En voyage en Islande, vous pourrez observer une multitude de formations géologiques qui seront toutes plus imposantes et intéressantes les unes que les autres. Mais, il en est une en particulier que vous n’oublierez probablement pas, tant l’impression qu’elle laisse est celle d’une splendeur naturelle, d’une fresque minérale unique au monde : ce sont les Reynisdrangar.

Vous ne pourrez pas les rater, puisqu’ils demeurent visibles depuis de grandes distances et, en plus, ils se situent aux alentours de nombreux points d’intérêt de la côte sud de l’Islande (Reynisfjara, Vík í Mýrdal, Dyrhólaey).

site-touristique-islande falaise1h
Note du site :
Vaut le voyage par Islande Explora
Note du « Guide Vert » :

Pitons de Reynisdrangar vue de Vik

Un peu de culture…

Plutôt qu’une formation unique, les Reynisdrangar sont en fait un ensemble de rochers appelés stacks. Un stack se présente généralement sous la forme d’un pilier ou d’une aiguille rocheuse. Fruit de l’érosion qui frappe le littoral, année après année, siècle après siècle, le stack n’est plus rattaché à la falaise à laquelle il appartenait. Avec l’avancée de la mer, qui « grignote » la terre, le stack finit bien souvent par se retrouver seul, isolé au large.

Il arrive cependant que le pilier reste soudé à la paroi rocheuse, auquel cas se forme une arche minérale. C’est notamment le cas à Dyrhólaey. Quant aux Reynisdrangar, ils se trouvent bien seuls à quelques encablures de la côte ! Notons par ailleurs que ces rochers sont – en quelque sorte – l’ultime témoin du fait que la Reynisfjall, la montagne dominant les environs, s’avançait à une époque jusqu’à cette distance, et que sa forme actuelle a subi (et continue de subir) une érosion plurimillénaire.

Reynisdrangar

D’un point de vue purement culturel, ces aiguilles qui transpercent l’océan Atlantique ont su nourrir l’esprit fantasque des hommes. Elles sont ainsi devenues, dans l’imaginaire populaire local, les vestiges de deux trolls. Ces derniers – personnages extrêmement courants dans la mythologie nordique – auraient tenté de tirer un navire à trois mâts jusqu’à la terre ferme. Mais, ils auraient été surpris par le lever du soleil dont les rayons, mortels pour eux, les auraient transformés en pierre.

Voilà pour la légende. Alors, bien sûr, libre à vous de croire – ou non – en ces histoires, mais une chose reste certaine : imposants et noirs comme la terre des volcans, les Reynisdrangar ont de quoi vous faire frémir, entre extase et angoisse… Il faut dire que le paysage qui les accompagne n’est pas des moindres. La plage qui leur fait face n’est autre que la Reynisfjara, l’une des dix plus belles plages du monde selon Islands Magazine et célèbre pour son sable noir qui défie le ciel…

Reynisdrangar vue de l'ouest

À visiter

Du fait de leur situation géographique, les Reynisdrangar se « touchent avec les yeux ». Lorsque le temps est au beau fixe et que la mer est d’huile, les flots se retirent sur une bonne distance et il devient alors possible d’approcher d’un peu plus près ces colosses de roche (qui intimideraient les plus courageux des hommes !). Vous pouvez ainsi les contempler depuis la plage de sable noir Reynisfjara, mais aussi depuis Vík í Mýrdal ou encore Dyrhólaey.

Mais la prudence reste de mise ! Il faut noter que la plage Reynisfjara est actuellement fermée suite au décès, en début d’année 2017, d’une touriste allemande, emportée par les courants violents. En définitive, pour ne pas mettre votre vie en péril, vous devriez préférer faire une promenade parmi les espaces environnants.

Reynisdrangar depuis la page Reynisfjara

Et notamment, la montagne Reynisfjall est très facile d’accès et offre un point de vue exceptionnel. Juché(e) à son sommet, vous dominerez les Reynisdrangar et l’ensemble de l’océan Atlantique. Un spectacle à couper le souffle…

En outre, la localité voisine, Vík í Mýrdal, est à ne pas manquer si vous cherchez un endroit confortable où vous reposer, ou bien une simple présence humaine (les vastes terres d’Islande pouvant vous perdre dans la solitude). Le village possède toutes les infrastructures nécessaires : hôtels, restaurants, magasins… qui vous permettront de vous ressourcer avant de continuer votre périple dans le sud de l’Islande !

Reynisdrangar en Islande

L’accès aux Reynisdrangar

Situés à 181km de Reykjavik, les Reynisdrangar sont accessibles en empruntant la route 1 vers l’est. Dépassez l’Eyjafjallajökull (sur votre gauche) puis bifurquez à gauche sur la piste 215. Au bout de la route, vous arriverez sur la plage de Reynisfjara et les Reynisdrangar.

Coordonnées GPS :

63° 24′ 58″ N
19° 00′ 51″ O

Infos pratiques sur les Reynisdrangar

  • Prix : Gratuit
  • Horaire : Accessible toute l’année
  • Durée : minimum 1 heure pour découvrir la superbe plage et approcher des pitons rocheux

Hébergements et hôtels



Booking.com