

Un peu de culture…

Le volcan Brennisteinsalda se trouve dans le Landmannalaugar. Cette région emblématique du sud de l’île est réputée pour les paysages colorés et dévastés qu’elle offre à voir. Cela s’explique par une exceptionnelle activité volcanique relevée dans cette zone. Il faut aussi dire que l’Hekla, l’un des volcans les plus actifs au monde, se trouve non loin de là !

C’est donc au beau milieu des crevasses, des cratères et de la terre noire que se dresse la splendide montagne sulfurique. Son nom, traduit en français, signifie « onde soufrée ». Il ne saurait mieux lui convenir, car la Brennisteinsalda recrache des solfatares, des fumerolles de soufre que l’on peut voir exhaler par ses flancs et se décharger dans l’air libre.

Le phénomène en question est d’ailleurs un signe de l’activité de ce volcan rouge. Sa dernière éruption remonte à l’an 1341… ce n’est pas si vieux, à l’échelle d’un volcan ! Vous devriez cependant pouvoir vous y balader sans problème, d’autant que son dénivelé n’est pas très important et permet une bonne accessibilité à pied.

Champ de lave et Brennisteinsalda

À visiter

En vous rendant à Brennisteinsalda, vous allez rentrer dans une contrée fantastique, le Landmannalaugar des hautes Terres d’Islande. De nombreux points d’intérêt y sont à découvrir, aussi bien d’un point de vue géologique qu’historique ou par goût de l’aventure et de l’exploration. Il en résulte une vision d’une splendeur incomparable. Vous serez époustouflé, en arrivant là-bas, de voir un tel assortiment de couleurs vives, naturelles, s’exprimer ainsi sur les parois d’une simple montagne, parmi l’immensité des terres désolées d’Islande. Cependant, pour se rendre à ce volcan, il faut compter 2 à 3 heures de randonnée aller-retour (assez sportive avec un fort dénivelé à l’arrivée).

Le volcan est affublé d’un rocher en forme de corne, visible de loin. La légende raconte que ce rocher serait un troll qui aurait trouvé la mort à cet endroit, pétrifié par la lumière du soleil. Quoi qu’il en soit, ce qui rend l’endroit si exceptionnel, ce sont ses couleurs. Au fil du temps, le fer, le sulfure, la lave et la végétation islandaise se sont mêlés en une espèce d’harmonie naturelle. Des couleurs rouges, jaunes, bleues et noires se fondent dans la verdure, principalement composée de lichens.

Au pied de la montagne, vous trouverez le champ de lave de Laugahraun, principalement composé de roches rhyolithes. Ces amas rocheux colossaux ont été arrachés à la terre au cours de « récentes » éruptions survenues dans les régions voisines, où se trouvent les Veiðivötn, grande famille de lacs – pour la plupart volcaniques – du Sud de l’Islande.

Outre le plaisir que vous pourrez éprouver à découvrir une œuvre de la nature aussi originale que celle-ci, un certain nombre de lieux et d’activités dans les environs immédiats de la Brennisteinsalda valent le détour…

Le Bláhnúkur

Cet autre volcan, surnommé « le pic bleu », appartient lui aussi au Torfajökull. Moins coloré que la Brennisteinsalda, car plutôt légèrement teinté de bleu et de vert, le Bláhnúkur offre pour caractéristique de dominer le champ de lave et la région avoisinante. La vue sur « onde soufrée » y est imprenable. Vous pourrez, de là, apprécier la beauté et le calme mystérieux qui se dégagent de la montagne.

Bláhnúkur

Des balades dans toutes les directions

Si le Bláhnúkur vous est déjà familier, de nombreux chemins attendent encore d’être suivis. Par exemple, passez par la vallée de Bransgil. Vous n’y rencontrerez probablement pas grand monde, car elle fait face à des canyons plus sombres et moins photogéniques. En contrepartie, elle vous offrira des heures de balade au grand air !

L’accès à Brennisteinsalda

Pour se rendre sur ce volcan, il faut prendre la route et la piste, puis lorsque vous êtes arrivé au camp de base du Landmannalaugar il est nécessaire de s’armer de courage pour marcher pendant 1 heure ou 1h30 (aller) pour arriver sur le site. Difficilement accessible, ce site touristique se trouve dans la région du Landmannalaugar et il est donc nécessaire d’avoir un 4×4 et de prendre une piste (F225 ou F208) pendant plusieurs heures. Lorsque vous arrivez au Landmannalaugar (par l’ouest en passant par la F225, puis F208 ; par l’est par la F208 ; par le nord-ouest par la F208), vous devez donc laisser votre voiture pour partir dans une randonnée en direction de l’ouest.

Coordonnées GPS :

63° 58′ 53″ N
19° 05′ 42″ O

Infos pratiques sur Brennisteinsalda

  • Prix : Gratuit
  • Horaire : Site naturel ouvert lorsque les chemins ne sont pas fermés en raison de la météo
  • Durée : 3 heures minimum, deux journées si vous souhaitez partir en randonnée pour découvrir les sites environnements

Activité à proximité

  • Baignade dans les piscines naturelles du Landmannalaugar

Hébergements et hôtels



Booking.com