Figurant parmi les plus hautes cascades d’Islande, Háifoss pourrait bien vous donner le vertige puisqu’elle fait une chute impressionnante dans le vide pour mourir tout en bas, dans un grondement faramineux. C’est parce que les eaux de la rivière Fossá tombent de si haut que les Islandais ont donné le nom Háifoss à cette cascade sublime et colossale : en français, cela signifie « cascade haute ».

Accessible dans la région de Þjórsárdalur en longeant la rivière Fossá depuis le site archéologique de Stöng, Háifoss mérite mille fois d’être vue et admirée pour toute la beauté et la puissance naturelle qu’elle incarne.

site-touristique-islande-cascade 1h
Note du site :
Vaut le voyage
Note du « Guide Vert » :
picto-merite-un-detour-guide

Haifoss

Un peu de culture…

Dans le sud de l’Islande, le fleuve Þjórsá (prononcer Thjorsa) forme un bras de rivière, la Fossá. Ce cours d’eau sillonne les contrées islandaises, environné d’un désert somptueux de roches et d’herbes. Nous sommes dans une région volcanique, tout près du volcan Hekla. Ce dernier est à l’origine de 10% de tous les éjectas (fragments de rochers expulsés par une éruption volcanique) ayant recouvert l’Islande au cours du dernier millénaire.

C’est donc ici, dans la vallée de Fossárdalur, au beau milieu d’une région fortement marquée par cette activité, que coule la rivière Fossá. Elle devient Háifoss lorsqu’elle se jette du haut de son immense falaise pour atterrir 122 mètres plus bas, dans un cirque creusé à même la roche par l’eau et par le temps. Une deuxième cascade, plus petite et nommée Granni, elle aussi issue de la Fossá, tombe dans le cirque naturel pour rejoindre sa grande sœur.

Les deux cascades sont parfaitement visibles car la couleur blanche de l’eau vive contraste fortement avec l’aspect sombre et éteint de la roche. Le volume de Háifoss gonfle au gré des orages et des averses. Avec la venue du printemps et la fonte des neiges, elle atteint son plus grand débit d’eau. La fin de l’été et le début de l’automne sont au contraire des périodes plus calmes. Mais le fracas tonitruant des flots frappant la roche avant de continuer leur route au sud de l’Islande demeure incroyable à toute époque de l’année.

Háifoss fut longtemps considérée comme la deuxième plus haute cascade d’Islande, derrière celle de Glymur et ses 190 mètres de hauteur. Mais c’était sans compter la découverte en 2007 de Morsárfoss, dont on pense qu’elle mesure au moins 227 mètres. Sa taille est difficile à définir car sa chute se poursuit sous la glace. Quoi qu’il en soit, Háifoss demeure une œuvre phénoménale de la nature.

Cascade de Haifoss

À visiter

Très isolée, rarement mentionnée, la situation particulièrement délocalisée et unique de Háifoss n’est qu’une bonne raison de plus pour vous y rendre.

À partir de là, vous pouvez continuer avec votre véhicule ou vous y rendre à pied, mais retenez bien que la route n’est pas goudronnée ! Quoi qu’il en soit, c’est au bout de 7 km de cette dernière route que vous devrez bifurquer à gauche pour accéder au promontoire. La cascade se révèlera alors à vous dans toute sa splendeur !

Depuis ce point qui fait face à Háifoss, vous pourrez prendre des photographies tout à fait uniques. Si vous y êtes en fin de matinée ou en début d’après-midi, la position du soleil dans votre dos sera idéale et formera des arcs-en-ciel parmi les embruns de la cascade.

Enfin, si vous êtes téméraires, vous pouvez aussi vous rendre à la base de la cascade, là où l’eau s’écrase. Il vous faudra cependant contourner les falaises puis entrer dans le canyon qui ne dispose d’aucun chemin établi. Une fois en bas, vous aurez l’occasion de ressentir pleinement la force brute de ce monument naturel et d’immortaliser ce moment exceptionnel. Gardez tout de même en tête que le débit d’eau peut rapidement changer, surtout au printemps, auquel cas il est préférable de contempler Háifoss depuis les hauteurs.

Les deux cascades de Haifoss

L’accès à Háifoss

Situées au nord du fleuve Þjórsá, les cascades de Gjáin ne sont pas accessibles à tous les véhicules, car elles se trouvent sur une piste.. En effet, pour s’y rendre il faut sortir de la route 1 après Selfoss en prenant la route 30, puis la route 32. Il faut ensuite tourner à votre gauche vers la F327 pendant 17 km (chemin tout-terrain). La cascade est située à 72 km de Selfoss (1h10), 123 km de Reykjavik (1h45) ou encore 73 km de Geysir.

Coordonnées GPS :

64° 14′ 91″ N
19° 73′ 78″ O

Infos pratiques sur Háifoss

  • Prix : Gratuit
  • Horaire : Site naturel ouvert toute l’année (sauf condition météo particulière).
  • Durée : 30 minutes au minimum, 2 heure si vous souhaitez descendre en bas de la cascade

Activités à proximité

Hébergements et hôtels



Booking.com

Chute d'eau d'Haifoss