Heimaey est la plus grande île de l’archipel des Vestmannaeyjar. Elle est également la plus grande île en dehors de l’île principale de l’Islande. Sa silhouette accidentée, superbe et volcanique, se dessine en courbes magnifiques dans l’horizon, vers l’Atlantique. À la fois marqueur intemporel de l’Histoire du pays, et terre dont la géologie n’a pas fini de captiver scientifiques et touristes du monde entier, Heimaey est une curiosité naturelle unique au monde. Foulez son sol et n’oubliez jamais ce moment !

En voyage dans le sud de l’Islande, vous prendrez un ferry en partance de Landeyjahöfn et naviguerez vers l’archipel, connu sous le nom des îles Vestmann. Une fois débarqué, vous escaladerez un volcan capricieux, irez à la rencontre d’une communauté insulaire fascinante et découvrirez des paysages maritimes à couper le souffle.

Note du site :

Note du « Guide Vert » :

Un peu de culture…

L’île est située à 12 kilomètres des côtes islandaises, ce qui fait un trajet de quelques 40 minutes en ferry. Avec une superficie de 13,4 kilomètres, ce bout de terre a tout juste la place d’accueillir un terrain de golf, un club de football, un village portuaire et ses 4500 âmes, deux volcans, ainsi qu’un aérodrome.

S’il s’avère que sa découverte remonte au Moyen-Âge (les ruines de la première ferme de l’île étant datées du IXe ou du Xe siècle) et que de nombreux événements sont venus perturber son calme océanique – notamment à l’époque de la piraterie – c’est par son histoire récente que l’île d’Heimaey s’est illustrée.

En effet, dans la nuit du 23 janvier 1973, un volcan est né. Un volcan monogénique de type basaltique, pour être précis. Il est sorti de sous terre à deux pas du village et son éruption n’a pris fin que dans les derniers jours du mois de juin de la même année.

Du fait de la forte concentration humaine sur l’île et de la présence d’un port de pêche qui, dans cette enclave, représentait le cœur battant de l’économie, des dispositions sans précédent furent prises au cours de l’événement.

Dans un premier temps, les 5200 personnes qui représentaient la population de l’île furent évacuées sur 70 chalutiers ainsi que par avions. Une personne perdit la vie et 300 habitations furent détruites. À noter qu’un certain nombre de leurs propriétaires ne retournèrent jamais vivre sur l’île.

Dans un deuxième temps, au cours de l’éruption, 500 personnes sont restées sur l’île en qualité de pompiers ou de secouristes afin de contrôler au maximum les dégâts. Les coulées de lave ont mis plusieurs mois à s’étendre et ont abouti en un agrandissement conséquent de la superficie d’Heimaey. Leur épanchement a été maîtrisé et limité à l’aide de 47 pompes à incendie projetant de l’eau de mer, empêchant ainsi à la lave d’obstruer le port définitivement.

À visiter sur l’île d’Heimaey

Pour se rendre à Heimaey, rien de plus simple, il vous suffit de prendre le ferry qui vous emmènera en un peu plus d’une demi-heure directement dans la ville de l’île. Juste avant l’arrivée dans le port de l’île, vous pourrez admirer à bâbord les falaises enfantées par le volcan Eldfell lors de son éruption en 1973.

Les deux volcans de l’île ♥♥♥

Respectivement nommés Helgafell (226 m) et Eldfell (221 m), ces deux volcans n’ont en commun que leur proximité. Le premier n’a plus donné le moindre signe d’activité depuis 6000 ans. Le second a répandu un champ de lave de plus de 3km² il y a quatre décennies. Mais les deux cratères font de magnifiques points d’observation. Ils sont très rapprochés l’un de l’autre, vous pouvez les gravir assez facilement et contempler l’océan Atlantique, la ligne d’horizon du sud de l’Islande, mais aussi le reste de l’île qui s’étend sous vos pieds…

Il est aussi possible de continuer la visite de la zone volcanique, en découvrant le champ de lave d’Eldfellshraun qui s’étend au nord du volcan sur plusieurs hectares. La lave est encore à peine recouverte de mousse et d’une maigre végétation, sauf à Gaujulundur. Il s’agit d’un jardin créé en 1985 par un couple et où la végétation contraste avec les paysages environnants. On peut découvrir aussi, en se baladant sur la coulée de lave, l’emplacement d’anciennes maisons.

