Enchanteresse, c’est bien le terme qui identifie le mieux la belle ravine de Gjáin. Cascades, petits étangs et étranges structures volcaniques apparaissent d’un coup aux yeux des curieux qui se sont aventurés dans cette nature désertique. Si Gjáin n’est pas le site le plus touristique, il en est l’un des plus attachants et romantiques. A faire absolument si vous visitez la région de Þjórsárdalur et région de l’Hekla.

site-touristique-islande-cascade 1h

Note du site :
picto-vaut-le-detour-islande-explora

Note du « Guide Vert » :
picto-intéressant-guide-vert

cascades-de-la-ravine-gjain

Un peu de culture…

Au nord de la rivière Þjórsár, se trouve la rivière rouge (Rauðá) qui forme la ravine et gorge de Gjáin entourée de paysages volcaniques. En effet, cette région, majoritairement désertique, a subi les effets des terribles éruptions volcaniques de l’Hekla proche de quelques kilomètres. Celle du XIIe siècle a notamment causé de grands dégâts et la ferme historique de Stöng toute proche (quelques centaines de mètres de la ravine) fut abandonnée à cette époque.

L’eau parcourt la vallée en créant une petite gorge où a pu se développer une nature luxuriante, surtout lorsque l’on le compare au reste des environs. Arbustes, mousses et buissons poussent donc ici, ce qui contraste fortement avec le plateau au-dessus.

La Rauðá arrive donc du nord et rencontre des formations de roches volcaniques, ce qui va la faire tomber dans une gorge via deux cascades. Celle de gauche (lorsque l’on est en face), la plus imposante, est Gjárfoss et elle a la particularité d’être composée de deux chutes séparées par un rocher qui se rejoignent pour former une seule cascade. La cascade de droite est alimentée par un bras qui sort sous une coulée de lave et dont le cours est mal connu.

Après avoir chuté, des deux bras se rejoignent pour ne former qu’une seule rivière et qui va former un cirque où l’on trouve de petites chutes et des étangs. On remarque dans cet endroit de nombreuses orgues basaltiques et rochers aux formes assez uniques.

ravine-de-gjain

A visiter

Situé à l’écart des grandes routes, Gjáin est un lieu peu fréquenté qui pourtant vaut largement le déplacement. En vous garant au parking, vous pourrez découvrir la ravine du dessus, mais le plus intéressant est aussi de descendre dans le cirque pour découvrir les multiples facettes de ce paysage d’une rare beauté. Petit conseil, vous pouvez aussi profiter de votre visite à Gjáin pour faire un petit pique-nique dans ce lieu véritablement magique.

Si vous aimez la marche, il est aussi possible de se balader le long de la rivière ou de rejoindre la ferme de Stöng (les ruines) qui se trouve distante de seulement quelques centaines de mètres. Pour les plus courageux, une belle randonnée de 10 km permet de relier la spectaculaire cascade de Háifoss.

gjain

L’accès à Gjáin

Situées au nord du fleuve Þjórsá, les cascades de Gjáin ne sont pas accessibles à tous les véhicules, car elles se trouvent sur une piste.. En effet, pour s’y rendre il faut sortir de la route 1 après Selfoss en prenant la route 30, puis la route 32. Il faut ensuite tourner à votre gauche vers la F327 pendant 17 km (chemin tout-terrain). La cascade est située à 72 km de Selfoss (1h10), 123 km de Reykjavik (1h45) ou encore 73 km de Geysir.

Coordonnées GPS :

64° 14′ 91″ N
19° 73′ 78″ O

Infos pratiques sur Gjáin

  • Prix : Gratuit
  • Horaire : Site naturel ouvert toute l’année (sauf condition météo particulière).
  • Durée : 30 minutes au minimum, 2 heures si vous souhaitez descendre en bas de la cascade

Activités à proximité

Hébergements et hôtels



Booking.com

cascades-gjain

Gjáin
4.5 (90%) 2 vote[s]