Si vous prenez la route de la côte du sud de l’Islande pour découvrir la multitude de paysages, de montagnes, de lacs et de volcans qui s’y trouvent, alors vous pourrez également avoir l’occasion de faire une halte à Vík í Mýrdal. De par sa situation géographique, ce village est véritablement particulier puisqu’il constitue la seule concentration d’infrastructures humaines dans un rayon de 70 kilomètres.

Autrement dit, Vík (c’est son nom le plus courant) est la seule localité que vous trouverez entre Hella et Höfn. Elle est située en bord de mer et entourée de falaises à la splendeur toute islandaise. Vous pourrez vous y balader, rencontrer les habitants et explorer les environs, qui ne manqueront pas de vous surprendre par la richesse de leur beauté…

1h00
Note du site :
Intéressant
Note du « Guide Vert » :
Intéressant selon un guide touristique

Eglise de Vik

Un peu de culture…

Sans compter les îles Vestmann, Vík est la localité la plus au sud de l’Islande. Elle est aussi la région la plus pluvieuse du pays ! Si vous décidez de vous y rendre, pensez à vous équiper de vêtements chauds et étanches en conséquence.

Il faut savoir que le village est dominé par l’imposante calotte glaciaire du Mýrdalsjökull. Or, ce dernier, qui compte d’ailleurs parmi les quatre plus grands glaciers d’Islande, a la particularité de recouvrir un volcan… et pas des moindres ! Puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que du Katla, l’un des volcans les plus actifs et les plus destructeurs de l’île.

Du fait de cette configuration géologique, en cas d’éruption, le village de Vík est situé aux premières loges. Cela s’est déjà produit par le passé et, désormais, les spécialistes redoutent une éruption prochaine de la montagne de feu, dont le réveil pourrait occasionner des jökulhlaups (c’est-à-dire des torrents d’eau fondue qui, dégringolant du glacier, risqueraient de dévaster le village et tous ses environs).

Le village de Vik vue de haut

En 2010, la bourgade avait d’ailleurs eu affaire à un autre de ces monstres – communs dans ce pays – l’Eyjafjallajökull, dont les pluies de cendres avaient mis à mal les activités agricoles dans le secteur.

Ceci étant dit, Vík joue un rôle majeur dans l’économie islandaise, en cela qu’il jouit – d’une part – d’un statut de poste de traite, accordé en 1887 par la couronne danoise, et – d’autre part – parce que la présence de curiosités naturelles géologiques dans le secteur attire de nombreux touristes tout au long de l’année. Cela constitue pour le village une source de revenu non négligeable.

Enfin, une anecdote amusante concernant Vík í Mýrdal : en 1964 et 1965, des rampes de lancement ont été installées aux abords du village et ont servi à envoyer dans l’espace deux sondes spatiales (françaises au demeurant). Direction : la ceinture de Van Allen.

Vik et son eglise

À visiter à Vík et dans ses environs

Étant la seule bribe de civilisation à des kilomètres à la ronde, le village de Vík est doté de toutes les infrastructures nécessaires pour permettre le développement de l’activité humaine, le travail, les loisirs… Ainsi, dans la bourgade même, vous trouverez deux hôtels, un camping, des restaurants, une piscine et même une auberge de jeunesse.

Par ailleurs, vous pouvez facilement rejoindre depuis le village le port de Bakkafjara, qui assure la liaison avec les îles Vestmann. Mais, vous n’aurez pas besoin de prendre le bateau pour être irrémédiablement fasciné(e), envoûté(e) par Vík í Mýrdal et son voisinage naturel resplendissant : vous pourrez fouler le sable noir de la plage qui s’y trouve et voir émerger des eaux les impressionnantes piques rocheuses du Reynisdrangar. Du même coup, vous remarquerez très vite (sans aucun doute) la présence de milliers d’oiseaux qui ont fait de la falaise leur lieu de prédilection : des macareux moines, bien évidemment, mais aussi des fulmars boréaux !

Vous pourrez enfin crapahuter jusqu’au sommet du plateau de Reynisfjall, dominant le village à 340 mètres de hauteur et vous offrir une vue époustouflante sur l’océan ainsi que sur l’ensemble de la région.

Vik et les aiguilles de Reynisdrangar

L’accès à Vík

Située à 187 km de Reykjavik, Vík í Mýrdal est accessible en empruntant la route 1 vers l’est. Vous dépasserez l’Eyjafjallajökull (sur votre gauche) puis continuerez jusqu’après le croisement de la piste 215 (qui permet d’accéder directement à la plage de Reynisfjara). Situé en plein sur la route 1, le village est donc accessible très facilement avec n’importe quel type de véhicule.

Coordonnées GPS :

63° 25′ 10″ N
19° 00′ 35″ O

Infos pratiques sur Vík

  • Prix : Gratuit
  • Horaire : Village accessible toute l’année
  • Durée : minimum 1 heure pour découvrir la superbe plage et voir la petite église, 2 heures en plus pour escalader Reynisfjall et vous pouvez profiter de ce village pour faire une étape la nuit

Hébergements et hôtels



Booking.com