Heimaey et volcan de Helgafell

La ville ♥

Heimaey est la seule partie des îles Vestmann à être habitée. Si la pêche est son plus grand moteur, la ville est aussi réputée pour son club de football, qui s’est illustré à plusieurs reprises lors de championnats nationaux. De plus, un terrain de golf réputé est présent sur l’île et attire de nombreux amateurs.

En vous baladant dans l’île, vous trouverez quelques boutiques pour touristes, ainsi que d’étonnants panneaux routiers en forme de macareux ! On trouve aussi sur l’île plusieurs musées :

  • Le musée de l’Eldheimar (aussi appelé Pompéi du Nord), qui vous permet de revivre avec force détails les événements de l’éruption de 1973.
  • Le musée d’Histoire naturelle qui permet de découvrir la faune et la flore locales, ainsi que d’un petit aquarium un peu vieillissant.
  • Le musée des Arts populaires se trouve au-dessus de la bibliothèque locale et il permet de mieux connaître l’histoire locale.
Fort de Skansinn à Heimaey

Il faut également souligner qu’un festival de musique se déroule chaque année sur l’île d’Heimaey, attirant de nombreux visiteurs qui viennent alors peupler, le temps de quelques jours, cette enclave si particulière perdue au milieu des flots. Un moment à ne pas rater !

Heimaey et la ville

La nature environnante ♥♥♥

S’il y a quelque chose à ne pas rater sur Heimaey, ce sont probablement l’Heimaklettur et le rocher que l’on surnomme l’Éléphant d’Heimaey. Le premier est une falaise ; c’est le point culminant de l’île (à 283 mètres) et il est accessible par un sentier. Le second est une formation rocheuse qui plonge dans l’océan. Son érosion lui donne une forme de tête d’éléphant d’un réalisme saisissant… et de toute beauté.

En vous promenant sur l’île, vous constaterez la forte présence de macareux moines. Les membres de cette espèce surnommés « perroquets des mers » sont plus de deux millions à peupler ce bout de terre ! C’est l’endroit au monde qui les accueille dans les plus grandes proportions.

En longeant la côte ouest, on passe le chemin qui surplombe Ofanleitishamar, une falaise 3 km qui est aussi très appréciée par les macareux. En partant plein sud, on arrive alors à l’isthme qui sépare la partie nord de l’île de la presqu’île de Stórhöfði (122 mètres d’altitude, elle est considérée comme l’endroit le plus venteux d’Islande).

Sud de l'île d'Heimaey

L’accès à Heimaey

L’île de Heimaey est située à seulement 12 km de la côte sud de l’Islande, mais pour vous y rendre il faut soit prendre le ferry à Landeyjahöfn (40 minutes environ) ou bien en avion depuis Reykjavik. Pour se rendre au port de Landeyjahöfn, il faut tourner prendre la 254 depuis la route 1 juste avec Seljalandsfoss. Depuis Hella, il vous faudra parcourir 60 km, soit 1h30, ou bien 150 km depuis Reykjavik (2h40). Le ferry est bien sûr payant, il faudra compter pour 1 380 ISK pour les adultes, 690 ISK pour les seniors, les adolescents et étudiants et gratuit pour les enfants (plus d’infos sur visitwestmanislands.com).

Coordonnées GPS :

63° 42′ 64″ N
20° 26′ 87″ O

Infos pratiques sur Heimaey

  • Prix : Gratuit pour la plupart des sites, sauf pour le musée Eldheimar (adulte : 2 300 ISK ; famille : 5 500IS ; seniors : 1 900 ISK ; 10-18 ans 1 200 ISK)
  • Horaire : Site naturel ouvert toute l’année (sauf condition météo particulière), le musée à des horaires beaucoup plus restreint
  • Durée : 1 journée minimum, 2 à 3 jours si vous souhaitez vous balader dans les Vestmann.
  • Plus d’infos les îles Vestmann sur le musée de Eldheimar

Activités à proximité

Autour de Heimaey

Hébergements et hôtels

Booking.com

Météo à Isafjordur

Ísafjörður
partiellement nuageux
7 ° C
9 °
7 °
65 %
6.7kmh
40 %
ven
7 °
sam
5 °
dim
9 °
lun
9 °
mar
8 °
Booking.com
DutchEnglishFrench