Islande Explora / Voyage en Islande / Activités en Islande / Bains chauds en Islande : sources et piscines

Bains chauds en Islande : sources et piscines

Bains chauds en Islande : sources et piscines
4.5 (90%) 2 votes

Si vous partez faire un petit (ou grand) voyage en Islande, vous ne pourrez pas rater l’une des traditions du pays, et cela depuis des centaines d’années : la baignade ! Pourtant, à première vue, ce n’est pas la chaleur du climat islandais qui vous pousserait à vous baigner, mais il faut se rappeler que les nombreux volcans du pays offrent à cette île une terre bouillante et donc des sources d’eau chaude à foison !

Vous trouverez sur cette page tout ce qu’il faut savoir sur cette activité phare de l’Islande avec quelques explicatifs sur les bains chauds islandais, mais surtout les plus beaux spots pour se baigner dans ce pays, que cela soit dans des piscines ou des sources naturelles !

Les sources chaudes et l’Islande, une véritable tradition

Depuis des siècles maintenant, quasiment depuis le début de la colonisation, les Islandais ont pu profiter d’un des grands avantages du volcanisme qui règne en maître sur l’île, les sources d’eau chaude !

L’eau des glaciers, de la neige et de la pluie s’infiltre dans le sol et rencontre à quelques dizaines de mètres de profondeur la chaleur dégagée par le magma (à 1 km de profondeur, la température atteint en général 250°C). Elle va alors chauffer, parfois à presque 100°C (comme à Deildartunguhver) et remonte à la surface dans des sources pour se déverser dans des rivières, mais aussi parfois des bassins qui feront de parfaites piscines.

Très rapidement, les Islandais ont donc profité de ce cadeau de la nature, en construisant des dizaines de piscines pour profiter de cette chaleur naturelle. D’ailleurs, on voit dans le pays de nombreuses localités qui ont pris le nom « Laugar » (bain chaud comme dans le Landmannalaugar) et « Hver » (source chaude comme dans Deildartunguhver).

Devenu au fil des ans une véritable tradition, les piscines et bains chauds – qu’ils soient naturels ou artificiels – sont aussi un lieu de sociabilisation essentiel pour les habitants de cette île. En effet, ils profitent, été comme hiver, de l’eau chaude pour rencontrer leurs voisins, leurs amis et discuter, mais aussi se relaxer ou prendre soin de leur corps. Aujourd’hui, la loi oblige les enfants à apprendre à nager et, pour avoir un diplôme universitaire, il faut parfois prouver ses compétences en natation.

Des bains et des piscines par milliers !

Importantes pour les Islandais, les piscines se comptent par centaines dans le pays. Alors que l’île ne compte que 300 000 habitants, on trouve pas moins de 120 piscines municipales (parfois même dans de petits villages), la plupart chauffées grâce aux bienfaits de la nature.  Certains hôtels, guesthouses ou fermes disposent aussi leurs propres piscines souvent sous la forme de hot spot (ou hot spring).

En plus de ces établissements, on trouve aussi des dizaines de bains, rivières ou sources géothermaux naturels bien moins connus et beaucoup plus confidentiels. Chacun d’entre eux va avoir un cachet particulier et ils se trouvent parfois dans des paysages à couper le souffle !

Dans les bains publics islandais, on trouve aussi ce type de jacuzzi typiquement islandais que l’on appelle donc hot spot ou hot spring. Il s’agit d’un petit bassin circulaire avec une eau bien chaude (entre 37° et 42°C) et qui se trouve entouré de vapeur. S’y baigner alors qu’il fait dehors seulement quelques degrés, voire qu’il neige, est vraiment une expérience unique.

La particularité des bains chauds islandais est que chacun d’entre eux aura une eau qui vous apportera différents bienfaits grâce à la richesse des eaux minéralisées par le sous-sol volcanique. Certaines eaux seront riches en sels naturels, d’autres en silice, en soufre, etc.

Dernier point important, l’eau de ces pièces d’eau est en permanence renouvelée et donc il n’est pas nécessaire de mettre des produits chimiques pour des raisons d’hygiène. Pourtant, avant de s’enfoncer dans cette eau agréable, il est obligatoire de passer par une douche complète en tenue d’Adam ou d’Ève ! Alors attention si vous êtes pudique !

Petits conseils

Si vous vous baignez dans un bain chaud islandais, ou même si vous profitez des douches à l’eau naturellement chauffée, faites attention à vos bijoux en argent ! L’eau est effectivement riche en silice, ce qui va avoir comme conséquence de ternir ou noircir vos bijoux en argent. Pour réparer les dégâts, il existe quelques solutions, comme faire bouillir de l’eau avec une feuille d’aluminium et du bicarbonate de soude.

Les plus beaux endroits où se baigner en Islande

Comme nous l’avons dit juste au-dessus, il existe en Islande des centaines d’endroits où vous pourrez vous baigner et profiter des bienfaits de l’eau chaude. Au détour d’une piste lorsque vous circulez dans l’intérieur des terres, vous risquez de trouver des sources d’eau chaude, mais ne vous y aventurez pas, car l’eau peut être brûlante, mais aussi dangereuse car trop acide !

Alors, pour vous orienter, vous trouverez quels sont les lieux les plus atypiques et les plus beaux de ce pays. D’ailleurs, n’hésitez pas à partager en commentaire d’autres piscines naturelles que vous avez découvert dans ce pays.

