Geysir

Geysir
4.8 (95%) 4 votes

Site reconnu dans le monde entier pour ses sources d’eau chaude et surtout son geyser (ce mot vient d’ailleurs de Geysir), il s’agit d’un des sites touristiques qu’il vous faudra absolument parcourir si vous décidez de venir en voyage en Islande, surtout qu’il s’agit d’un des trois gros sites du Cercle d’Or et que l’accès depuis Reykjavik est aisé.

Le jaillissement de l’eau, les vapeurs, les mares bouillantes et les couleurs de la terre étonne le visiteur et lui ravissent les yeux, mais moins le nez, alors n’hésitez pas à passer un peu de temps à Geysir.

site-touristique-islande-Geyser 1h
Note du site :
Coup de coeur d'Islande Explora, à faire absolument
Note du « Guide Vert » :
vaut-le-voyage

geysir-little-geysir

Un peu de culture…

Ce lieu a donc donné son nom au phénomène des geysers et il provient du l’islandais gjósa/geysa, qui signifie jaillir. Le principal geyser s’appelle, quant à lui, Grand Geysir. Malheureusement pour nous, il n’est plus guère actif, avec quelques rares éruptions par an depuis un séisme en 2000 qui fit arrêter quasi-complètement son activité. Ce dernier pouvait à l’époque atteindre plusieurs dizaines de mètres.

blesi-de-geysir

Une géologie bien particulière

Si l’on trouve à Geysir un champ géothermique si actif avec des mares bouillantes, des fumerolles et bien sûr des geysers, c’est dû à sa situation géographique dans un ancien stratovolcan, dont il reste aujourd’hui le dôme de lave rhyolitique Laugarfjall (187 m d’altitude) et le cône volcanique basaltique de Bjarnarfell à l’ouest (727 m d’altitude). Le champ de Geysir se situe, quant à lui, au pied oriental du Laugarfjall, à proximité des rivières Kaldilækur et Beiná, dans la valléede Haukadalur.

On trouve dans cette zone de 3 km² les sources les plus actives avec notamment : Litli Strokkur, Litli Geysir, Fata, Blesi, Konugshver, Geysir et Strokkur. Aujourd’hui, seul Strokkur est véritablement actif et il a la particularité de rentrer en éruption toutes les 5 à 10 min et d’envoyer de l’eau à une vingtaine de mètres. On note aussi la présence de silice dans certains bassins, dont celui de Blesi, ce qui lui donne sa couleur opale.

Les geysers et les sources d’eau chaude se créent lorsque l’eau s’infiltre dans le sol et va très rapidement rencontrer des roches chauffées par le magma. La pression va alors augmenter et alors, dans certains cas, elle remonte très rapidement sous la forme d’un jet d’eau bouillante. Phénomènes rares (quelques dizaines à travers le monde et un seul en Islande), les geysers peuvent donc se créer ou disparaître en fonction de l’activité volcanique ou tectonique.

zone-de-geysir

Petit historique de Geysir

Ce site géothermique d’Islande est très ancien et a une histoire mouvementée au niveau de son activité :

