Route 1 : les principaux sites touristiques à proximité de la route circulaire

Principale artère de l’Islande, la route 1 (ou route circulaire) est souvent utilisée par les visiteurs en Islande, tout simplement parce que c’est l’une des rares routes goudronnées du pays et qu’en plus elle passe par presque toutes les villes d’Islande et quelques-uns des plus beaux sites touristiques de l’île !

Partons donc découvrir dès maintenant tout ce qu’il faut savoir sur la route 1 islandaise.

Un peu de culture sur la Route 1

La Route 1, aussi appelés Route Circulaire (en islandais soit Þjóðvegur 1 ou bien Hringvegur), il s’agit de la route la plus importante d’Islande, car au long de ses 1 339 kilomètres, elle va traverser la plupart des grandes villes du pays et certains des plus beaux sites touristiques.

L’histoire de la route 1

La route 1 a en fait été construite en plusieurs étapes en reprenant le tracé d’anciennes pistes. Cependant, leur qualité étant médiocre, le travail fut long et délicat. C’est seulement au début des années 1970 que les sandurs du sud du pays sont traversés par la route, mais avec le risque que des jökulhlaup l’endommagent. C’est d’ailleurs ce qui arrivera en 1996 lors d’une éruption sous le Vatnajökull.

C’est en 1976 que la route circulaire fut officiellement terminée, même si de nombreuses sections sont alors encore non goudronnées. C’est en 2019 que l’ensemble de la route 1 est goudronnée avec les dernières sections dans les fjords de l’est, plus particulièrement dans le secteur de Hringvegur entre Egilsstaðir et Breiðdalsvík.

Route 1 dans le sud

Le parcours de la route circulaire islandaise

La Route Circulaire islandaise part bien sûr de la capitale, Reykjavik, et plus précisément de l’est de la ville. Deux branches partent, l’une vers le nord et en l’occurrence en direction d’Akureyri, l’autre vers le sud en direction de Selfoss.

Si l’on part vers le nord, elle passe vers la banlieue de Reykjavik dans la ville de Mosfellsbær, puis sous le mont Esja. La route arrive alors sur les bords Hvalfjörður et elle le traverse via un tunnel de 5770 mètres de longueur et à une profondeur de 165 mètres. Ouvert en 1998, ce tunnel raccourcit de plus de 60 km le trajet vers le nord du pays. La route va ensuite longer la côte pour atteindre Borgarnes après le passage d’un pont.

Elle prend ensuite la direction du nord-est en direction de Blönduós. La route va traverser les Hautes Terres, puis elle va arriver sur la côte nord de l’île parsemée de grands fjords profonds. La Route 1 arrive ensuite à Blönduós.

La route prend ensuite la direction de l’est pour rejoindre Akureyri. L’itinéraire vous fera passer par différentes zones montagnes, dont les Tröllaskagi. Après avoir traverser la seconde ville du pays, la route passe devant Goðafoss, puis elle passe sur les rives nord du lac Mývatn, pour traverser la zone de la faille avec, à côté, la zone géothermique de Hverir. Elle va ensuite passer dans la zone des Hautes Terres désertiques du nord l’Islande.

En arrivant dans la grande ville de l’est, Egilsstaðir, la route principale part alors plein sud pour foncer vers Reyðarfjörður, sur les rives des fjords de l’Est, puis en les longeant jusqu’à la proximité d’Hofn au sud-est via le port de Djúpivogur.

La route va ensuite border la côte sud de l’île en passant par les zones quasi-vides de villages jusqu’à Vik. Elle va alors passer tout près de Jökulsarlon, puis de Skaftafell, Eldhraun, puis Vik. Après ce petit village, la route longe toujours la côte en passant à proximité de Reynisjara, Skogafoss ou Seljalandfoss. Elle passe donc sous les calottes glaciaires de Vatnajökull, Myrdasjokull ou encore Eyafjokull.

Pour la dernière section de la route 1, celle-ci traverse le quart sud-ouest et le sud du Cercle d’or en passant par Hella, Selfoss, puis la zone de la faille et enfin arriver à Reykjavik par l’est.

A visiter sur la route 1

La route circulaire islandaise est la principale artère du pays et l’axe touristique majeur de l’île. En effet, une grande partie des sites touristiques se trouve sur la route ou à proximité, et la plupart des grandes villes s’y situent.

Vous découvrirez ci-dessous le parcours touristique de la route 1 par secteur. Cette fois-ci, nous commencerons par la zone sud.

De Reykjavik à Vik

La première partie de la route 1 est une section de quasiment 200 km qui permet de découvrir déjà quelques beaux sites touristiques et de faire quelques excursions.