Blue Lagoon

Sans doute le lieu le plus connu d’Islande, cette piscine d’eau chaude qui semble naturelle est en fait artificielle, car il s’agit en fait du rejet d’eau d’une usine géothermale. Cependant, le résultat est vraiment superbe avec un grand bassin aux eaux laiteuses, car riches en silice, et un complexe avec un hôtel, un spa et un restaurant. Située entre Reykjavik et l’aéroport de Keflavik, elle est en plus très accessible.

Il y a par contre des points faibles, avec l’entrée au Blue Lagoon qui est vraiment très onéreuse (près de 50 euros ou 5400 ISK l’entrée !) et la fréquentation, qui est trop importante.

Grettislaug

Situé dans le nord du pays, Grettislaug est un lieu où vous pourrez profiter de deux bains chauds islandais. On trouve là-bas les piscines de Grettislaug et de Earl’s pool, qui offrent une température de 39°C qui varie selon la météo. Petite particularité, vous pourrez aussi vous baigner dans la mer, mais attention la température est beaucoup, beaucoup, plus basse ! Il y a aussi une cabane aménagée pour se changer, mais elle est payante.

Helluglaug

C’est sans doute l’un des bains islandais les plus spectaculaires grâce à sa situation. En effet, la piscine naturelle de Helluglaug est située à quelques mètres de la mer et offre un panorama d’exception sur l’un des fjords de la version des Vestfirðir. D’origine complètement naturelle, l’eau y est d’une température assez constante de 38°C pour une dimension de 4 m sur 3 et une profondeur de 70 cm.

Hveravellir

Ce magnifique lieu géothermique offre, en plus, un sublime bain chaud, qui est alimenté par la rivière chaude. Le cadre y est assez paradisiaque et une petite pause dans cette piscine vous fera le plus grand bien surtout que l’eau y est souvent proche de 40°C.

Landmannalaugar

Dans l’un des plus beaux paysages d’Islande, se trouve une source d’eau chaude dans laquelle vous aurez la possibilité de vous baigner dans une eau à 40°C. Le camping se trouvant tout près, vous pourrez donc vous changer facilement et profiter de cette rivière chaude naturelle, mais un peu aménagée.

Laugafellslaug

Pour se baigner à Laugafellslaug, il faut se rendre au plein cœur de l’Islande, dans les Hautes Terres. Située au croisement des pistes F821 et F752, au milieu d’une nature sauvage, on découvre un petit bassin creusé dans le sol de quelques mètres pour une profondeur entre 50 cm et 1,5 mètres. Avantage de ce lieu, vous pourrez profiter en toute tranquillité de la piscine dont l’eau est entre 33 et 37°C.

Laugarvatn Fontana

Les bains géothermaux de Laugarvatn Fontana sont en fait un véritable complexe touristique mêlant hôtel, spa et sauna où vous pourrez profiter des bienfaits de l’eau chaude naturelle. Ce lieu est très apprécié des Islandais et fréquenté par de nombreux touristes, car il se situe non loin de Reykjavik, en plein cœur du Cercle d’Or. On y trouve donc plusieurs bassins à différentes températures et il se rapproche par sa forme du Blue Lagoon.

Myvatn Nature Bath

C’est un peu la version miniature du Blue Lagoon, mais cette fois on la trouve dans le nord du pays, juste à côté de Myvatn. Elle fut construite en 1996 et on trouve une grande piscine (plus petite qu’au Blue Lagoon) d’un bleu laiteux. Le complexe comprend aussi des services de spa et soins, ainsi qu’un restaurant. Les prix varient selon les saisons entre 3800 ISK et 4300 ISK.

Nauteyrarlaug

Il est situé, là aussi, dans les fjords du nord-ouest, près de l’immense fjord Isafjörður sur la route 635, juste à côté de la petite église de Nauteyrarkirkja. Il faut ensuite parcourir une petite piste à pied pour arriver à un petit bassin peu profond et d’un diamètre de 4 m, et dont l’eau est à 40°C. Entièrement naturel, ce bassin est complété d’une petite cabane en bois où vous pourrez vous changer facilement.

Reykjadalur

Accessible en seulement 35 minutes en voiture depuis Reykjavik (sur la route 1), la rivière chaude de Reykjadalur à Hveragerði est un endroit vraiment stupéfiant où vous pourrez donc vous baigner dans une rivière. Mais attention, pour l’atteindre, il faut faire une petite randonnée d’une heure assez facile. Malheureusement, le site est connu et donc vous n’y serez pas tout seul.

Secret Lagoon

Situé en plein dans le Cercle d’Or, à Fluðir, le Secret Lagoon, aussi appelé Gamla Laugin en islandais, est l’une des premières piscines naturelles aménagées par les hommes. L’eau y est entre 38° et 40°C et vous pourrez profiter d’une moindre affluence touristique que dans d’autres lieux.

Seljavallalaug

A proximité de l’Eyjafjallajökull et de Skógafoss, on trouve la belle piscine chaude de Seljavallalaug située dans une petite vallée qui se trouve au sud du célèbre volcan. Le bassin fait près de 28 mètres de long pour 10 mètres de large, ce qui permet de bien nager, surtout que l’eau est légèrement au-dessus de 30°C. Pour vous changer, vous aurez accès à un petit cabanon bien délabré…

Viti d’Askja

Pour atteindre ce bain chaud, il faut rouler sur des pistes pendant des heures, puis marcher pendant plusieurs kilomètres. Vous arriverez au milieu d’une caldeira volcanique souvent enneigée, sur un petit cratère d’un bleu magnifique. Alors que la température extérieure dépasse rarement les 10°C, l’eau de l’Askja atteint souvent les 25°C. Une expérience unique à faire !