  • Les estimations scientifiques font remonter à 10 000 ans les premières activités sur ce champ, avec sans doute des éruptions temporaires de geysers.
  • L’homme ne découvre ce site que bien plus tard, en 1294, à la suite de plusieurs tremblements de terre qui réactivent la zone.
  • En 1630, d’autres séismes provoquent l’arrêt du geyser et, 40 ans plus tard, il redémarre avec une violence inouïe, ce qui cause d’autres tremblements de terre.
  • Deux siècles plus tard, en 1845, il atteint une hauteur de 170 m de haut ! Puis, sa puissance diminue petit à petit jusqu’à la fin du XIXe siècle.
  • C’est justement durant le XIXe siècle que les scientifiques commencent à s’intéresser au fonctionnement des geysers, et en particulier de Grand Geysir.
  • En 1894, la zone appartient à la Ferme Laug, qui la vend à un Irlandais du Nord, James Craig, qui fait clôturer le champ et rend l’accès payant.
  • En 1896, un nouveau séisme réactive le geyser, mais il connaît ensuite des phases plus ou moins actives.
  • Durant le XXe siècle, on découvre que le savon permet d’activer les jaillissements, on utilise alors cette technique pour les touristes, mais, heureusement, cela est aujourd’hui interdit.
  • En 1935, le site est vendu au cinéaste Sigurdur Jonasson, qui la donne au peuple islandais. Un Comité est alors créé pour protéger et s’occuper des lieux, de sa faune et de flore.
  • En 1963, les Islandais débouchent le conduit de Strokkur, ce qui lui permait de reprendre une activité et d’offrir avec une étonnante régularité des éruptions toutes les 5 à 10 minutes.
  • En 2000, un séisme réactive le Grand Geysir et le fait jaillir pendant deux jours à 120 m de haut. Cependant, depuis, il est beaucoup moins actif et il ne rentre en éruption que très rarement, parfois pas pendant plusieurs mois ou années.

plan-du-champ-de-geysir

A visiter

Point de passage obligatoire lorsque l’on fait un voyage en Islande, Geysir étonne par bien des aspects : couleurs de la terre, odeur de souffre, fumerolles, vapeurs d’eau, mares de boue ou d’eau couleur opale et bien sûr les geysers. Le site a en plus la particularité d’être facile d’accès, de se trouver au cœur du Cercle d’Or et d’être accessible toute l’année.

En se garant au grand parking, vous allez pouvoir accéder rapidement à la zone de Geysir et son ambiance assez étrange. En effet, vous êtes accueilli par de la vapeur d’eau puis, en remontant le chemin, vous découvrez petit à petit de petites rivières boueuses et fumantes, des sources d’eau chaude. Alors, n’oubliez pas de vous y rendre pour prendre de superbes photos de ces phénomènes géologiques étonnants, même pour l’Islande.

L’une des premières est la mare bouillante de Little Geysir, puis on est rapidement surpris par l’éruption de Strokkur qui projette toutes les 5 à 10 min de l’eau à à 15 à 30 m de hauteur. Assez impressionnant, l’avantage est aussi la régularité du jaillissement, qui vous permettra de prendre des photos et des vidéos.

Juste à côté, se trouve Blesi (la flamme en islandais), car il s’agit d’un bassin communiquant où le premier est une source d’eau chaude d’un bleu profond alors que le second est plus froid et la silice présente dans l’eau offre une couleur opale aux superbes reflets argentés.

En allant encore un peu plus loin, on découvre Grand Geysir malheureusement en sommeil. Cependant, vous pourrez peut-être avoir la chance de voir une éruption, alors préparez vous pour les photos !

Juste à côté du parking, vous pouvez aussi faire un tour par le Geysir Center qui offre une boutique, une caféteria-épicerie, un restaurant, le guichet du camping et une exposition sur les phénomènes géothermiques que l’on trouve dans ce lieu.

strokkur-de-geysir-en-eruption

L’accès à Geysir

Situé sur la Route 35 (goudronnée) à 100 km de Reykjavik et 60 km de Thingvellir, le site de Geysir se trouve aussi sur la route de Gullfoss (10 km). Il est possible de faire le voyage entre ces différents lieux dans la journée.

Coordonnée GPS :

64° 18′ 52″ N
20° 18′ 04″ O

Infos pratiques

  • Prix : Gratuit
  • Horaire : Site naturel ouvert toute l’année (sauf condition météo particulière). Le Geysir Center est ouvert de 9h-22h l’été, et de 10h-18h le reste de l’année
  • Durée : 1 heure minimum, 2 à 3 h si vous souhaitez vous balader
  • Plus d’infos sur geysircenter.com ou au +354 480 6800

Activités à proximité

  • Golf de 9 trous
  • Equitation : proposée dans certaines fermes à côté
  • Survol en helicopter.is