Les sites à visiter

  • La zone volcanique entre la sortie est de Reykjavik et Hveragerði : avec ses nombreux fumerolles et une rivière chaude où il est possible de nager
  • Kerið : situé à quelques kilomètres au nord de la Route 1, il s’agit d’un sublime cratère volcanique en forme de cône et aux flancs rougeoyants.
  • Seljalandfoss : cette sublime cascade est l’une des plus connues car on peut passer derrière l’eau !
  • Skogafoss : juste à proximité de la route, cette puissance chute d’eau descend tout droit des glaciers.
  • Musée de Skogar : à côté de la cascade, on trouve un très beau musée folklorique qui permet de découvrir la vie islandaise aux XIXème et XXème siècles.
  • Sólheimajökull : cette langue glaciaire descend près de la route et permet d’admirer la calotte de Mýrdalsjökull juste au-dessus.
  • Dyrhólaey : à quelques kilomètres au sud de la route, se trouve cette petite péninsule magnifique avec, à son bout, une arche qui domine les flots et deux magnifiques plages de chaque côté.
  • Reynisfjara, Reynisfjall et Reynisdrangar : cette sublime plage de sable noir est aussi connue pour ses falaises d’orgues basaltiques et ses pitons rocheux entourés par l’océan. A faire absolument !

Les activités à faire

On trouve dans cette zone de nombreuses activités et excursions à faire, avec notamment :

  • Les randonnées à cheval
  • L’observation des oiseaux et notamment des fameux macareux
  • La marche sur un glacier
  • La visite de l’épave d’avion de Sólheimasandur
  • De la motoneige sur glacier

Faille de Thingvellir et début du lac

De Vik à Hofn

Vik, le petit village de 500 habitants est une étape obligatoire lors d’un voyage sur la route 1.

Les sites à visiter

  • Vik : ce petit village est assez mignon et dispose surtout d’une belle plage de sable noir et il est entouré de montagnes.
  • Mýrdalssandur : cette vaste plaine désolée est formée par les alluvions du glacier. On y trouve des déserts de cendres, des plaines fleuries, mais aussi des champs de mousse.
  • Eldhraun : cette vaste zone créée par l’éruption du Laki est aujourd’hui recouverte de mousse.
  • Fjaðrárgljúfur : c’est l’un des plus beaux canyons d’Islande avec ses parois déchiquetées et il se situe à proximité de la route circulaire.
  • Foss á Siðu : au bord de la Route 1, on aperçoit un mince filet d’eau qui tombe des montagnes.
  • Skeiðarársandur : le plus grand sandur d’Islande est en perpétuel changement et il est surtout à voir de haut.
  • Skaftafell : au sud du Vatnajökull, se trouvent Skaftafell et ses glaciers. C’est l’un des points d’intérêt les plus importants d’Islande. A voir absolument.
  • Jökulsárlón : cette imposante lagune glaciaire permet de voir des icebergs qui s’entrechoquent et quelques fois des phoques !

Les activités à faire

Cette zone est moins propice aux excursions et activités à cause de l’absence de ville. On peut cependant faire :

Lagon de Jokulsarlon

De Hofn à Akureyri

La grande ville du sud-est de l’Islande est un lieu d’étape très pratique avant de repartir dans les fjords de l’Est.

Les sites à visiter

  • Djupivogur : c’est l’un des villages les plus importants des fjords de l’est et on admire surtout la nature environnantes.
  • Berufjödur : l’un des premiers fjords de la zone.
  • Hverir et le mont Námafjall : la plus belle zone géothermique du pays offre une palette de couleurs magnifiques avec des fumerolles et des bains de boue.
  • Lac de Myvatn : le superbe lac est connu pour ses pseudos-cratères, mais aussi pour les différents volcans autour.
  • Goðafoss : cette superbe chute d’eau fait aussi partie de l’histoire de l’Islande !
  • Akureyri : la capitale du nord de l’Islande est l’une des villes avec quelques belles demeures. Idéal pour faire une pause après plusieurs jours loin des grandes villes.

Les activités à faire

Lac de Myvatn Islande

De Akureyri à Reykjavik

La région est moins touristique que dans le reste des parties du parcours de cette route.

Les sites à visiter

  • Bifrost : ce très beau cône volcanique est visible des bords de la route 1.
  • Esja : cette montagne domine Reykjavik vers le nord.
  • Reykjavik : la pétillante capitale du nord de l’Europe est très jolie et très agréable à visiter.

Les activités à faire

  • Visite guidée de la capitale
  • Découverte des musées de Reykjavik
  • Tour en bateau pour voir les baleines